Les aiglons ont réussi leur premier match face à Sochaux en battant les lionceaux par 2 buts à 1 grâce à Xavier Pentecôte. Il ne reste plus qu'à confirmer ce succès par une victoire face à la même équipe dimanche en championnat pour effacer la désillusion de Nancy. Nice rencontrera Dijon à domicile en quart.

 

  

L'OGC Nice a fait sûrement un de ses matches les plus aboutis même s'il reste quelques problèmes à voir. Certes l'équipe de Bordeaux était faible, mais cela n'enlève rien à la performance des niçois. De bonne augure et surtout à confirmer dès le week-end à Nancy.

 

Après une première mi-temps insipide, les aiglons ont réussi une deuxième partie de match beaucoup plus prometteuse et le match nul est logique mais il va en falloir plus pour se sortir du bas de classement.

La semaine dernière à la même heure nous indiquions que nous étions inquiets pour la suite du championnat malgré la large victoire en trompe l'oeil face à Ajaccio. Malheureusement, nous avions raison. Les niçois n'ont rien montré ce soir. Les aiglons ont de nouveau affiché un pâle visage, sans inspiration, sans envie. Il se sont fait "bouffer" physiquement alors qu'en face il n'y avait que Dijon. Le championnat va être bien long surtout lorsqu'on lit les déclarations surnaturelles d'Eric Roy : "Personne ne va parler du fait que nous avons centré 32 fois, eu plus de 60% de possession de balle, et frappé 20 fois au but." Mais combien de fois les tirs furent-ils cadrés ? Combien de fois les centres furent-ils sans intérêt ?...

 

"Si on perd là-bas, ce sera normal. Mais si on gagne, on parlera de la défaillance de Paris et pas de nos qualités." déclarait Fabrice Abriel avant la rencontre. Eh bien non Fabrice, ce soir on parlera de tes faiblesses dans le jeu et de ta défaillance sur le pénalty. Une erreur de débutant! Les niçois méritaient, donc, mieux ce soir que cette défaite si Fabrice... Dommage!