Nice s'est qualifié pour les huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue en battant Toulouse (2-1) grâce à un superbe but de Mounier, mercredi au Stadium de Toulouse.

A la peine en Ligue 1, Nice s'est offert un peu de réconfort tandis que Toulouse, déjà battu par le PSG à domicile le week-end dernier (1-3), ternissait son bon début de saison avec ce deuxième revers de rang dans son stade.

Amoindri par de nombreuses absences (6 internationaux et 4 blessés), le TFC se présentait avec une équipe expérimentale où débutaient pour la première fois chez les professionnels Yannick Aguemon et Jean-David Beauguel, deux jeunes joueurs de moins de 20 ans.

Positionné à la pointe de l'attaque, ce dernier n'allait mettre que dix minutes pour ouvrir son compteur sur un contre mené par Regattin qui le servait parfaitement pour l'ouverture du score (1-0, 11).

Nice tentait de réagir avec notamment la présence en pointe de Xavier Pentecôte arrivé il y a dix jours en provenance de... Toulouse.

Le TFC, qui était pourtant tout près de doubler la mise sur une frappe sur le poteau d'Aguemon (32), allait finalement être rejoint au score sur une tête de Civelli, esseulé dans les six mètres (1-1, 36).

Désireuses de produire du jeu, les deux équipes offraient un visage plaisant jusqu'à la pause atteinte sur ce score de parité.

Anthony Mounier allait illuminer le début du second acte sur une volée de 25 mètres qui lobait Rémy Riou pour offrir l'avantage aux Aiglons de la plus belles des façons (2-1, 47).

Malgré une frappe puissante de Sissoko (51) et une dernière de Cakin (89), le TFC ne parvenait pas à prendre en défaut le solide bloc défensif niçois. Bien regroupés, ces derniers géraient sereinement les timides velléités toulousaines pour s'offrir une qualification marquée du sceau de Mounier.

Fiche technique

Stadium municipal, OGC Nice bat Toulouse FC 2 à 1 (mi-temps 1-1)

Arbitre :
M. Malige



Buts :

Toulouse : Beauguel (10è)

Nice : Civelli (36è), Mounier (47è)


Avertissements :

Toulouse : Aguemon, Regattin

Nice : Civelli

Les équipes :

Toulouse : Riou - Ninkov (Akpa Akpro 60'), Congré, Devaux, Tabanou - Capoue - Regattin, Sissoko, Firmin, Aguemon (Cakin 68') - Beauguel (Ben Yedder 56')

Nice : Fernandez - Mabiala, Gomis (Clerc 78'), Civelli, Monzon - Dja Djedje (Meriem 71'), Sablé, Abriel, Palun (Hellebuyck 80'), Mounier - Pentecôte

Réactions

Alain Casanova :

"Je suis déçu du résultat mais pas de nos intentations et de l'insouciance qu'ont montré nos jeunes. Je regrette qu'on ne mette pas la balle de 2-0 et qu'on prenne des buts sur des détails : un coup de pied arrêté et une frappe magnifique de loin. On a tout fait pour revenir et il n'a pas manqué grand chose. La prestation m'a bien plu, il n'y a que le résultat qui ne me plaît pas."

Eric Roy :

"Il vaut mieux tard que jamais mais on avait hâte de regoûter à la victoire. Le principal était de gagner. On a fait un match plein ce soir. J'ai une pensée pour nos supporters et pour notre président, car c'est sa première victoire."