Christian Estrosi a présenté aujourd’hui le projet pressenti pour la construction de l’Olympic Nice Stadium, il s’agît du projet réalisé par le groupement Vinci Wilmotte.

Un financement encadré et respecté

L’évaluation du projet avait été estimée à environ 198,6 M € TTC en juin 2009 (166 M € HT), le projet pressenti permet de respecter le niveau de redevance, calculé sur cette base prévisionnelle de travaux, à verser par la Ville de Nice.

L’Etat par l’intermédiaire, du Président de la République, participera à hauteur de 18 M €, le Conseil Général, par l’intermédiaire de son Président Eric Ciotti, participera à hauteur de 20 M €, le Conseil Régional n’a toujours pas répondu aux courriers envoyés par la municipalité.

Afin de garantir le bon état de l’Olympic Nice Stadium lors de sa restitution à la Ville de Nice en 2040, le contrat de partenariat intègre un mandat de 54 M € TTC de grosses réparations et de gros entretien pendant la période d’exploitation par le concessionnaire.

Un projet pressenti durable et écologique

Un véritable modèle d’éco-conception et d’éco construction avec la mise en œuvre de technologies innovantes qui contribueront à faire de l’Olympique Nice Stadium un des tous premiers Eco-Stadium du monde :

- Grace à ses formes arrondies et aux dispositifs architecturaux et techniques proposés le projet assure une très bonne intégration au site, au quartier de Saint-Isidore et au futur éco quartier.

- Le projet comprenant :

  • le stade multifonctionnel à proprement parler, avec des tribunes rétractables au Nord et au Sud permettant une plus grande polyvalence et une plus grande proximité des spectateurs lors des matchs de foot.
  • le musée national du sport (3 000 m2 d’exposition répartis sur plusieurs niveaux) ;
  • un programme commercial d’accompagnement et d’animation de 2 9000 m2 situé dans le socle du stade.
  • des parkings enterrés permettant d’optimiser le fonctionnement et d’assurer une meilleure insertion dans le site en créant notamment un parc d’environ 3 ha en surface.

- Une structure tridimensionnelle en bois de grande dimension qui couvrira l’ensemble des gradins (permettant d’économiser 3000 tonnes d’émission carbone par rapport à une structure classique).

- Un dispositif unique de climatisation naturelle (mise en œuvre d’un système de mur soufflant permettant de rafraichir le stade en utilisant les vents dominants de la plaine du Var).

- Une couverture par une membrane translucide permettant à la fois d’abriter tous les gradins, de diffuser une lumière naturelle tout en évitant les effets d’éblouissement et, enfin, d’avoir un stade qui, la nuit, rayonne.

- Une véritable usine solaire avec la pose au total de 1 6000 m2 de panneaux photovoltaïques permettant au stade de produire plus d’énergie qu’il ne consomme.

- Une récupération des eaux de pluie (7 000 m3 récupérés par an) et une alimentation en eau gravitaire, limitant ainsi les consommations.

- Un objectif de recyclage de 40% des déchets de chantier.

- Un chantier qui assurera d’importantes retombées économiques locales (500 emplois prévus sur le chantier, plus de 40 % sous traité aux PME locales…).

Une accessibilité du stade étudiée

- Les transports en commun seront privilégiés par le transport en commun en site propre (T. C. S. P.) intégré à la voie de 40 mètres de large reliant Nice Méridia à saint Isidore ; les spectateurs pouvant également utilisé la desserte train à partir de la gare de Lingostière.

- En ce qui concerne le stationnement, l’Olympic Nice Stadium disposera de 1 450 places de stationnement en sous-sol et de 400 en places de stationnement de surface. Par ailleurs, des zones de stationnement seront aménagées depuis Nikaïa avec transport vers le stade par navettes bus.

Un planning respecté pour une livraison mi-2013

Depuis le Conseil Municipal du 23 octobre 2009, le planning de ce projet est scrupuleusement respecté. Les prochaines étapes sont :

- Concertation publique (durée un mois) à compter du 29 octobre

- Désignation du lauréat au conseil municipal du 10 décembre.

- Signature de l’acte à la suite.

- Dépôt du permis de construire : décembre 2010.

- Obtention du permis de construire : juin 2011.

- Début des travaux : début juillet 2011, pour un délai de réalisation de 24 mois.

- Livraison de l’Olympic Nice Stadium : 30 juin 2013.

Le stade en Vidéo :