Comme souvent dans les affaires, une partie de poker menteur est en cours pour l'achat des 5% des actions du futur ex-président de l'OGC Nice.

 

En pôle position, nous retrouvons Bernard Tapie même si celui-ci affirme dans Nice Matin : "Si c'est pour me parler de l'OGC Nice, je n'ai pas de temps à perdre. Qu'on se le dise, je ne suis pas intéressé. Et je n'ai surtout pas envie d'entrer dans une nouvelle galère. A l'OGCN, on a besoin de sérénité, et déjà, dans l'état actuel des choses, c'est pas gagné. Aujourd'hui, si les joueurs sont mauvais, ils ne sont manifestement pas les seuls. Alors je ne vois pas quel rôle constructif je pourrais bien jouer dans un tel bazar ". Pourtant le commissaire Valence était bien à Nice pendant deux jours. Selon quelques indiscrétions, l'acteur aurait rencontré le maire de Nice à propos de l'OGC Nice même si Christian Estrosi rétorque : "J'entretiens de vraies relations d'amitié avec Bernard. S'il avait la moindre intention de s'investir dans l'OGCN, je serais le premier informé. Or, en l'état actuel des choses, il n'en est rien."

 

Alors Le journal s'est tourné vers le propriétaire des actions, Maurice Cohen. Le futur ex-président du GYM n'a pas changé de réponse... quoique: " Je détiens 5 % des actions du club et si je devais les céder, c'est aux actionnaires actuels du club que je les proposerais en priorité. S'ils n'en voulaient pas, un club de supporters m'a fait une offre d'achat. Et Bernard Tapie ? Pourquoi pas... Du moins s'il me le demandait " Patrice, l'instigateur du projet de actionnariat des supporter en 2007 va être content. Mais nous pensons que la vente sera plus classique! La seule question qui subsiste reste à qui? Tout est possible, compte tenu des rancoeurs que Maurice Cohen a envers ses associés. A suivre!