Face à une équipe bordelaise en crise, le Gym a montré un visage catastrophique en défense puis Donis a vendangé l'égalisation à le dernière minute... Pas top tout ça. On retiendra surtout que la belle fin de match de Balotelli, toujours la cible des arbitres... Ça en devient agaçant! Le Gym vient de se libérer de quelques matches mais Nice devra jouer autrement la semaine prochaine en L1.



Fiche technique

Bordeaux 3-2 OGC Nice (2-1)

Arbitre : François Letexier


Buts :

Bordeaux: Plasil (14e), Laborde (22e, 55e)

Nice: Plea (42e), Balotelli (84e sp)


Avertissements :

Bordeaux: Gajic (53e), Vada (81e), Pellenard (83e)

Nice: Boscagli (79e), Balotelli (86e)


Les équipes:

Bordeaux : Prior - Gajic, Lewcuk, Pallois, Pellenard - Malcom, Toulalan (Traoré, 73e), Vada, Plasil (cap.) - Ménez (Kiese Thelin, 76e), Laborde

OGC Nice : Benitez - Souquet, Dante (cap.), Le Marchand - Burner, Koziello, Bodmer (Marcel, 69e), Seri (Lusamba, 79e), Boscagli - Plea (Donis, 69e), Balotelli

Résumé


Quand, à la 14e minute de ce match, le ballon de Jaroslav Plasil file tout doucement vers la ligne de but niçoise, avant d'être dégagé par un défenseur, tout le monde se pose la question : que va dire la "goal line technology" ? Rien du tout, puisqu'elle n'existe pas en Coupe de la LIgue. Le but est accordé par les arbitres, et les Girondins, battus deux fois à domicile par Lille et Monaco en championnat, sont tout heureux d'ouvrir le score face à Nice, leader de Ligue 1.



Et encore plus de doubler le score à la 22e minute par Gaëtan Laborde, après une frappe de Jérémy Ménez, parti en contre, mal repoussée par le gardien argentin de Nice, Walter Benitez.



Peu après, Mario Balotelli est lancé par une belle action plein axe, mais Jérôme Prior sort un bel arrêt réflexe. Juste avant la mi-temps, l'Italien confirme sa bonne entente avec Alassana Pléa en lançant parfaitement l'ancien Lyonnais, qui trompe Prior et relance Nice (2-1).



À la 55e minute, Bordeaux repasse devant. Jérémy Ménez, très bon, est bien lancé sur la gauche et croise sa frappe, que Benitez repousse à nouveau sur Laborde, qui marque pour le 3-1. Mais rien à reprocher au gardien argentin cette fois, bien présent sur la bonne frappe de Ménez.



Les deux équipes ont des occasions, mais c'est Nice qui obtient un penalty lorsque Anastasios Donis est fauché par Igor Lewczuk. Balotelli réduit le score à 3-2 et défie du regard le kop girondin.



À une minute du terme, Super Mario dribble Prior sur le côté droit, remet derrière pour Donis qui ajuste mais trouve le défenseur bordelais Nicolas Pallois, qui sauve sur sa ligne.



Malgré quelques frayeurs, Bordeaux se qualifie brillamment. Nice confirme, après son parcours médiocre en Ligue Europa, que cette année, les Coupes ne sont pas sa priorité. AFP

Vidéo



Réactions

Dante:

Nous avons mal commencé le match. On a fait des erreurs. Malgré tout ça, on a continué à se bagarrer. C'est clair qu'on n'a pas fait notre meilleur match de la saison. C'est une déception mais il faut aller de l'avant. On a des occasions à la fin pour revenir. On doit continuer à s'améliorer. Ce qui est décevant, c'est de ne pas pouvoir batailler pour un titre, en Coupe de la Ligue ça pouvait arriver assez vite