Les aiglons n'ont pas réussi à se relever face à un Nantes, beaucoup plus entreprenant. Hormis 30 minutes en seconde période, les aiglons n'ont rien ou peu montré. On regrettera un penalty oublié mais aussi les fautes de main qui sont restées impunies mais cela n'excuse pas le résultat ni la baisse de régime du Gym. Une défaite logique juste avant de se déplacer à Marseille.

Fiche technique


Nice - Nantes : 1-2 (1-1).


Arbitre : M. Moreira.


Buts:

Nice : Genevois (42').

Nantes : Alegue (11'), Sigthorsson (70').


Avertissements:

Nice : Pied (67').

Nantes : Vizcarrondo (65'), Thomasson (69'), Sabaly (75').


Les équipes:

Nice : Hassen - Pied, Bodmer, Genevois, R. Pereira - Traoré (Benrahma 73'), N. Mendy (Hult 73'), Seri (P. Puel 81') - Ben Arfa - Germain, A. Mendy. Remplaçants : Cardinale (g), Benrahma, P. Puel, Wallyson, Hult, Dada, Baysse.

Nantes : Riou - Sabaly, Vizcarrondo, Cana, Moimbé - B.Touré, Thomasson - Iloki (Deaux 84'), Bammou, Alegue (Audel 74') - Sigthorsson (Sala 77'). Remplaçants : Dupé (g), Dubois, Djidji, Deaux, Audel, Sala, Adryan.

Les buts

70ème But de Sigthórsson pour Nantes ! Les Canaris repassent devant ! Iloki n'est pas attaqué et transmet le cuir à Alegue. Le buteur nantais transmet à Bammou, qui adresse un centre très puissant vers Sigthorsson. L'Islandais, seul devant Hassen, inscrit tranquillement son premier but sous ses nouvelles couleurs !


42ème But de Genevois pour Nice ! Les Aiglons reviennent dans le match ! Ben Arfa botte son coup franc de la droite et voit le ballon prolongé par le dos de Vizcarrondo. Le cuir parvient jusqu'à Genevois, seul au second poteau, qui n'a plus qu'à pousser le ballon au fond des filets !


11ème But de Alegue pour Nantes ! L'ouverture du score méritée pour les Canaris ! Encore un gros débordement de Sabaly sur la droite qui dépose un caviar pour Alegue au point de penalty. Le Franco-Camerounais réalise un plat pied gauche touché par Hassen qui termine dans le petit filet gauche !





Résumé

Un mois après leur affrontement sous une grosse averse, Nantes et Nice se retrouvaient ce mercredi pour un nouveau bras de fer. Tout comme l'a été le premier, ce duel a été très disputé, mais la différence c'est que cette fois il y a eu un vainqueur. Et pas vraiment celui que l'on attendait. En effet, l'OGCN n'a pas su profiter de l'avantage du terrain pour l'emporter et a dû s'incliner à domicile pour la première fois depuis presque deux mois. Alors que le score était d'un but partout, l'Islandais Sigthorsson a forcé la décision en faveur des siens d'une jolie talonnade dans la surface. L'ancien de l'Ajax a bien choisi son moment pour signer sa première réalisation de la Ligue 1.



Nantes a donc remporté la mise, mais le match aurait aussi très bien pu basculer de l'autre côté. Après avoir fait le plus dur en égalisant à un partout suite à une reprise de Genevois (42e) consécutive à un coup franc de Ben Arfa, le Gym aurait pu (dû) bénéficier d'un pénalty. Valère Germain s'était fait déséquilibrer dans la surface par Youssef Sabaly, mais l'arbitre est resté sans réaction. Claude Puel pouvait crier à l'injustice, surtout que son équipe a ensuite accusé le coup moralement. Les Canaris, eux, ont su se ressaisir pour aller chercher cette précieuse victoire. Une victoire dont le jeune Alexis Alegue avait construit les bases en ouvrant le score à la 11e minute. C'était décidément le soir des premières côté nantais. Yahoo.

Réactions

Claude Puel:

Il y a eu toutes sortes de sentiments dans ce match. L’impression que nous avons eu du mal à lancer ce match, à faire les efforts à la perte du ballon. On a pris des vagues en début de match qui auraient pu être encore plus préjudiciables. Nous avons par la suite trouvé un second souffle et on finit bien la première mi temps en revenant de façon légitime au score. On attaque le seconde avec de l’envie et de la qualité. Il faudrait que je revois les images pour voir si on ne méritait pas quelque chose à ce moment là. Nous prenons un deuxième but contre le cours du jeu, et avec la fatigue nous avons eu des approximations qui ne nous ont pas permis de faire des différences et de mettre à mal cette équipe...Nous avons été moins bien en réaction ce soir. Même contre Lille, on ne voit pas trop peut-être, mais dans la récupération nous avons fait énormément d’efforts. On y a laissé des plumes pour essayer de forcer la décision. A domicile, c’est plus facile pour l’adversaire de jouer en contre. Nous, pour faire du jeu, ça demande plus de fraîcheur que ce qu’on a aujourd’hui... Aujourd’hui, nous sommes dans le dur avec la succession des matchs et ce qui nous est proposé en face, mais on relèvera le défi.


Michel Der Zakarian:

On s’est fait un peu peur avant la mi-temps car on aurait pu mener 2 ou 3-0 après la première demi-heure. On n’est pas assez juste à ce moment pour finir. On prend un coup sur la tête avec l’égalisation de Nice, un but évitable où on manque de malice. Mais nous sommes bien revenus en seconde période et nous avons bien terminé la rencontre. Nous avons réussi à jouer haut comme nous l’espérions avant la rencontre. Ce qui est important, ce n’est pas que la victoire mais aussi le contenu de notre match qui a été bon. Nous avons eu un bon équilibre au milieu de terrain, on a bien ressorti les ballons. Il faudra être plus tueur devant les buts mais on ne va pas faire la fine bouche, c’est une belle victoire. On rejoue ce match au bon moment, alors qu’il y a un mois Nice était en pleine bourre. Ils sont un peu dans le doute, c’est une période qui arrive à toutes les équipes.



Revue de presse



cliquez sur l'article pour voir en plus grand!

Grâce notamment au premier but de Sigthorsson sous ses nouvelles couleurs, Nantes est allé s'imposer à Nice, mercredi, au terme d'un match plaisant (2-1).


Nantes refroidit Nice