Comme en 2006, les aiglons étaient deux doigts d'un exploit (la troisième place pour quelques heures) et comme en 2006, les niçois ont chuté face à Nancy qui ira sûrement en Ligue 2, l'an prochain. Dommage!

Fiche technique

Nancy - Nice : 1-0 (1-0)

Spectateurs: 15.000.

Arbitre: R. Buquet

But:

Nancy: Bakar (23)

Avertissements:

Nancy: Jebbour (66), Lotiès (77).

Nice: Anin (51), Bauthéac (77), Kolodziejczak (77), Ospina (89)

Les équipes:

Nancy: Grégorini - Lotiès, Puygrenier (cap), S. Sané - Karaboué, Ayasse, Mangani, Jebbour - Moukandjo, Zitte (Alo'o Efoulou 85), Bakar (Coulibaly 73). Entraîneur: Patrick Gabriel

Nice: Ospina - Genevois, Civelli, Gomis, Kolodziejczak - Abriel, Anin (Pied 58), L. Bruins (Mériem 71), Digard (cap), Bauthéac - Bahoken (Bosetti 46). Entraîneur: Claude Puel

Résumé

Nice a laissé passer une bonne occasion de s'approcher encore un peu plus de la tête du classement en s'inclinant dimanche 1-0 sur le terrain de la lanterne rouge Nancy lors de la 29e journée, qui se terminera en soirée par le choc Saint-Etienne - Paris SG.

Un succès en Lorraine aurait provisoirement envoyé les joueurs de Claude Puel sur la troisième marche du podium, mais ils n'ont jamais semblé en mesure de s'imposer lors d'une rencontre globalement dominée par Nancy et restent finalement à la 5e place.

Le but lorrain a été inscrit par Bakar (23e). Nancy reste 20e mais revient à la hauteur de Troyes avec 24 points, à cinq longueurs du premier non-relégable, Brest.

Réactions

Claude Puel:

«Il y avait la possibilité d'accéder au podium, pourquoi n'a-t-on pas senti d'envie dans votre équipe ?

Il y avait avant tout la possibilité de faire un bon match dans le contenu. Mais cela n'a pas été le cas. La meilleure équipe a gagné ce soir, logiquement. La bonne rentrée d'Alexy (Bosetti) aurait pu faire la différence. Mais on a fait trop peu de choses cet après-midi pour être bien et à la hauteur de cette opportunité éventuellement. Mais avant de parler d'opportunité au classement, il faut jouer, ce qui n'a pas été notre cas.

Comment expliquez-vous ce non match de la part de vos joueurs ?

Je n'ai pas envie de parler ce cela. On fera le débriefing entre nous. C'est un simple constat. Encore bravo à Nancy, qui a mis beaucoup de vertus, de la qualité également. Nous, on a eu beaucoup, beaucoup de mal à rentrer dans le match. Il nous a fallu une demi-heure avant de pouvoir prétendre à poser un peu le jeu. C'était trop peu pour faire face à cette équipe qui était bien en place et confortée dans son attente. Il y a une logique à la fin du match et il faut en tirer les enseignements. On aura quinze jours pour le faire.

Les absences peuvent-elles expliquer vos faiblesses ?

On ne va pas toujours répéter la même chose. Quand ça va bien, c'est super avec ceux qui jouent. Je pense qu'il y avait mieux à faire cet après-midi, avec plus de qualité et une entame mieux réussie. Cela n'a pas été le cas, on a tout de suite été sur le recul, on n'a jamais su poser notre jeu, se projeter vers l'avant, avoir de la qualité suffisante. C'était un match sans sur tous les points.»

Patrick Gabriel (entraîneur de Nancy) :

«On a toujours de l'espoir. Nice était un candidat à l'Europe, on a fait ce qu'il fallait. Je pense que le succès est mérité. La satisfaction, c'est la victoire mais surtout on n'a pas encaissé de but. La défense à quatre donne des possibilités supplémentaires.»

Benjamin Moukandjo (attaquant de Nancy) :

«Vu la physionomie du match, on mérite cette victoire. On s'est donné les moyens de gagner, on a su mettre notre jeu en place, on a bien respecté ce que le coach nous avait demandé. Maintenant, il ne faut pas calculer, il faut se lâcher. C'est ce qu'on a fait contre Nice, on est sur la bonne voie.»

Romain Genevois (défenseur de Nice) :

«C'était un non match collectivement. Il faut vraiment corriger cela car il ne reste plus beaucoup de matches. On n'a pas su mettre en place ce que l'on sait faire d'habitude. On a fait face à une équipe qui avait faim. On n'a pas su se mettre à leur niveau, on n'a eu que ce qu'on méritait. On n'a pas pu rivaliser avec une équipe qui en voulait beaucoup plus. A la mi-temps, le coach n'a pas eu besoin de nous dire grand-chose, on savait très bien qu'on était en dedans et qu'on pouvait s'estimer heureux qu'il n'y ait que 1-0.»

Revue de presse

Après les faux-pas de Lyon, l'OM, Lille ou Montpellier, Nice s'est incliné à Nancy (1-0) et manque l'occasion de prendre provisoirement la troisième place.

Nice rate aussi le coche

Nancy remporte son troisième match à domicile de la saison en championnat face à Nice (1-0). Les Aiglons manquent ainsi l’opportunité d’accéder au podium.

Nancy était plus déterminé

Incapable de se montrer dangereux à Nancy (0-1), Nice a manqué une belle occasion de monter sur le podium. L'ASNL n'est toujours pas mort.

Nice se manque à Nancy