Une défaite qui va laisser des traces. En effet, les aiglons ressortent de cette rencontre avec 3 blessés (Djé Djé, Abriel, Bahoken). 120 minutes de match à 10 après la blessure de Bahoken, qui n'aura joué que cinq minutes! Une élimination qui peut paraitre malchanceuse! La seule bonne chose reste que le Gym s'enlève une compétition du calendrier et compte tenu de notre effectif limité, c'est une excellente nouvelle!

Fiche technique

Nice - Rennes : 0-0 ap (4-5 tab)

Arbitre : M. Lannoy

Tirs au but :

Nice : Digard, Civelli, Gomis, Monzon (réussis) ; Mounier (raté).

Rennes : Féret, Montano, Apam, Danzé, M'Vila (réussis).

Avertissements :

Nice : Civelli (35'), Bahoken (85').

Rennes : Kembo (41'), Kana-Biyik (45'), Doumbia (65'), M'Vila (100'), C. Diarra (117').

Les équipes :

Nice : R. Fernandez - Clerc, Civelli, K. Gomis, Monzon - Sablé - F. Dja Djédjé (Gonçalves, 46), Abriel (Hellebuyck, 62), Digard (cap.), Mounier - Guié Guié (Bahoken, 83). Entraîneur : René Marsiglia

Rennes : Costil - Danzé (cap)., Apam, Kana Biyik, Mavinga - T. Doumbia (Tetey, 109), Mvila - Kembo Ekoko (Sané, 98), Féret, Brahimi (C. Diarra, 102) - Montano. Entraîneur : Frédéric Antonetti

Résumé

Les Rennais ont obtenu leur ticket pour les 8es de finale au terme de la série de tirs au but. D'entrée de match, les deux équipes cherchaient à faire la différence, avec un pressing haut. Aux 20 mètres, Féret ajustait une frappe à terre qui trouvait le poteau droit (3e). Juste derrière, c'est Nice qui se montrait dangereux avec un coup franc repoussé par Rennes sur sa ligne (4e). Les Aiglons prenaient ensuite les commandes de la rencontre, avec une bonne circulation de balle. Mais c'est par contres que les Bretons se montraient. Sur un centre de Danzé, Montano se jetait pour une tête plongeante qui frôlait le cadre (18e). Sur les corners, Nice ratait deux belles occasions par Digard, inefficace aux 20 mètres (22e et 26e). Sur un nouveau contre, Montano piquait trop sa balle au-dessus de Fernandez (28e). C'est ensuite Abriel qui pensait avoir ouvert le score. Mais sa reprise de volée de l'extérieur de la surface était entachée d'une position de hors-jeu (34e). A la pause, le score encore nul et vierge était donc logique.

En deuxième période, c'est encore Nice qui prenait les devants, avec une belle circulation de balle. Mounier perçait dans l'axe avant de frapper en dehors du cadre (51e). Le gaucher servait ensuite Goncalves dans les 16 mètres, mais le nouvel entrant ratait lui aussi le dernier geste (57e). Sur un nouveau contre, Danzé trouvait Montano dans la surface, mais le Colombien manquait encore de précision dans la finition (60e). En fin de match, les Bretons devenaient plus dominateurs. Mais Féret était encore malheureux dans sa frappe du droit, qui frôlait le cadre de Fernandez (74e). Juste après, M'Vila ne profitait pas d'une erreur de Civelli en tirant au-dessus du but (75e). Au bout du suspense, Féret tentait un lob astucieux, mais qui était détourné par Fernandez sur sa barre (92e). Les deux équipes allaient donc en prolongation.

Nice et Rennes souffraient physiquement dans les 30 minutes supplémentaires. Tout juste entré en jeu, Bahoken se blessait et laissait les Niçois à dix puisque les trois changements étaient faits. Les meilleures occasions venaient donc pour les Bretons, avec Diarra (94e) et Féret (108e et 120e). Aux tirs au but, les Rennais l'emportaient 5-4, pour une qualification logique, vue la domination en fin de partie. Sport24.

Réactions

Julien Féret :

"On a fait un bon match même si on n'a pas réussi à suffisamment accélérer pendant la prolongation. On les a fatigués mais sans parvenir à mettre ce but. Cela dit, on a gardé notre sérieux et l'essentiel est qu'on soit qualifié pour les huitièmes de finale."