Que s'est-il passé depuis le match de championnat contre Lille? C'est la question que n'importe quel supporter peut légitimement se poser après ce match de Coupe de la Ligue. Nice est revenu 3 fois au score pour s'imposer aux tirs au but. Un final haletant qui montre un état d'esprit irréprochable des aiglons et même surprenant. Les "Rouge et noir" ne lâchent rien. De bonne augure pour la suite du championnat!

Le résumé vidéo est disponible!

Fiche technique

Stade du Ray, OGC Nice et Dijon FCO 3 à 3 (1-1 ; 2-2 ; 2-2). Nice qualifié 5 tirs au but à 3

7.751 spectateurs

Arbitre : M. Fautrel

Buts :

Nice : Mounier (35è), Civelli (78è), Monzon (119è)

Dijon : Guerbert (19è), Jovial (62è), Bauthéac (117è pen)

Avertissements :

Nice : Digard (40è), Clerc (66è)

Dijon : Corgnet (33è), Sankharé (120è)

Tirs au but réussis :

Nice : Digard, Civelli, Gomis, Monzon, Mounier

Dijon : Marcq, Varrault, Corgnet

Les équipes :

Nice : Fernandez - Clerc, Civelli, Pejcinovic (Gomis, 15è), Monzon - Digard (c), Sablé (Hellebuyck, 74è), Abriel, Meriem (Guie Guie, 61è) - Dja Djedje, Mounier

Dijon : Tchagouni - Bamba, Meïté (c ; Diallo, 96è), Souprayen, Varrault - Kumordzier, Sankharé, Corgnet - Bauthéac, Guerbert (Bérenguer, 83è), Jovial (Marcq, 76è)

Résumé

Au terme d’un scenario complètement fou, l’OGC Nice a validé son billet pour les demi-finales de la Coupe de la Ligue aux tirs au but (3-3, 5-3 au t.a.b) après un raté de Sankharé. Les hommes de René Marsiglia rejoignent ainsi l’Olympique de Marseille, en attendant Le Mans-Lorient et Lyon-Lille ).

La moutarde est finalement montée au nez des Dijonnais. Dans un match complètement fou, le DFCO, qui menait pourtant à chaque fois à la marque, a dû s’incliner face à de vaillants Niçois! Dijon débutait la rencontre parfaitement avec un premier but précoce signé Thomas Guerbert consécutif à un centre au second poteau d’Abdoulaye Bamba (0-1, 17e). Mais le promu ne parvenait à conserver ce résultat que 17 minutes, le temps pour l’homme en forme des Aiglons, Anthony Mounier, d’égaliser pour les Aiglons sur un bon ballon de Franck Dja Djé Djé (34e, 1-1). Mais les Dijonnais n’avaient pas dit leur dernier mot et Brice Jovial se retrouvait à la conclusion d’une passe millimétrée de Benjamin Corgnet, en taclant le ballon devant Raul Fernandez sorti trop vite (61e, 1-2).

Mais Dijon avait décidément des difficultés à conserver son avantage puisque seize minutes plus tard, le défenseur Renato Civelli ne loupait pas son deuxième face à face et permettait à l’OGCN de revenir une nouvelle fois à la marque (2-2, 78e). Alors que les deux équipes allaient tout droit vers la séance des tirs aux buts, Monsieur Fautrel désignait le point de pénalty pour une faute très litigieuse de sur Gomis. Bauthéac transformait (115e, 2-3). Mais, par miracle, l’Argentin Monzon égalisait d’un coup franc magistral (119e, 3-3). Lors de la séance des tirs au but, l’OGC Nice profitait de la faiblesse mentale de son adversaire pour valider définitivement son billet pour le dernier carré de la Coupe de la Ligue. Sankharé ratait sa tentative quand Mounier, excellent durant toute la rencontre, envoyait les siens au paradis (3-3, 5-3 t.a.b). Sport.fr

Réactions

Patrice Carteron dit le saule pleureur :

« Encore un arbitrage difficile, en championnat M. Kalt leur a donné un ballon pour égaliser et ce soir M. Fautrel donne un coup franc inexistant. Je suis fier de mes joueurs qui ont été héroïques, leur parcours est magnifique et stoppé lamentablement. J'ai du mal à digérer. On aura du mal à se maintenir comme ça, on a un public bon enfant qui nous supporte, on accueille bien les arbitres et à l'extérieur voilà ce qu'il se passe. On a l'impression d'être les bons gentils qui se font avoir. Maintenant on ne peut compter que sur nous. Je n'en dirai pas plus sinon la Commission d'Ethique va me suspendre six mois. »

Résumé Vidéo