Sans idée, le gym a sombré défensivement lors de cette rencontre mais aussi offensivement à cause de son milieu de terrain inconsistant.. Pas rassurant!





Fiche technique

A Auxerre, Stade de l'Abbé-Deschamps : AJ Auxerre - OGC Nice : 2 - 0 (1-0)

Arbitre : M. Moreira

Spectateurs : 9000 environ

Buts :

Auxerre : Birsa (41e), Pedretti (78e)

Avertissements :

Nice : Civelli (24e), Pejcinovic (80e)

Auxerre : Oliech (68e)

Les équipes :

Auxerre : Sorin - Hengbart, Coulibaly, Mignot, Grichting - Pedretti (cap), Ndinga, Oliech, Birsa - Contout (Chafni, 69e), Quercia (Sarammitano, 69e)

Nice : Ospina - Clerc, Civelli, Pejcinovic, Cantareil - Sablé (cap), Coulibaly, Ben Saada (Hennion, 86e) - Ljuboja (Traoré, 79e), Mouloungui (Poté, 79e), Mounier

Résumé

Auxerre a remporté sa première victoire de la saison sur la pelouse de l'Abbé-Deschamp en dominant une équipe de Nice (2-0) volontaire, mais manquant d'inspiration offensive face à la rigueur défensive des Bourguignons.

L'AJA enchaîne ainsi son troisième succès consécutif de la semaine et remonte à la 9eme place du classement, après sa victoire au PSG (3-2) et celle contre Bastia en coupe de la Ligue (4-0).

Lors de la première période, Nice qui n'avait pas joué cette semaine en coupe de la Ligue était plus en jambes, obligeant Sorin à une belle parade au pied de son poteau droit sur une reprise de Mounier (6e). Mais les Bourguignons se reprenaient peu à peu même s'ils ne trouvaient pas le cadre. Nice subissait parfois mais répliquait aussi.

Juste avant la pause, c'est l'AJA qui débloquait le tableau d'affichage. Quercia se jouait de Cantareil côté droit pour un centre parfait que Birsa transformait d'une tête piquée au premier poteau (1-0, 43e). Le second acte débutait avec une domination sans partage des Azuréens, l'AJA ayant choisi de jouer très bas pour mieux les contrer.

Et c'est justement sur un contre bien mené des Auxerrois que Chafni servait Pedretti en retrait et la frappe à ras de terre de ce dernier trompait Ospina (2-0, 77e). Le capitaine bourguignon scellait, en confortant sa position de meilleur buteur auxerrois (5 buts), l'issue du match pour une victoire méritée, grâce à une plus grande maturité dans le jeu.

Réactions

Jean Fernandez (entraîneur de l'AJA) :

«C'est un bon résultat, et je suis satisfait que l'équipe ait su bonifier la victoire obtenue contre Paris. C'était important. Nous avons eu des bonnes et de moins bonnes périodes dans ce match, mais jouer tous les trois jours, ce n'est pas évident. De plus on a gagné sans prendre de but, et cela est très positif pour la confiance. Chafni nous a fait du bien quand il est rentré pour garder le ballon. Il a perdu les deux premiers, mais sur le troisième il fait la passe décisive à Pedretti qui marque là son cinquième but de la saison. Pour un milieu défensif, c'est pas mal ! Il faut maintenant continuer sur cette dynamique toute la saison, ce serait bien. Je pense que dans certains matches à domicile depuis le début de saison, on a perdu pas mal de points. Et ce deuxième succès de suite en Championnat va nous donner plus de confiance, de réalisme, c'est important dans le football. Cette semaine qui s'achève nous fait du bien avec trois victoires. Mais nous avons beaucoup de matches à venir. Maintenant, il faut bien récupérer pour la venue de l'Ajax en Ligue des champions mercredi.»

Eric Roy (entraîneur de l'OGC Nice) :

«Je suis déçu du résultat, mais pas de la manière de mon équipe. On prend le premier but juste avant la pause, ce qui ne facilite pas les choses. Car on sait qu'être mené à Auxerre, cela devient alors très compliqué. Il nous a manqué plus de présence, plus de réalisme dans les situations offensives, sur une ou deux opportunités. Je constate aussi qu'on prend le premier but, et qu'Ospina n'a pas fait un arrêt. C'est rageant d'avoir ainsi des opportunités et de ne rien rapporter au bout du match. D'autant que nous avons fait 25 bonnes minutes en seconde période. Et après on s'est exposé beaucoup trop et on a pris ce deuxième but. C'est aussi une déception pour les joueurs qui ont beaucoup donné et qui, finalement, ne méritaient pas ça. Le sport de haut niveau est parfois cruel.»

Revue de presse

Dans un match plutôt indécis, Auxerre s'impose à domicile six mois après sa dernière victoire à l'Abbé-Deschamps. Nice aurait pu tenir tête aux Bourguignons mais le réalisme a été auxerrois.

Revoilà l'AJA

L'AJA s'est imposée 2 buts à 0 face à l'OGC Nice. L'AJA se hisse à la 9ème place de Ligue 1 avec 14 points. De bon augure avant la réception de l'AJAX mercredi en Champions League.

Troisième victoire consécutives

Auxerre a battu Nice samedi (2-0) pour le compte de la 11e journée de Ligue 1, mettant un terme à une série de sept matchs consécutifs sans victoire à l'Abbé-Deschamps en championnat. L'AJA fait son retour dans la première partie de tableau (9e) tandis que Nice s'enfonce (17e).

L'AJA a retrouvé les clefs

C'est une belle semaine qui vient de s'achever, et les Auxerrois se sont mis en tête qu'ils pourraient prolonger le plaisir mercredi en Ligue des Champions face à l'Ajax Amsterdam, puis samedi prochain à Sochaux. Mais ils vont d'abord commencer par savourer ce premier succès à la maison en 2010-2011, une suite logique à ceux obtenus à Paris dimanche dernier (3-2) et face à Bastia (4-0) en milieu de semaine dans un stade Abbé-Deschamps qu'ils ont décidé de reconquérir.

Première pour l'AJA