Un but dans le silence du Ray aura suffit au Gym pour prendre de nouveau trois points. Sans être convaincants, les aiglons retrouvent le sourire et les résultats. L'essentiel est bien là dans cette fin de saison un peu tristounette.

 

 

 

Fiche technique

 

Stade du Ray, OGC Nice - PSG : 1-0 (0-0)

Arbitre: M. Bré

Spectateurs: huis-clos

Terrain: bon

Temps: doux

Eclairage: satisfaisant

 

Avertissements :

Nice: Coulibaly (62e), Apam (70e)

Paris-SG: Traoré (19e)

 

But :

Nice: Loïc Rémy (79e)

 

Les équipes :

Nice : Ospina - Coulibaly, Apam, Paisley, Gace - Echouafni (c ; Traoré, 81è), Faé (Sablé, 32è), Hellebuyck - Remy, Bagayoko, Ben Saada (Mounier, 74è)

Paris : Edel - Ceara (Jallet, 45è), Traoré, Sakho, Armand (c) - Clément, Ngoyi, Sankharé, Sessegnon - Maurice (Chantôme, 74è), Erding (Kezman, 76è)

 

 

Résumé

 

Privés de leurs supporters respectifs, Nice et le Paris Saint-Germain offraient une affiche des plus étranges à l'occasion de la 29e journée de Ligue 1, samedi. Dans un stade du Ray déserté pour cause de match à huis clos, le club de la capitale va sans problème s'accommoder de cette absence durant 75 minutes...

 

Malgré un onze de départ remodelé et la présence sur le banc de certains de ses cadres, le PSG entame les hostilités de bon pied. Erding, à bout portant (5e), et Ngoyi (7e), de la tête, menacent coup sur coup Ospina, auteur d'une intervention pleine de sang-froid face au Turc peu après (12e). Des alertes sans conséquence pour Nice qui fait même acte de répondant sur une tentative d'Echouafni (14e). Dominateurs dans le jeu, les hommes d'Antoine Kombouaré accusent un manque criant de réalisme offrant au Gym quelques occasions de s'illustrer en contre. A l'arrière, Edel rassure les siens comme sur une frappe tendue de Rémy (20e). Maurice, titularisé aux côtés de Erding, tente de faire pencher la balance sur sa reprise en vain (23e).

 

Et Rémy surgit !

 

Le retour aux vestiaires s'annonce bredouille pour les Parisiens alors que la puissante frappe de Clément vient lécher le but niçois. La pause n'entame cependant en rien la détermination parisienne et Erding se charge de le rappeler aux Aiglons (54e). Mais au petit jeu du dominer n'est pas gagner, Nice se montre le plus habile. A moins d'un quart d'heure du terme de la rencontre, Rémy sort de sa torpeur profite des largesses de la défense adverse pour ouvrir la marque (79e, 1-0). Un véritable coup de massue pour le PSG qui voit là, après son large succès face à Sochaux (4-1) lors de la précédente levée du championnat, ses espoirs d'enchaîner sur un deuxième match sans défaite, amoindris.

 

Malgré une ultime chance suite à une maladresse d'Ospina (82e), Armand et ses coéquipiers doivent rendre les armes face à des Aiglons pour le moins opportunistes. Une petite bouffée d'air pour Nice (16e) qui prend un peu plus ses aises par rapport à la zone de relégation. Le PSG reste à la 12e place.

 

 

Réactions

 

Loïc Rémy :





 

Antoine Kombouaré :

Cette défaite à Nice est à l'image de notre saison. On est capable de faire le jeu et de se créer des occasions. Mais on rate le coche en première mi-temps. Et sur l'une des rares attaques de Nice, on prend un but. Voilà, on ne voulait pas perdre et on rentre bredouille.





 

Eric Roy :

Je retiens l'engagement des garçons. Ils ont été au bout d'eux-mêmes. C'est bien d'être récompensé de ces efforts. Je suis content pour le club et pour les supporters qui n'étaient pas là ce soir. On fera la fête avec eux dans les prochains matchs. On vient de faire un pas vers le maintien mais ce n'est pas une fin en soi. Il y a encore huit points à prendre. On a l'ambition de progresser et de faire avancer cette jeune équipe qui a de la qualité.

 

 

Revue de Presse

 

Paris a oublié l'espace de 90 minutes son triste quotidien extra-sportif marqué cette semaine par la mort d'un de ses supporteurs. Sur le terrain, en revanche, la saison catastrophique du PSG se poursuit. Dominateurs mais désespérement stériles devant le but adverse, les Parisiens ont concédé à Nice leur douzième défaite de la saison (1-0).

Le PSG perd son pari face à Nice par le Parisien

 

Copieusement dominés par des Parisiens stériles offensivement, les Niçois ont finalement signé un petit hold-up en fin de match en arrachant trois points précieux dans l'optique du maintien.

Nice sans faire de bruit par Foot365

 

Nice a signé sa deuxième victoire consécutive après être sorti vainqueur de sa rencontre disputée à huis clos devant le PSG (1-0). Avec neuf points d'avance sur la zone rouge, le Gym n'est plus très loin du maintien.

Nice s'en rapproche par Sport24

 

L'OGC Nice peut arborer un très large sourire après le succès acquis face au Paris Saint-Germain samedi lors de la 29e journée (1-0). Car outre les bienfaits évidents au classement, les Aiglons peuvent s'estimer particulièrement heureux. Dominés durant l'ensemble de la rencontre face à des Parisiens qui se sont créés de nombreuses occasions mais n'ont pas su marquer, les Niçois ont fini par faire la différence par Rémy.

Le hold-up des niçois par Sport.fr