Communiqué OGC Nice: Suite au report de sa rencontre face à Dortmund à ce mercredi à 18h45, l’ASM a obtenu de décaler sa réception de Dijon de 17h à 21h samedi. Sollicité par la LFP, le Gym a accepté cet aménagement de la 33e journée, par solidarité avec le monde du football, sous le choc après l'attaque du bus du Borussia dans la soirée de mardi. Initialement prévue samedi à 20h, la rencontre Nice – Nancy est ainsi officiellement avancée à 17h (en codiffusion sur Canal+ et beIN Sports).


Lateralenissart: Cela reste profondément scandaleux et irrespectueux des supporters car rien n’empêchait de reculer le match de Monaco sans bouger celui de Nice.

Il y a des soirs où il faut faire le déplacement. C'est la cas pour ce samedi.... Retrouvez toutes les infos sur la rencontre, remises à jour quotidiennement...

Le match est à suivre sur :

Radio

RMC Mutlitlive

France Bleu Azur

Internet

Streaming : Fromsport

Réservez vos places de match simplement!


Les côtes pour vos paris sportifs




Les news

14/04

Le groupe niçois: Cardinale, Benitez - Burner, Dalbert, Dante, Le Marchand, Ricardo, Sarr, Souquet. - Belhanda, Eysseric, Koziello, Marcel, Seri, Walter. - Donis, Le Bihan, Srarfi.


Le nancéiens:Chernik, Ndy Assembe, Cuffaut, Cétout, Chrétien, Diagne, Cabaco, Guidileye, Pedretti, Diarra, Aït Bennasser, Marchetti, Dia, Puyo, Hadji, Dalé, Koura, Robic.

13/04

Le Bihan devrait remplacer Balotelli, suspendu. Baysse a reprise et pourrait être de retour dans un ou deux matches.

Vincent Muratori (ASNL) sera indisponible jusqu'à la fin de saison.

12/04

Mikael Lesage arbitrera la rencontre , assisté à la touche par Frédéric Cano et Sébastien Denis


09/04

Mario Balotelli est suspendu pour cette rencontre... suite à son carton jaune face à Bordeaux qui a fait tomber son match de suspension avec sursis.


Les stats

Victoire Nice : 17 - Nul : 9 - Victoire Nancy : 3


03/11/2012 Ligue 1 OGC Nice 2 - 1 AS Nancy Lorraine

10/03/2012 Ligue 1 OGC Nice 1 - 1 AS Nancy Lorraine

21/08/2010 Ligue 1 OGC Nice 1 - 1 AS Nancy Lorraine

06/03/2010 Ligue 1 OGC Nice 2 - 3 AS Nancy Lorraine

16/08/2008 Ligue 1 OGC Nice 2 - 1 AS Nancy Lorraine

20/01/2008 Ligue 1 OGC Nice 1 - 0 AS Nancy Lorraine

09/12/2006 Ligue 1 OGC Nice 0 - 0 AS Nancy Lorraine

18/03/2006 Ligue 1 OGC Nice 1 - 0 AS Nancy Lorraine

22/01/2002 Domino's Ligue 2 OGC Nice 1 - 0 AS Nancy Lorraine

26/08/2000 Domino's Ligue 2 OGC Nice 2 - 1 AS Nancy Lorraine



Les déclarations d'avant-match

Younès Belhanda:

Tu te dis que si tu gagnes, c'est bon, tu es sûr d'être dans les 3 premiers. Nancy a battu Rennes 3-0, c'est une équipe accrocheuse qui joue son maintien, mais on est à domicile et on doit gagner. Assurer le podium aussi tôt, ce serait un truc de fou. Si on y arrive, ce qui vient derrière, ce n'est que du bonus et du bonheur. Car tu vas « te taper » avec Paris et Monaco tout en haut, avec une série de gros matchs.

Mike Seri :

C'est déjà historique d'être, aujourd'hui, avec 70 points. Ce qu'on fait est exceptionnel et on va essayer de continuer. Je dirais même qu'on n'a que ça en tête. L'état d'esprit sera le même, le mot d'ordre aussi : tout mettre en oeuvre pour ressortir de ce match avec une victoire et continuer à avancer.


Revue de Presse

Quand les médias attaquent les supporters niçois... Honte à eux! Rappelez-vous, Messieurs, du nombre de spectateurs au Ray et comparez le avec l'Allianz... on a quasiment doublé alors fermez-là!

L’OGC Nice va terminer la saison sur le podium de la Ligue. Avec des jeunes pépites, des stars et un entraîneur qui prône un jeu de possession. Le monde du football salue une équipe qui joue, qui marque, qui gagne. Un groupe qui divertit et qui s’amuse. Un savant mélange de joueurs en devenir et de sages expérimentés. Une Populaire Sud toujours aussi fidèle et animée. Bref, tout pour remplir l’Allianz Riviera à ras bord et parer la ville de rouge et de noir. Pourtant, l’enceinte qui abrite Balotelli et ses partenaires n’est pas pleine ! Et les couleurs du Gym peinent à se voir dans les rues. Inadmissible ! Alors la question se pose : peuple nissart, aimes-tu vraiment l’OGC Nice ?

Actufoot: honte à toi peuple nissart

Samedi, il y aura moins de 25 000 personnes à l’Allianz Riviera pour assister à Nice-Nancy. Disons-le tout net : c’est désolant. À croire que la ville n’a pas conscience de ce que réalise son club de foot. Qu’elle banalise. Ou qu’elle s’en moque. Dans tous les cas : c’est navrant. Nice somnole. Le niçois roupille. Il se réveillera au soir de Nice-PSG. Preuve qu’il est plus un spectateur qu’un supporter. Il sera là, le 30 avril, pour l’affiche. Et aussi pour la photo : le selfie qu’il n’oubliera pas de mettre sur les réseaux sociaux. Voir et être vu. C’est vieux comme le monde. Nice-PSG aurait pu remplir deux Allianz Riviera. Ce n’est pas possible. Certains auraient même été jusqu’à payer leur place où d’habitude, ils attendent l’invitation qui tombe des cieux et la place de parking qui va avec. Attention cette charge ne s’adresse évidemment pas aux fidèles, encartés ou pas, ainsi qu’aux membres d’une Populaire qui a éternellement bien porté son nom. Elle vise ceux qui parlent du Gym tous les jours mais regardent l’Allianz Riviera avec une longue-vue. Elle cible tous ces experts qui décortiquent les matchs sans les voir et évoquent le prochain mercato sans savoir. Nice a toujours pensé être une ville de foot. Elle se trompe. Il n’y a qu’à se pencher sur les affluences enregistrées au stade du Ray, entre 1972 et 1978, quand le Gym de Baratelli, Huck et les autres jouaient un football de rêve pour comprendre que Nice ne sera jamais Saint-Etienne, Marseille ou Lens. Le temps a passé. Nice n’a pas changé. C’est rageant, mais c’est ainsi. On souhaite à Jean-Pierre Rivère, à Virginie Rossetti, et à leurs équipes, admirables de courage, de créativité et de ténacité de réussir à déplacer la foule comme on déplace les montagnes. Cette saison est unique, magique. Presque mystique tant cette équipe niçoise semble escortée d’une bonne étoile depuis le soir du 14 août. Un mois pile après l’horreur de la Prom. On peut y voir un signe. Il suffit de lever les yeux vers le ciel. L’histoire est belle. Elle fait un bien fou. 41 ans après le premier podium, le Gym de Lucien Favre a rendu l’impossible possible. Le bonheur est au bout du chemin. Ce serait dommage de ne pas aller à sa rencontre." Philippe CAMPS Nice Matin