Les rencontres opposant Lille à Nice se terminent souvent par des nuls (3 lors des trois derniers déplacements des niçois). Les Aiglons partiront à la bataille avec la même équipe que face à Nancy. Côté lillois, les dogues essaieront de lancer leur championnat, marqué par 3 nuls. Les "rouge et noir" se contenteront sûrement d'un match nul... et nous aussi! Réponse vers 19h.

Le match est à suivre sur :

Radio

RMC Mutlitlive

France Bleu Azur

Internet

Action/Action : Eurosport

Streaming : Rojadirecta

Les Paris Sportifs

EurosportBet : jusqu'à 50 euros de bonus

Les cotes : Lille : 1.48 - Nul : 3.40 - Nice : 5.90





SAjOO.fr, 80€ offerts pour votre première inscription

Les cotes : Lille : 1.44 - Nul : 3.60 - Nice : 6.25





Pmu.fr : jusqu'à 60 euros de bonus

Les cotes : Lille : 1.50 - Nul : 3.50 - Nice : 6.00





Bwin.fr : jusqu'à 50 euros de bonus

Les cotes Lille : 1.44 - Nul : 3.60 - Nice : 6.25





Betclic.fr : votre premier pari remboursé jusqu'à 20 euros

Les cotes : Lille : 1.50 - Nul : 3.40 - Nice : 5.50




Les dernières news

28/08

Le groupe niçois : Letizi, Ospina; Berthomier, Cantareil, Civelli, Coulibaly, Gace, Pejcinovic; Ben Saada, Diakité, Faé, Hellebuyck, Sablé; Bamogo, Mouloungui, Mounier, Poté, Quansah.

Le groupe lillois : Balmont Florent Cabaye Yohan Chedjou Aurélien Debuchy Mathieu Dumont Stéphane Emerson Frau Pierre-Alain Gervinho Gueye Idrissa Hazard Eden Landreau Mickael Lyng Emil Mavuba Rio Mouko Barel Rami Adil Souaré Pape Sow Moussa Vandam Jerry Wade Omar.

Lille : Franck Béria a été victime d’une entorse moyenne de la cheville droite. Il est arrêté pour trois semaines au minimum. De son côté, Tulio De Melo est forfait (élongation fessier). Ludovic Obraniak souffre toujours de la cheville. Il est incertain pour dimanche, tout comme Yohan Cabaye, victime d’un problème musculaire.

Nice : Bagayoko, Digard, Mabiala, Troaré et Paisley ne seront pas dans le groupe. Retour D'Hellebuych et de Bamogo.

26/08

Didier Digard devrait signer aujourd'hui mais le contrat du milieu de terrain ne sera pas homologué pour dimanche.

Les stats avec la LFP

Les déclarations d'avant-match

Eric Roy :

C'est clair que jouer contre Lille chez eux, avec ce qu'ils ont montré l'an passé en championnat, où ils marquaient beaucoup de buts, ce ne sera pas évident. C'est devenu une grosse cylindrée, avec un collectif qui perdure dans le temps... C'est une équipe qui peut marquer à tout moment, le danger peut venir de partout, à droite, à gauche, dans l'axe, du milieu de terrain avec des garçons comme Cabaye ou Obraniak quand il rentre. On ne présente plus Hazard, Gervinho, etc. Il y a beaucoup de qualité. Ce sera vraiment un test intéressant pour nous et je suis persuadé que les joueurs sont très motivés à l'idée de relever ce challenge !

Ce sera deux matches difficiles. Mais en même temps, on sait qu'on a bien travaillé, qu'on est capable de bien voyager également, donc Lille, ça reste un test. Après, tout dépendra du résultat à Lille pour appréhender le match de Bordeaux, à savoir si on pourra se préparer avec sérénité, ou en cas de défaite, s'il faudra essayer de se relancer. Mais chaque chose en son temps. Pour l'instant, nous sommes dans la préparation du déplacement à Lille dimanche. Je sens que tout le monde est motivé, tout le monde a envie de travailler, d'avoir des bons résultats. L'état d'esprit depuis le début de saison nous rassure pour la suite.

Rudy Garcia :

Dans un match couperet comme celui-là, seule la qualification compte. Le contrat est rempli (…) Mais nous avons encore manqué de rythme dans notre jeu. Ce n'était pas un grand LOSC, mais un LOSC suffisant pour se qualifier. Nous n'avons pas encaissé de buts depuis quatre matches. Ce n'est pas pour me déplaire. En étant solide, on sait que l'on peut gagner des rencontres (…) On espère que cette qualification va nous faire du bien. Nous aurons la réponse dimanche contre Nice.

« À domicile on se doit de prendre les trois points à chaque fois. Ce sera notre challenge de dimanche face aux Niçois. Concernant nos précédentes confrontations face à l’OGC Nice, je n’y prête pas attention. Tout dépend de l’état de forme de chacun à l’instant T. »

Julien Sablé :

Lille, c'est un poids lourd du championnat. On devra faire le dos rond et redoubler d'efforts. La moindre erreur se paiera cash.

Eric Mouloungui :

Une belle équipe qui nous avait réussi l'an passé puisque nous avions ramené un point (1-1, but de Rémy) et que nous aurions même pu gagner. Revenir de là-bas avec quelque chose de positif serait intéressant au niveau comptable.

Aurélien Chedjou :

Nous sommes en début de saison, l’équipe monte en puissance petit à petit. Il faut savoir que certains joueurs n’ont pas reçu la même préparation que l’ensemble du groupe. Même si nous ne sommes pas à 100% de nos possibilités, nous allons essayer de montrer un meilleur visage du LOSC, dimanche face à Nice. Sans prétention, je pense que le groupe est mieux armé que la saison dernière.

Revue de Presse

Pour la troisième journée d'affilée, le costume d'avant-centre titulaire attendra Eric Mouloungui dimanche dans le vestiaire visiteur du Stadium lillois. Un changement de vie et de statut pour un joueur plutôt abonné au strapontin depuis qu'il posa ses crampons sur la Côte d'Azur durant l'été 2008...

Mouloungui sa nouvelle vie

D'ici trois semaines, le LOSC retrouvera la Ligue Europa, dont le tirage des poules a eu lieu hier. S'ils estiment le groupe C « abordable », les Lillois sont malgré tout déjà concentrés sur le match de Nice, demain.

L'Europe, oui mais pas tout de suite

Espérer gagner à Lille ? Est-ce bien raisonnable pour l'OGC Nice qui vient de perdre Loïc Rémy et dont les visées n'ont rien d'européennes, contrairement au LOSC de Rudy Garcia, qualifié en Europa Ligue et qui rêve secrètement de Ligue des champions ?

Nice sans complexe

En dépit d'une préparation tronquée, Aurélien Chedjou a fait une rentrée remarquable face au PSG. Depuis, son statut de titulaire est incontestable en défense centrale alors que lui est toujours attiré par une place au milieu de terrain...

Chedjou, défenseur indomptable

Après trois matchs nuls consécutifs (Rennes, Paris, Sochaux), dont deux déplacements, Lille doit lancer sa saison au Stadium, cet après-midi face à Nice, sous peine d'accumuler un peu de retard. Son bilan est pour l'heure moyen et peut basculer d'un côté comme de l'autre. La première victoire en L1 est (très) attendue.

Verre à moitié plein, verre à moitié vide