Gambling-Affiliation

 

 

Monaco - Nice, un match particulier comme toujours... Encore plus ce soir, car le Gym est en perte de vitesse... Un tournant, c'est souvent comme cela que l'on appelle ce genre de match. La BSN a décidé d'être derrière les "rouge et noir" tout en demandant la tête d'Ollé-Nicolle! Stellardo affirme que l'avenir du coach niçois n'est pas lié à cette rencontre alors que les rumeurs Baup refont surface, comme à l'automne. Bref, un match préparé dans une atmosphère sereine comme vous pouvez le constater. Reste plus qu'à espérer que le gym soit fidèle aux dernières années. En effet, l'OGC Nice n’a plus perdu en championnat au Louis II depuis 1996. Réponse vers 21h.

 


Les directs

 

Ce match est à suivre dès 19 h 00 sur France Bleu, RMC, Gambling-AffiliationUnibet Radio côté radio (les liens sont disponibles sur le site) ainsi que action/action.

 


 

Paris Sportifs


 

Les bookmakers votent pour Monaco et vous?

 

Les niçois font souvent de bonnes performances à Monaco. Vu les côtes proposées pour une victoire du Gym... Il y a peut être un truc à jouer. Alors profitez des bonus ou du premier pari remboursé et... Lancez-vous!

 




Pari en ligne - Bet770

 

Monaco : 1.55 Nul : 3.55 Nice : 6.75

Bet 770 : 1 pari gratuit de 20€ + Bonus de 50€ + pari gratuits de 5 € (cliquez sur la bannière)

Ex : Pariez 50€ sur l'OGC Nice et gagnez 337.50€ en cas de victoire des équipiers de Rémy

 

 

Gambling-Affiliation



Monaco : 1.55 Nul : 3.60 Nice : 6.25

Gambling-AffiliationBwin : un bonus de 100% jusqu'à hauteur de 50 euros

Ex : Pariez 50€ sur Nice, vos gains seront de 312.50€ en cas de victoire des "Rouge et noir"

 

 

Gambling-Affiliation

 

Monaco : 1.65 Nul : 3.65 Nice : 6.50

Unibet : un bonus de 100% jusqu'à hauteur de 50 euros

Ex : Pariez 50€ sur Nice, vos gains seront de 325€ si le Gym gagne!


 

Gambling-Affiliation

 

Monaco : 1.60 Nul : 3.50 Nice : 6.00 Gambling-Affiliation

Betclic : Votre premier pari rembourse si vous le perdez

Ex pariez 20€ sur le GYM et en cas de victoire des aiglons, repartez avec 120€

 

 

Gambling-Affiliation

 

Monaco : 1.60 Nul : 3.60 Nice : 6.00

Gambling-AffiliationExpekt :Un bonus de 100% jusqu'à hauteur de 50 euros

 

 

Gambling-Affiliation

 

Monaco : 1.55 Nul : 3.50 Nice : Gambling-Affiliation6.00

Sportingbet : 1er pari de 30 euros offert

 

 

Gambling-Affiliation

 

Monaco : 1.45 Nul : 3.45 Nice : 6.30

Gambling-AffiliationBet At Home : Un bonus de 100% jusqu'à hauteur de 33 euros

 

 

Les infos

 

 

29/01

Le groupe monégasque : Ruffier, Thuram - Lolo, Modesto, Mongongu, Puygrenier, Traoré, Muratori - Perez, Mangani, Nkoulou, Haruna, Alonso, Mollo, Nenê - Park, Maazou, Sagbo

Le groupe niçois : Letizi, Ospina - Cantareil, Cid, Civelli, Diakité, Paisley - Ben Saada, Coulibaly, Digard, Faé, Hellebuyck, Sablé, Traoré - Bamogo, Mounier, Poté, Rémy

 

28/01

Monaco : retour des Africains. Les milieux Jean-Jacques Gosso et Nicolas Nkoulou sont de retour après les éliminations respectives de la Côte d'Ivoire et du Cameroun lors de la CAN. Si le premier n'est pas encore tout à fait certain de faire partie du groupe, il n'y a aucun problème pour le second. D'autre part, l'attaquant nigérien recruté au mercato, Moussa Maazou, touché par le décès de sa mère la semaine dernière, est également opérationnel. En revanche, Mathieu Coutadeur (cheville), Adriano (claquage quadriceps) et Eduardo Costa (genou) sont toujours forfaits. Le club monégasque a par ailleurs prêté jeudi son attaquant islandais Eidur Gudjohnsen à Tottenham.

 

Nice : Civelli, Coulibaly et Digard OK. Nice a repris du volume avec les premiers retours de la CAN et le rétablissement de ses recrues hivernales, le défenseur central argentin Renato Civelli (béquille à une cuisse) et le milieu défensif Didier Digard (contracture mollet) ainsi que celui du polyvalent Kafumba Coulibaly qui avait dû se faire poser trois points de suture sur le pied droit après un coup reçu contre Auxerre. Le club azuréen sera encore privé de quatre titulaires: Onyekachi Apam, retenu en Angola pour la CAN-2010, Ismaël Gace (entorse cheville) et Larrys Mabiala (entorse genou), qui viennent tout juste de reprendre le footing après un long arrêt, et Mamadou Bagayoko, suspendu jusqu'au 15 février. Eric Mouloungui, Mickaël Poté, Chaouki Ben Saada Mahamane Traoré et Habib Bamogo sont de retour de la CAN.

 

26/01

Ben Saada, Traoré sont rentrés de la CAN tout comme Bagayoko. Ce dernier reste suspendu pour la rencontre. Autre arrivée : Poté. Digard (blessé au mollet) et Coulibaly (coup de pied) ont couru. Civelli et Echouafni etaient présents ainsi que Mabiala et Gace.

 

 

.

 

Les stats avec la LFP

 

Les 10 derniers AS Monaco FC - OGC Nice
2008/200918/10/2008AS Monaco FC 1 - 2 OGC Nice
2007/200801/12/2007AS Monaco FC 1 - 1 OGC Nice
2006/200704/11/2006AS Monaco FC 0 - 0 OGC Nice
2005/200624/09/2005AS Monaco FC 0 - 0 OGC Nice
2004/200502/10/2004AS Monaco FC 3 - 4 OGC Nice
2003/200421/01/2004AS Monaco FC 1 - 1 OGC Nice
2002/200306/04/2003AS Monaco FC 0 - 1 OGC Nice
1996/199719/10/1996AS Monaco FC 4 - 1 OGC Nice
1995/199601/12/1995AS Monaco FC 1 - 0 OGC Nice
1994/199531/08/1994AS Monaco FC 0 - 2 OGC Nice
Bilan
JGNPBPBCDiff
AS Monaco FC 4018139624220
OGC Nice 40913184262-20
Records
Plus large victoire de AS Monaco FC :
1978/1979 : 6 - 1
Plus large victoire de OGC Nice :
1965/1966 : 0 - 3

 

 

Les déclarations d'avant-match

 

 

Mickaël Poté :

Une équipe sur une bonne dynamique. Elle fait un super-début de saison, elle a trouvé le bon rythme. Elle possède un joueur qui réussit tout avec Nenê. En plus, elle a de la réussite. Avec Sességnon, nous avons regardé la victoire de Monaco à Paris. Il était dégoûté...

 

Loïc Rémy :

C'est le match à ne pas louper. Ils sont en pleine confiance, ce n'est pas un adversaire facile. Il faudra réitérer ce qu'on a fait l'an dernier, se mettre « chiffon ». Il faut que je retrouve le chemin des filets et que l'équipe remporte le derby et que cette victoire déclenche une bonne série.

 

Guy Lacombe :

Monaco est monté un peu plus tandis que Nice a subi les changements de présidence, de coach etc... Mais c’est un club qui a eu des résultats. Quand on atomise Lyon 4-1, comme ça, c’est qu’il y a de la qualité. Après, le calendrier joue aussi. A Monaco, on est tombé à un moment sur des équipes en pleine réussite : le Valenciennes-Barça du début de l’hiver, Auxerre qui était en pleine forme et Lille qui marchait sur l’eau. Pour en revenir à Nice, le potentiel est là et peut-être que les Niçois feront une deuxième partie de saison remarquable.

 

Didier Ollé-Nicolle :

Au départ, théoriquement disproportionné. Nous avons encore beaucoup d’absents, Mabiala et Gace blessés, Apam à la CAN et Bagayoko suspendu. Ce sont des manques importants dans notre organisation et dans l’impact physique. Ils nous apportent également de la confiance. En face, Monaco surfe sur le succès. Les Monégasques encaissent peu de buts et enchaînent les bons résultats. Forcément, sur le papier, Monaco a les faveurs du pronostic... Un stade plus niçois que monégasque, ce qui a souvent permis au Gym de ramener des résultats. Un match souvent athlétique, opposant des compétiteurs. A nous de nous en servir, de jouer sur l’amour-propre.

 

Didier Ollé-Nicolle :

Jouer à l’extérieur comme si on était à domicile, je n’ai jamais vécu ça. Cela doit être un des seuls cas de figure en France. Mais pour que le public soit derrière nous, il faudra qu’on fasse un bon match. Et oui, je suis bien conscient que ce derby est capital à double titre : au niveau mathématique mais aussi pour la confiance et les supporters.

 

Olivier Echouafni :

C’est une sensation vraiment très forte. On a vraiment l’impression de jouer à domicile, d’être porté. Le meilleur exemple, c’est notre fameuse victoire 4-3 (le 16 octobre 2004). Menés 3-0 à l’heure de jeu, les supporters continuaient à nous encourager et on s’est senti capable de renverser des montagnes. Je me rappelle aussi de mon premier Monaco - Nice avec l’égalisation de Poussin Meslin à la dernière minute sur penalty (1-1, le 21 février 2004). Mais ce qui est fou dans ce derby, c’est qu’il se passe toujours quelque chose ! On a gagné 2-1 la saison dernière. Celle d’avant, Laslandes égalise dans les arrêts de jeu (1-1). Et je n’oublie pas notre succès en 1/2 finale de la Coupe de la Ligue en 2006 avec un but d’Ederson à deux minutes de la fin !

 

Renato Civelli :

Avec Marseille, à Monaco, on avait aussi l’impression de jouer à domicile. Je sais que le ‘’clasico’’ est toujours très important pour les supporters. Et dans la situation où on est, c’est plus que trois points qu’on ira chercher. Une victoire dans ce genre de match, c’est également très bon pour le moral, la confiance. Les supporters devront continuer à pousser, même si on est dans la difficulté. On a besoin d’eux. Personnellement, je serai très motivé, comme d’habitude. Mais je ferai abstraction du contexte pour garder la tête froide.