Que l'on gagne ou pas ce soir, personne ne sera déçu. Antonetti ne veut pas être comparé à Rennes à cause du budget. Echouafni pense que l'on ne peut pas recevoir une équipe européenne si on est qualifié en UEFA. Kanté affirme que nous n'avons pas les moyens d'être dans les cinq premiers... Nous ne parlons même pas de Maurice, tout le monde connaît son avis la question. Bon match, amis supporters!


Les directs

 

Ce match est à suivre dès 19 h 00 sur France Bleu et RMC côté radio (les liens sont disponibles sur le site) ainsi que action/action

 


Les infos

 

20/02

 

Le groupe niçois : Letizi, Ospina; Apam, Cid, Diakité, Hognon, Jeunechamp, Kanté; Ben Saada, Coulibaly, Echouafni, Faé, Traoré, Hellebuyck, Sablé; Bamogo, Modeste, Mouloungui, Rémy.

Le groupe : Douchez, Ndiaye - Bocanegra, Aubey, Hansson, Echiejile, Fanni, Dembele - Thomert, Oniangue, Danzé, Mbia, Br. Cheyrou, Lemoine - Pagis, Kembo-Ekoko, Briand, Lasimant.

 

Nice: Des renforts. Nice récupère au moins quatre de ses six suspendus: le latéral gauche Rool, qui reste cependant incertain (côte), le défenseur central Apam et les milieux Faé et Sablé. Le cas de Rémy, expulsé lors du match face au Mans (1-2, 24e journée) a été examiné jeudi par la commission de discipline. L'attaquant brésilien Adeilson purgera samedi son troisième et dernier match de suspension. Au repos jeudi, le capitaine et milieu de terrain Echouafni (coup sur le pied) espère être rétabli.

 

Rennes: Leroy et Gyan forfaits. Guy Lacombe devra, à nouveau, se passer de son milieu de terrain Leroy, touché au ménisque et de Gyan, son attaquant touché à la cheville lors du match au Havre le 7 février dernier. En revanche, il devrait pouvoir compter sur Mangane et Mbia, tous deux ménagés cette semaine, mais à nouveau aptes à jouer.

 


Les stats avec la LFP

 

Les 10 derniers OGC Nice - Stade Rennais FC

2007/2008

19/08/2007

OGC Nice

1 - 1

Stade Rennais FC

2006/2007

10/03/2007

OGC Nice

1 - 1

Stade Rennais FC

2005/2006

16/04/2006

OGC Nice

2 - 1

Stade Rennais FC

2004/2005

25/09/2004

OGC Nice

2 - 0

Stade Rennais FC

2003/2004

13/03/2004

OGC Nice

3 - 1

Stade Rennais FC

2002/2003

23/11/2002

OGC Nice

0 - 0

Stade Rennais FC

1996/1997

29/11/1996

OGC Nice

3 - 1

Stade Rennais FC

1995/1996

30/03/1996

OGC Nice

0 - 0

Stade Rennais FC

1994/1995

29/04/1995

OGC Nice

1 - 0

Stade Rennais FC

1990/1991

03/02/1991

OGC Nice

2 - 2

Stade Rennais FC

 

Bilan

 

 

J

G

N

P

BP

BC

Diff

OGC Nice

35

22

8

5

74

36

38

Stade Rennais FC

35

5

8

22

36

74

-38

Records

Plus large victoire de OGC Nice :

1948/1949 : 8 - 0

Plus large victoire de Stade Rennais FC :

1967/1968 : 0 - 3

 

 


Les déclarations d'avant-match

 

Frédéric Antonetti :

On nous demande de rivaliser avec Rennes, mais lorsque je regarde nos budgets respectifs, c'est du simple au double ! Et le problème, ce n'est pas l'écart sur une saison, mais il se creuse de plus en plus. C'est trop difficile de maintenir le cap. On ne peut pas exiger de nous ce que l'on exige avec 32 millions d'euros. Il faut un peu de bon sens !... De se mesurer à des bonnes équipes. Rennes est un bon test. Mais, vous savez, si les Rennais veulent un joueur niçois, ils viennent et se servent ! On l'a déjà vu. Cependant, on a une équipe compétitive. Et ce match va encore me donner des informations sur mes joueurs... (Nice Matin)

 

Olvier Echouafni :

C'est un match toujours particulier lorsque l'on joue contre son ancien club. J'y garde un excellent souvenir. Mais cela a beaucoup changé depuis mon passage. Ils ont franchi un cap. Désormais, ils terminent régulièrement parmi les six premiers. On sera donc dans le rôle d'outsider.

 

Bruno Cheyrou :

C'est vrai que l'on a deux déplacements difficiles sur le papier. Mais, là aussi, on avait deux matchs théoriquement plus facile, contre le Havre et Nancy, et on n'a pas pris beaucoup de points. Parfois on réagit là où on ne nous attend pas. C'est peut-être le type de challenge dont le groupe a besoin pour reprendre confiance. Moi je ne souhaite qu'une chose, c'est qu'on ne déroge pas à la règle de ces deux dernières années, c'est-à-dire de finir en trombe le championnat. (ouest france)

 

Cyril Jeunechamp :

Dans une saison, toutes les équipes connaissent une période de moins bien. Je ne sais pas s’il y a un moment propice pour les jouer. Derrière, Rennes est très costauds. Pas étonnant qu’ils soient restés invaincus pendant 18 matches. Ils possèdent des joueurs athlétiques comme Jimmy (Briand) et capable de garder le ballon comme Jérôme (Leroy) ou Mickaël (Pagis). Avec Lille et Toulouse, je les vois capables d’accrocher la quatrième place derrière les trois gros que sont Lyon, Marseille et Bordeaux. Ils ont tout pour réussir avec de bonnes infrastructures et un superbe stade. Cela change d’ici (rires).

 

Le football ne tient à rien. Un ou deux matches sans victoire et on commence à douter. Ces deux succès nous font énormément de bien. En plus, ce sont deux victoires acquises dans les dernières minutes, cela prouve nos qualités morales. On est désormais bien installé dans la première partie de tableau. Maintenant, il faut confirmer à domicile. Cela commence à faire longtemps qu’on n’a pas gagné au Ray (ndlr : face à Auxerre le 17 janvier). La dernière fois face à Lyon, on avait l’occasion se racheter après notre défaite en Coupe de la Ligue. On a perdu mais on ne s’attendait pas à grand-chose. (Stade rennais.com)

 

Guy Lacombe :

On connaît la valeur de Nice. C’est une équipe qui nous ressemble. Je ne compte pas sur le fait qu’ils aient joué dans la semaine. Nice a eu coup de mou en janvier et est en train de se relever. Ça va être un match compliqué... Le fait que l’on ait égalisé face à Nancy prouve que les gars ne lâchent rien. Il faudra jouer le match sans arrières pensées. On n’a rien à perdre.

 


La location

 

- Stade du Ray : Vendredi 20 de 10h à 18h et Samedi 21 février à partir de 10h.

- Boutique Officielle, 5 rue Lépante (04.93.92.36.40) jusqu'au samedi 21 février à 19h

- Club des Supporters, 44 bis rue Arson (04.92.04.87.13) jusqu'au samedi 21 févrierà 17h

- France Billet ( Carrefour, Fnac, Géant Casino) : Jusqu'au samedi 21 février à 19h

- Ticketnet (Leclerc, Virgin Nikaia) : Jusqu'au samedi 21 février 19h

- Poste de Cagnes sur Mer, Avenue de la Serre

- Internet : Achetez et imprimez votre billet à domicile (vérifiez le match avant de commander)



Les tarifs

 

- Seconde basse : 8€

- Seconde haute : 12€

- Première Sud : 17€

- Honneur : 22€

- Présidentielle : 35€

Entrée gratuite pour les moins de 8 Ans accompagnés. 1/2 tarif pour les enfants de 8 à 12 Ans. Les demi-tarifs sont disponibles sur présentation d'un justificatif.

 


 

Pariez sur le match

 

Retrouvez tous les côtes de ce match dans notre page "Paris"

Pariez sur l'OGC Nice