Buteur génial des Aiglons entre 1976 et 1981 (85 buts en 145 matches), puis entraîneur du Gym entre 1987 et 89, le Serbe, 61 ans, est aujourd’hui conseiller sportif au Partizan Belgrade.

Passé de Lyon à Nice à quelques heures de la clôture du mercato, Anthony Mounier, 21 ans, savoure ce dénouement. Car longtemps son cas semblait lié à celui de l’attaquant niçois Loïc Rémy. Le nouveau milieu de terrain niçois revient sur un été qu’il n’est pas près d’oublier.

Cette fois, vous avez pu enfin mettre le cap sur Nice…

 

Oui, j'avais besoin d'un nouveau challenge. Il me fallait du temps de jeu. Je vais retrouver Loïc Rémy, mais aussi Alain Olio et Guillaume Tora, toutes les conditions seront réunies. J'ai été présenté à l'OGC Nice, aux actionnaires et je suis très heureux.

Hier matin, pendant que les quelques joueurs ni blessés ni concernés par les prochains matches internationaux transformaient le décrassage d’après-match en un tennis-ballon acharné, Didier Ollé-Nicolle et son staff se sont enfermés dans leur vestiaire. But de l’opération : comprendre un peu mieux pourquoi Nice, battu 4-0 à Bordeaux la semaine dernière, s’est encore incliné samedi à domicile face au promu montpelliérain, 3-0. L’entraîneur niçois a ensuite accepté de nous livrer son analyse de la situation.

 

 

Auteur d’un but splendide au Ray dimanche, Chaouki Ben Saada avait mis Nice sur la bonne voie avant que Rennes n’égalise (1-1). L’attaquant tunisien ne cache pas une certaine frustration même s’il retient la belle prestation d’ensemble des Aiglons.