Anthony Mounier revient ce matin dans Nice Matin sur la polémique du début de semaine concernant son interview à France Bleu Azur.

"Disons que ça me parait tout de même difficile d’accepter de se faire insulter quand vous allez saluer le public. Ce que je regrette c’est que l’ensemble des supporters se soit senti visé par mes propos alors qu’en fait il ne s’agit que d’une minorité. Je peux comprendre leur déception compte tenu de notre saison… Je ne mets pas tous les supporters dans le même sac, je sais évidemment que la grande majorité est à fond derrière nous, qu’ils font des milliers de kilomètres pour nous soutenir, donc évidemment je respecte le public niçois… J’étais un peu énervé ces derniers temps. C’est du passé. Tout va revenir naturellement … mais j’avais des choses sur le cœur."


Une polémique pour anticiper un départ ? "Aujourd’hui j’ai vraiment d’autre chose à penser qu’un éventuel départ. La priorité est de sauver le club. Je ne pense pas être un tricheur et je ne le serai jamais."

Anthony Mounier essaie de calmer le jeu. Une bonne idée… Place au foot et à Sochaux