Les Aiglons auraient pu jouer des heures sans marquer car la finition n'était pas au rendez-vous. Les stats annoncent 19 tirs, on parlera plutôt de passes. Alors oui il y a le but. Un but valable, refusé par Tony Chapron. Dommage! Mais nous n'allons pas nous réfugier la derrière car le Gym était moins bon au milieu, et pas très efficace en attaque confondant vitesse et précipitation. On notera la bonne tenue de la défense avec un Hassen impérial à l'exception d'une action sans gravité. En conclusion, Un match de milieu tableau sans enjeu, ni exploit... Il va falloir s'habituer.

 

 

La ligue qui fait jouer un match dans des conditions inouïes... Maupay qui se prend un rouge par manque d'expérience... Bref, un match où l'on ne retiendra rien, hormis encore une fois l'incompétence de la Ligue qui n'a même pas prévu un ballon rouge par temps de neige... Au final, un bon point pour les aiglons qui enfoncent un peu plus Metz... et rien que cela, nous donne le sourire!

Bauthéac a donné le tempo d'une rencontre où le gym a retrouvé la hargne, et l'envie que nous avons pu voir la semaine dernière à Bordeaux. Même à 10 Nice a fait front. La paire Mendy-Hult a définitivement fait oublier Digard. Greg Puel a montré que l'on pouvait compter sur lui tout comme Hassen malgré sa petite erreur sur le but de Thauvin... Mais Rien ne pourra éclipser le match d'ERIC BAUTHEAC. Remarquable!

 

Le Gym retrouve des vertus de combat mais aussi certains joueurs clefs comme Eysseric, qui a d'ailleurs fait son meilleur match depuis... Bauthéac rejoue de nouveau à son niveau. Amavi et Mendy étaient présents comme d'habitude. Pléa a fait oublié son match très moyen par son but victorieux. Au final, une victoire largement méritée.

 

Les aiglons ont retrouvé leur jeu pour la seconde fois de la saison à domicile mais face à une équipe de Lorient très diminuée. Eduardo nous a sorti un match de grande classe. Bauthéac, Bosetti ont su élevé leurs niveaux du jeu... Une belle perf qui demande comme souvent à être confirmée.

 

Combien de temps va-t-on encore supporter des matches aussi bidons sans réagir. Lens a montré plus d'envie, de coeur en une rencontre que le Gym en 19. Honte à tous ces jeunots qui se croient déjà arrivés. Honte à ces recrues qui n'en sont pas! Honte à Puel et je parle du père, qui ne se remet pas en question en homme têtu qu'il est. Honte à Rivère qui est autant impliqué dans le Gym qu'Estrosi au PS. Allez bonnes vacances à tous ces fossoyeurs.

 

Ce soir en rentrant du stade et en écoutant France Bleu et certains auditeurs, je me suis dit que l'on commençait à prendre l'habitude de voir des matches où l'on s'ennuie ferme. Que dire du match de cet après-midi hormis que nous aurions pu jouer des heures sans marquer. Hormis que seul Puel n'a pas vu que Pléa était en dehors du match. Hormis que la paire Mendy-Albert n'avait pas le rendement habituel. Que dire du coaching résultant de ces faits? Rien, tellement Claude Puel a attendu avant de faire les changements notamment en attaque alors qu'il avait sur le banc Bosetti et Cvitanitch... Mais nous prenons l'habitude. Que dire de St-Etienne? Vous savez le 4ème de ligue 1... Hormis que c'est honteux d'être à cette place avec le jeu qu'ils ont proposé. Comme quoi le championnat est bien faible... et il va falloir s'habituer à voir tout au long de la saison des matches chiants comme celui-ci. Et encore il l'était légèrement moins que les précédents.