Jérémy Clément a refusé, hier, de revoir les images insupportables du tacle extrêmement violent duNiçois Valentin Eysseric samedi soir lors de Saint-Etienne - Nice (4-0) qui lui a occasionné une fracture ouverte tibia-péroné de la jambe droite. Opéré dans la nuit à Saint-Etienne, Clément a rapidement tenu à faire savoir qu’il n’en voulait pas à Eysseric. « C’est un jeune de 20 ans qui n’a pas maîtrisé son geste, explique David Venditelli, l’agent du milieu de terrain stéphanois, qui lui a rendu visite à l’hôpital. Pour moi, le Niçois Renato Civelli, qui a pourri lematch d’entrée, a aussi une part de responsabilité dans ce qui est arrivé. Il a contribué à tendre les nerfs de ses coéquipiers. »

 

Toute l'équipe de "Issa Nissa" tente de décrypter le cas Renato Civelli...Une prolongation qui n'est toujours pas arrivée. La faute à qui? ... A écouter!




Retour sur la rencontre face à Reims, projection sur le prochaine match face à Saint-Etienne...

Toute l'équipe de "Issa Nissa" tente de décrypter le cas Alexy Bosetti... Des avis, des réflexions... Etes-vous d'accord, pas d'accord?... A écouter!




Retour sur la rencontre face à Bastia, gros plans sur Neal Maupay, Grégoire Puel, Alexy Bosetti...

C’est l’histoire d’une revanche personnelle. Grégoire Puel, le deuxième des trois enfants de Claude Puel, a réalisé des débuts remarqués en Ligue 1 samedi à Bastia. Une surprise pour ce joueur de 20 ans, qui a vécu deux années de galères à Lyon (entre 2010 et 2012), avant d’enchaîner les essais infructueux l’été dernier (en Angleterre, à Sedan ou même au Danemark).