Gilbert Stellardo revient dans l'émission de "100% aiglons" sur l'arrivée de Ljuboja, sur le transfert de Loïc Rémy et le non paiement du transfert (pour le moment) par Marseille... Le président donne aussi son avis sur l'éventuelle arrivée de Clerc, sur le départ d'Anthony Modeste, sur la rencontre Lille - Nice...

 

Le président de l'OM, Jean Claude Dassier, parle du dossier de Loïc Rémy. Il pense que le joueur pourra rejouer. Dans le cas contraire, l'OM se retournera vers les clubs précedents : «On va se retourner contre tous ceux qui nous ont induit... (il ne finit pas sa phrase): ça s'appelle le DOL», a-t-il ajouté sur RTL. Un DOL est un terme juridique qui recouvre des manoeuvres frauduleuses, ou agissements malhonnêtes destinés à surprendre et tromper une personne pour lui faire prendre un engagement.

Gilbert Stellardo nous parle du transfert de Loïc Rémy. L'accord avec l'OM se présente bien malgré une offre inferieure à Hoffenheim. C’est à Loïc Rémy de se décider. D’après nos informations, le joueur prendra sa décision au plus tard demain. Le président du Gym prévoit de recruter Digard mais aussi un autre joueur à vocation offensive...

 

Eric Roy revient sur la première victoire niçoise à Lorient, sur la pelouse synthétique et le transfert de Loic Remy...dans l'émission "Larqué Foot" sur RMC.

Retrouvez l'interview d'Anthony Modeste accordée à RMC. L'ex-attaquant niçois parle du Gym, de Jean Tigana, de Bordeaux...

Loïc, ce Nice-Valenciennes était-il votre dernier match sous le maillot niçois ?

 

Loïc Rémy : Franchement, je ne sais pas du tout. On est encore en négociation, mais pour l’instant rien n’est fait.

 

 

 

Investi dans son rôle de « gardien conseil » numéro 2 depuis son retour à Nice, l’ex-international Lionel Letizi se prépare, à 37 ans, à vivre une nouvelle saison au sein du club de son cœur.

 

 

 

Gilbert Stellardo s'explique sur la gestion du club, sur le cas Loïc Rémy...

 

Eric Roy fait le point sur son équipe,sur le transfert de Loïc Rémy... dans l'émission "Coach Courbis" sur RMC.

Renato, Nice a subi deux défaites lors de ses deux derniers matches de préparation face à Grenoble et Saint-Etienne. Est-ce inquiétant ?

 

Ce ne sont que des matches amicaux. Ils ne sont pas très importants. Mais c’est vrai que la rencontre face à Saint-Etienne (défaite 2-0 samedi) n’a pas été bonne. On peut même dire mauvaise. On était fatigué. On s’était entraîné deux fois la veille et le matin avant la rencontre. Mais depuis un mois, on se prépare pour le premier match de championnat face à Valenciennes (le 7 août). Des joueurs vont peut-être partir. J’espère que d’autres vont arriver. Je m’attends à un championnat très dur si on ne recrute pas.