Dominer n'est pas gagner, cela on le savait! Mais Les aiglons ont eu, ce soir, une imprécision inquiétante face au but alors que Montpeller, en une seule action,  a réussi pris l'avantage. On ne peut pas renversé, chaque fois, une rencontre en 15 minutes. Cette rencontre en est la preuve face à des montpelliérains très bien organisés en défense et un Gym en manque d'imagination.

 

Fiche technique

 

OGC Nice - Montpellier HSC : 0 - 1 (0-0)
Arbitre : M. Gautier


But :
Montpellier : Mollet (80e)

Avertissements :
Nice : Thuram (63e), Bard (77e)

Les équipes :
Nice : Benitez - Atal (Lotomba, 58e), Dante (cap), Todibo, Bard - Lemina (Rosario, 68e), Thuram, Da Cunha (Dolberg, 68e), Kamara (Claude-Maurice, 46e) - Gouiri, Delort

Montpellier : Omlin - Sambia, Estève, Sakho, Ristic - Ferri (cap), Chotard, Mollet - Wahi (Gioacchini, 67e), Mavididi (Makouana, 82e), Germain

 

Le but

 

78ème But de Florent Mollet !Après un bon centre de Ristic le ballon est cafouillé et arrive sur Mollet qui est tout seul et ajuste Benitez !!

 

Résumé

 

Nice ne reprendra pas sa place de dauphin du PSG en Ligue 1, la faute à Montpellier victorieux dimanche à l'Allianz Riviera (0-1, treizième journée).

 

Grâce à un but de Florent Mollet à dix minutes de la fin, Montpellier crée la surprise et s'impose à l'Allianz Riviera (1-0). Les Niçois ont manqué d'imagination devant le but et se sont heurtés à une équipe de Montpellier très solidaire, bien organisée et efficace.


Nice sans imagination

 

L'objectif niçois était clair avant ce match contre Montpellier : récupérer la place de dauphin du PSG, occupé par Lens au bénéfice de sa victoire face à Troyes (4-0). Pour y parvenir, les Aiglons pouvaient compter sur le retour dans les tribunes du Kop de la Populaire Sud. Pas vraiment de quoi être confiant pour Montpellier qui se présentait à l'Allianz Riviera sans son maître à jouer, Téji Savanier, suspendu mais aussi avec un zéro pointé au compteur des victoires en déplacement depuis le début de saison.

 

Pas de quoi trembler pourtant pour Jonas Omlin durant la première période, qui a été rythmée mais avec très peu d'occasions de part et d'autre. Trop brouillons et sans imagination devant face à un bloc montpelliérain très compact, les attaquants niçois n'ont jamais réussi à faire la différence. Les Aiglons ont réussi à s'approcher du but de Montpellier uniquement sur des phases arrêtées. Pas mieux pour les coéquipiers de Patrice Ferri qui ont avant tout cherché à bien défendre sans parvenir à mettre sur orbite leurs flèches Elye Wahi et Stephy Mavididi. Les deux équipes rejoignaient donc les vestiaires sur un score logique de 0-0.


Mollet climatise Nice

 

On attendait notamment une réaction d'Andy Delort en seconde période, lui qui avait certainement à cœur de marquer de son empreinte ses retrouvailles avec ses anciens coéquipiers. Les Niçois attaquaient ce second acte du match avec un bloc plus haut et plus d'envie d'aller de l'avant. Sans parvenir forcément à se montrer dangereux si ce n'est sur une frappe de Mario Lemina repoussée par la barre (55eme). Christophe Galtier qui voyait ses plans contrariés avec la sortie de son piston droit, Youcef Atal pour une nouvelle blessure à la cuisse (59eme).

 

Actifs mais de manière trop désorganisée et incapables de fissurer la défense de Montpellier, les Niçois ne parvenaient pas à mettre ce petit but libérateur. Seul fait notable, un joli retourné tenté par Andy Delort sans succès (76eme). Au fur et à mesure, on sentait même Montpellier prendre confiance grâce à des situations de contres qui étaient proches de faire mouche. A force d'y croire, les hommes d'Olivier Dall'Oglio ont fini par forcer le destin sur une action commencée à gauche par un centre de Mihailo Ristic.

Le ballon trainait dans la surface et Florent Mollet, seul au second poteau, en héritait et ajustait Walter Benitez pour ouvrir le score (0-1, 79eme). Montpellier pouvait alors continuer son travail de sape pour conserver ce score et arracher la première victoire à l'extérieur de la saison. Coup d'arrêt en revanche pour Nice qui laisse sa deuxième place à Lens avant la trêve internationale qui va permettre à Christophe Galtier d'analyser cette première défaite de la saison à domicile.Orange

 

Réactions

 

Christophe Galtier:

Il y a de la déception. On est tombés sur une très grosse organisation défensive montpelliéraine. Comme quoi, dominer n’est pas gagner. On a dominé tout ce match, finalement ils marquent sur l’une des rares situations qu’ils peuvent avoir. Mais tout en dominant, on ne s’est pas créé énormément de situations non plus. En première période, on a été très poussifs, sur un faux rythme. On s’est peut-être laissé endormir par le rythme que voulait donner Montpellier à la partie. On est restés dans une zone où on avait de la possession, mais c’était de la possession stérile. En 2ème période, c’était mieux en termes de rythme et d’intensité. On est arrivés à récupérer des ballons dans le cœur du jeu pour pouvoir se projeter et trouver des animations offensives. Malheureusement, il y a 34 centres dans le match – corners compris – et on a été très peu présents et précis sur les centres. Même s’il semblait y avoir du monde sur un plan offensif, il a manqué de relation entre les uns et les autres, de spontanéité sur le dernier geste. Il y avait tout le temps soit un pied qui traînait, soit une tête d’un adversaire. Souvent, dans ce genre de match, quand vous êtes une jeune équipe, vous êtes sanctionnés. On a été sanctionnés sur la seule situation favorable qu’ils ont en seconde période... Mais globalement, quand on arrive à la 13ème journée et qu’on se retrouve là où nous sommes, c’est bien. Mais ça aurait pu être encore meilleur avec une victoire. On va voir sur les matchs qui viennent si l’on est une équipe en progrès et ambitieuse.

 

Dante :

Nous avons cherché la victoire jusqu’au bout. C’est clair qu’il y a de la frustration, car c’était un match très important pour nous. On a de gros objectifs et on voulait rester où nous étions au classement. Il y avait aussi un adversaire en face. Il va falloir digérer la défaite pendant la trêve et très bien préparer le prochain déplacement. On a peut-être manqué de folie et de réussir des gestes plus spontanés dans les derniers mètres. On va devoir s’améliorer là-dessus pour ne pas reproduire ces erreurs dans le futur. Il fallait hausser le rythme des passes, des appels et des prises de décision. On peut toujours faire mieux, mais je pense qu’on a mis pas mal d’ingrédients pour gagner. Il a manqué ce petit détail dans la finition. Il y a des jours comme ça... On a eu les occasions, mais on pouvait peut-être prendre plus de risques dans les derniers mètres. C’est un cap à passer, il va falloir être exigeant là-dessus. Une défaite à la maison dans un match que tu contrôles et dans lequel il y a eu beaucoup de bonnes choses, ça fait mal..

 

Florent Mollet :

C'était un match compliqué, on a beaucoup défendu, mais bien défendu. Mais le football c'est magique ! On a été récompensé. On voulait ramener quelque chose de ce match, pour le club et les supporters. Ça fait du bien.

 

 

Revue de presse

 

 

 

Commentaires   

#16 GARIBALDI 09-11-2021 18:51
Gouiri et Bard, blesses avec les Espoirs, ca continue... :cry:
#15 Dan 09-11-2021 13:12
La decision de la lfp pour l’om reporte dans 7 mois a la fin du championnat !!! Pour eviter de provoquer des debordements de supporter ..,
Je rigole
#14 GARIBALDI 09-11-2021 07:56
Delort nommé pour meilleur du mois de la LFP...
Déjà nommé en septembre, Lucas Paqueta fait de nouveau partie des trois finalistes pour le trophée du meilleur joueur de Ligue 1 en octobre. Le milieu de l’Olympique Lyonnais, auteur de 2 passes décisives le mois dernier, sera en concurrence avec deux attaquants. A savoir le Niçois Andy Delort (3 buts en octobre) et son ancien complice de Montpellier Gaëtan Laborde, récompensé pour ses 2 buts et sa passe décisive avec le Stade Rennais.
Donc meme si Delort a les meilleurs statistiques du mois il parait pratiquement evident que la LFP ne nommera pas un Nicois...comme d'habitude.
Dans 2 jours (11 Novembre) l'heure de verite pour l'OM a la LFP, meme si il ne faut pas trop se leurrer et que le point en sursis de l'Om restera...en sursis.
#13 GARIBALDI 08-11-2021 18:51
La solution Marsiglialiste c'est que quand on joue un bus derriere il faut marquer les premiers pour debrider le match et mettre une valise derriere. Je voulais simplement dire en ne pas tapant sur les joueurs qu'ils ont fait les efforts, ont courru et essayes (ce qui n'etaiet pas le cas a Troyes et Lorient). On ne pas porter un jour aux nus un Delort car il nous fait gagner le match a Angers et le descendre le match suivant car il n'a rien reussi de bon. C'est tout. Maintenant vous pouvez vous dechainer et "dire votre point de vue" ca ne fera pas avancer le Scmililiblick.. .Le mois de Decembre ne fait pas trop peur car on va jouer des equipes joueuses, ce qui nous permet de placer nos contres...
#12 Dan 08-11-2021 12:21
Erreur de Galtier pour une fois
Nos 11 titulaires avaient leur tete qui ont gonflées
Valez mieux alignés les 11 remplaçants ils auraient fait moins pire !!!!
#11 marsiglialiste 08-11-2021 11:42
cela aurait pu être une bonne journée vu les autres résultats et on a loupé le tournant de plus le diabète de DOLBERG et la énième blessure d'ATAL ne font rien pour arranger les choses ...rentrer au vestiaire sans saluer les supporters non plus heureusement que DANTE les a bouger et il faudra trouver des solutions face à des équipes qui mettent le bus .
#10 vincenzo 08-11-2021 11:19
Je suis entièrement d'accord avec Canardou sur les blocs bas. Ce n'est pas la première fois qu'on le dit. Montpellier est une équipe bien organisée et nous avons eu très peu d'occasions alors que nous avions la possession. Côté joueur Atal est encore blessé et c'est plus que récurrent et Kamara n'apporte absolument rien à ce poste. Pour le reste, on pourra noter une première mi temps apathique. C'est le genre de match qu'il faut savoir ne pas perdre. C'est dommage car on avait l'occasion de prendre un peu de distance au classement au lieu de ça, on va avoir un mois de décembre très délicat en aillant jouer à Paris, Lens et Rennes. La motivation, Galtier sait la transmettre mais pour l'instant, nous sommes encore trop inconstants.
#9 Canardou 08-11-2021 10:27
Je ne tape pas sur les joueurs, je dis simplement que depuis les départs de Boscagli (qui amenait le danger sur chacun des corrners qu'il tirait) et Cyprien on n'a plus de joueurs performants sur coups de pied arrêtés et que c'est une lacune qu'il serait bon de rectifier.
Par contre pour ce qui est de Bénitez je n'ai jamais pensé que c'était un grand gardien il a trop de points faibles, comme les sorties ou le jeu au pied.
#8 Bibounou 08-11-2021 09:44
Garibaldi, on ne tape pas mais on a le droit d'avoir un point dd vue...sinon on dit plus rien....
Même moi je me dis que des fois je suis mauvais par exemple dans mon analyse sur Delors avant recrutement et G rectifié le tir depuis car c un un battant et j'aime.
#7 Bibounou 08-11-2021 09:40
D'accord avec toi Dan! Bénitez si pas mauvais n'est pas à classer sans la catégorie des grands gardiens...

Ajouter un Commentaire