Les aiglons ont réussi à inverser la tendance cet après-midi à St-Etienne. Les niçois ont inscrit 3 buts sans en encaisser un! Une belle perf face à une équipe, certes, très en difficulté.

 

Fiche technique

 

AS St Etienne - OGC Nice : 0 - 3 (0-1)
Arbitre : M. Delerue

 

Buts :

Nice : Gouiri (15e), Stengs (54e), Delort (83e)

 

Avertissement :

Nice Kamara (45e), Daniliuc (93e)

 

Les équipes :

St-Etienne : Bajic - Sow, Moukoudi, Nadé - Bouanga (Boudebouz, 46e), Camara (cap), Neyou (Youssouf, 66e), Trauco - Hamouma (Aouchiche, 66e), Krasso (Nordin, 46e), Khazri (Ramirez, 79e).

Nice : Benitez - Atal (Todibo, 89e), Daniliuc, Dante (cap), Bard - Stengs (Lotomba, 79e), Lemina, Thuram (Guessand, 79e), Kamara (Da Cunha, 79e) - Gouiri (Rosario, 69e), Delort

 

Les buts

 

 

82ème BUT D'ANDY DELORT ! Envoyé dans la profondeur sur la gauche, Da Cunha prend tout son temps pour adresser un centre à ras de terre parfait pour l'international algérien, qui n'a plus qu'à pousser le ballon pour enfoncer un peu plus le clou.

 

53ème BUT DE CALVIN STENGS! Bajic rate complètement sa relance et donne le ballon à Thuram dans le rond central. Le fils de Lilian lance sur la droite, d'une belle passe piquée, son partenaire néerlandais, qui ajuste le gardien stéphanois d'une frappe enroulée chirurgicale.

 

14ème BUT D'AMINE GOUIRI ! L'attaquant niçois manque complètement sa frappe mais Camara, présent sur la trajectoire, dévie assez le ballon pour le mettre hors de porté de Bajic, battu sur sa droite.

 

 

 

 Résumé

 

Après son premier revers de la saison à Lorient, l'OGC Nice est allé l'emporter largement à Saint-Etienne (3-0), samedi lors de la 8eme journée de Ligue 1. Les Aiglons grimpent provisoirement sur le podium et enfoncent les Verts à la dernière place du championnat.

 

Les Aiglons reprennent leur envol. Après deux prestations décevantes contre Monaco (2-2) et Lorient (0-1), Nice a relancé la machine en s'imposant logiquement et largement à Saint-Étienne (3-0), ce samedi, en ouverture de la 8eme journée de Ligue 1. Plus incisif et tueur devant le but, le Gym, qui monte provisoirement sur la troisième marche du podium grâce à des buts d'Amine Gouiri (15eme), Calvin Stengs (54eme) et Andy Delort (83eme), enfonce par la même occasion l'ASSE, battue pour la cinquième fois consécutive en championnat, à la place de lanterne rouge.

 

Gouiri se relance avec un coup de pouce

 

Les Aiglons démarraient la rencontre sur les chapeaux de roue avec un siège immédiat du but de Stefan Bajic. Le remplaçant d'Étienne Green avait la main chaude sur une frappe d'Andy Delort (6eme) puis sur une double énorme occasion pour Hassane Kamara et Amine Gouiri (8eme). Des miracles qui ne suffisaient pas au gardien stéphanois pour préserver sa cage puisque l'attaquant formé à l'Olympique Lyonnais, plein de réussite, finissait par le tromper sur un coup franc malencontreusement dévié dans son propre but par Mahdi Camara (1-0, 15eme).

 

L'addition aurait pu être nettement plus salée dans la foulée sans un gros raté de Calvin Stengs (17eme) ou sans un arrêt de Stefan Bajic sur un ballon piqué d'Amine Gouiri (34eme). Entre-temps, Jean-Philippe Krasso donnait des sueurs froides à Walter Benitez sur une tête mal ajustée (26eme), tandis que Denis Bouanga, pas vraiment dans son assiette, faisait preuve d'une maladresse crasse sur un centre à deux contre un (32eme). Harold Moukoudi, lui, pensait égaliser sur une tête puissante repoussée sur sa ligne par Melvin Bard (41eme).


Nice sans pitié

 

De héros à zéro, il n'y avait qu'une infime frontière. Celle-ci était franchie par Stefan Bajic au retour des vestiaires. Impressionnant sur sa ligne dans le premier quart d'heure, le portier forézien commettait l'irréparable en offrant un ballon de but à Calvin Stengs, qui, parfaitement lancé par Kephren Thuram, venait l'ajuster d'une frappe enroulée chirurgicale (2-0, 54eme). Un deuxième but fatal pour l'ASSE, qui même si elle continuait à jouer vers l'avant dans un 4-2-3-1 plus offensif, devait faire face à un mur azuréen pour repousser ses attaques.

 

Seul motif de satisfaction pour les Verts, les entrées intéressantes de Ryad Boudebouz et d'Adil Aouchiche, qui apportaient du liant dans le jeu. Insuffisant toutefois pour rattraper le retard au tableau d'affichage mais probablement une piste à creuser pour Claude Puel en vue du maintien. De leur côté, les Aiglons, moins pressants dans la dernière demi-heure, enfonçaient tout de même le dernier clou du cercueil stéphanois par Andy Delort, idéalement servi par Lucas Da Cunha (3-0, 83eme). Une victoire nette et sans bavure pour le provisoire 3eme du classement. Orange.

 

 

Réactions

 

 

Christophe Galtier :

Ce soir c'est une belle victoire. Je suis satisfait du début de notre match même si nous avons marqué un premier but chanceux. Il y a eu une bonne pression sur l'adversaire. Au fur et à mesure, j'ai senti du relâchement. Nous avons perdu des ballons derrière en pensant que ce serait facile. Nous avons manqué d'exigence en attaque sur les prises de balle. Finalement, Saint-Etienne a eu des situations sur la fin de la première période. J'ai été agacé et je l'ai dit à la mi-temps. On ne doit pas laisser l'adversaire revenir dans le match alors que c'était mal engagé pour lui. Après les changements opérés par l'ASSE, j'ai vu que nous aurions des espaces et nous en avons profité. Il était important de marquer un 2e et un 3e but pour l'emporter. Je suis avant tout satisfait de gagner. Marquer est toujours un signe de bonne santé. Les supporters stéphanois se sont bien comportés, il faut le souligner, même s'ils ont fait part de leur tristesse. Je ne suis pas insensible à ce qui se passe à Saint-Etienne actuellement. Les choses se jouent à pas grand-chose et il faut avoir une juste lecture du match. C'est un passage difficile pour les Verts. Il faudra être solidaire.

 

Claude Puel :

Bien sûr, c'est une crise que j'espère passagère. Que l'on passe à autre chose le plus vite possible. Autant sur les deux derniers matches, j'ai vu mon équipe bien répondre dans la tenue du match autant contre Nice, j'ai trouvé ma formation en dessous et fragile, fébrile. C'est dommage car nous avions respiré un peu mieux en fin de première période et au cours de la seconde. Il faut soigner les têtes et récupérer. Nous avons été impactés par notre situation et les circonstances. Quand on a des résultats non conformes à ce que l'on souhaite, c'est parfois difficile. Nous n'avons pas bien débuté. Nous avons été sous la pression adverse. Nous n'avons pas réussi à nous libérer et à relever la tête. Ce n'était pas une bonne performance mais les joueurs donnent. Il y a des moments difficiles et en général l'entraîneur est responsable. J'assume complètement. Je suis derrière les joueurs pour dire qu'ils donnent, parfois de manière désordonnée mais ils n'ont pas lâché. Il n'y a pas de tricheurs. Ce que je veux, c'est voir les supporters heureux et que nous soyons en capacité de trouver l'étincelle. Il y a quand même des choses positives et un manque de réussite flagrant.

 

Revue de presse

 

 

Commentaires   

#23 Michel 01-10-2021 17:09
Dans tout les cas c'est dans son interet de faire une super saison,et avec Galtier mise a part la blessure,il va la reussir.
#22 Niçois-06 29-09-2021 19:14
Ce qui me fait peur avec toutes ces rumeurs c'est la reaction de dolberg on va voir la suite de sa saison si il est solide mentalement
#21 GARIBALDI 29-09-2021 16:56
Le match entre Nice et l'OM, donné à rejouer le 27 octobre après les graves incidents du 22 août, aura finalement lieu à Troyes.
#20 Sanspaioli 29-09-2021 09:15
De passer de Halland à Gouiri,c'est comme si de Bowie on passait à carlos. :lol:
#19 GARIBALDI 28-09-2021 19:20
Mercato - Dortmund : le remplaçant d'Håland se trouve-t-il en Ligue 1 ?
Actuel co-meilleur buteur du championnat de France avec 5 réalisations en cinq matchs, Amine Gouiri (21 ans) a tapé dans l'oeil du 4e de Bundesliga. Estimé autour de 30 millions d'euros, l'ancien Lyonnais coche les cases définies par Dortmund : un avant-centre âgé de 19 à 24 ans, dont le prix ne dépassera pas 40 M€. Idem pour son coéquipier Kasper Dolberg (23 ans), dont la valeur est estimée autour de 20 M€. Relancé par un Euro réussi avec le Danemark, l'ancien joueur de l'Ajax Amsterdam avait réalisé un début d'exercice encourageant avec le Gym (3 buts après les trois premiers matchs), avant de se blesser contre Monaco (2-2), le 19 septembre. Reste à savoir si la suite de la saison des deux Aiglons peut pousser Dortmund à faire une offre. - Source: Maxifoot,
#18 Katalinski 006 27-09-2021 18:25
No coment ...!!!! Garibaldi . NISSA è BASTA .
#17 GARIBALDI 27-09-2021 16:02
Il s'agit evidemment de 5 supporters marseillais... :oops: J'ai oublie de preciser...
#16 GARIBALDI 27-09-2021 16:00
Dimanche soir, en marge de la rencontre qui a opposé l'Olympique de Marseille et le RC Lens (2-3), cinq supporters ont été arrêtés et placés en garde à vue. Les raisons invoquées ne sont pas les mêmes pour les cinq individus : un a utilisé un laser, un s'est rebellé contre un stadier et été violent à son encontre, deux ont fait usage de fumigènes et le dernier s'est servi d'un engin pyrotechnique. Le GAJ (groupe d'appui judiciaire) sud est chargé de l'enquête.
Ah bon ?! Certainement une erreur ...Manu va probablement appeller la ligue tres vite...
#15 Dan 27-09-2021 14:55
Je dirais même plus palleitte a perdu quel bohneuur
#14 Dan 27-09-2021 14:55
Je dirais même plus palleitte a perdu quel bohneuur

Ajouter un Commentaire