Les aiglons n'ont joué qu'une seule mi-temps sur les 2. C'est un problème récurrent actuellement chez les niçois. Ce fut le cas contre Marseille ou contre Nantes. Monaco a dominé toute la première mi-temps. Les occasions se sont succédées avant que le Gym reprennent le cours du jeu en seconde période. Nous sommes tout de même étonnés par la méforme de Stengs, par la faiblesse de Lotomba voir même par le non match de Boudaoui. Quand nous vous indiquions qu'il y avait encore du travail la semaine dernière...

 

Fiche technique

 

OGC Nice - AS Monaco : 2 - 2 (0-1)
Arbitre : M. Letexier


Buts :

Nice : Delort (51e), Boudaoui (73e)

Monaco : Golovine (39e), Ben Yedder (77e sp) pour Monaco


Avertissements :

Nice : Atal (58e), Dante (87e)

Monaco : Badiashile (80e), Sidibé (90e +1)


Les équipes :

Nice : Benitez - Lotomba (Atal, 57e), Todibo, Dante (cap), Bard - Stengs (Daniliuc, 89e), Rosario (Thuram, 89e), Lemina, Boudaoui - Dolberg (Delort, 15e), Gouiri.

Monaco : Nübel - Disasi, Maripan, Badiashile - Sidibé, Tchouaméni, Fofana, Caio Henrique - Gelson (Volland, 62e), Golovin (Diop, 71e) , Ben Yedder (cap, Boadu, 85e)

 

Les buts

 

77ème Penalty marqué par Wissam Ben Yedder !!! Monaco revient au score !!! L'attaquant se charge de convertir le penalty

 

73ème But de Hichem Boudaoui !!! Nice prend les commandes !!! Gouiri avance plein axe dans le camp de Monaco et transmet dans la surface de réparation Delort. Ce dernier centre en retrait. Son coéquipier ajuste Nubel du plat du pied. 2-1 pour Nice !!!


51ème But de Andy Delort !!! Nice égalise !!! Bard lance dans la profondeur Gouiri. Ce dernier distille un centre depuis le couloir gauche dans le camp de Monaco. Dans la surface de réparation, l'attaquant pique sa tête et bat Nubel. 1-1 entre Nice et Monaco.


39ème But de Aleksandr Golovin !!! Monaco ouvre le score !!! Ben Yedder lance dans la profondeur Martins. Ce dernier se présente dans la surface de réparation de Nice côté droit et adresse une passe devant le but de Benitez à son coéquipier. Ce dernier reprend du plat du pied et marque de près sans opposition.0-1 pour Monaco !!!

 

 

Résumé

 

Disputé à huis clos, le derby entre Nice et Monaco s'est achevé sur un score de parité entre les deux formations (2-2). Un résultat qui ne fait pas les affaires des deux formations.

 

Les Niçois ont reçu les Monégasques dans ce derby de la Côte d'Azur. Les Aiglons restaient sur un beau succès en championnat à Nantes et souhaitaient maintenir cette belle série avec la réception du voisin. Les joueurs de la principauté devaient réagir lors de ce déplacement après leur revers lors du dernier match de championnat à domicile face à Marseille (0-2). Les visiteurs sont parvenus à neutraliser les locaux avec un long round d'observation durant lequel, Nice a perdu sur blessure Kasper Dolberg. L'attaquant danois a été touché au genou après un contact avec Axel Disasi à la 4eme minute. Il a été remplacé par Andy Delort à la 15eme minute. Ce faux rythme a permis à Monaco d'ouvrir le score après la demi-heure de jeu par Aleksandr Golovin. Ce dernier a marqué de près suite à une bonne passe de Gelson Martins (1-0, 39eme).


Une seconde période de folie

 

Au retour des vestiaires, les Niçois ont montré un visage plus offensif. Ce changement d'attitude a été récompensé par l'égalisation d'Andy Delort. L' ancien attaquant montpelliérain a inscrit son premier but avec sa nouvelle formation (1-1, 51eme). Les hommes de Christophe Galtier ont maintenu la pression et ont ajouté une deuxième réalisation par Hicham Boudaoui, bien servi par Andy Delort (2-1, 73eme). Dans la foulée, les Monégasques ont obtenu un penalty après une faute de Calvin Stengs sur Caio Henrique à la 74eme minute. L'attaquant de Monaco Wissam Ben Yedder s'est chargé de transformer la sentence et a remis les deux formations à égalité (2-2, 75eme).

 

Ensuite les deux clubs ont manqué des balles de matchs pour repartir avec les trois points dans ce derby. Un nouveau penalty a été accordé à Nice. L'attaquant Amine Gouiri a manqué le cadre face à Alexander Nübel (82eme minute). Quelques instants plus tard, l'attaquant néerlandais Myron Boadu a pour sa part buté sur Walter Benitez lors de son face à face à la 84eme minute. Nice perd deux points et tentera de les récupérer à Lorient mercredi. Monaco essaiera de renouer avec le succès avec la réception de Saint-Etienne le même jour. Orange.

 

Réactions

 

Christophe Galtier:

Un des regrets repose sur une première période très moyenne, poussive. L'autre sur le manque de personnalité de l'équipe. Nous avons subi l'organisation, la possession et la tactique de notre adversaire. Nous n'avons jamais trouvé les espaces. Après la pause, l'équipe a eu un autre visage, comme cela avait été le cas à Nantes, la semaine passée. On a fait en sorte que le match nous soit plus ouvert. Le bloc a évolué plus haut comme je lui avais demandé, cela nous a permis aussi d'être plus près du but monégasque. J'ai aimé alors l'investissement des joueurs. Finalement, nous avons eu la balle de match (penalty raté d'Amine Gouiri à la 77e). Alors oui, sur la chronologie des évènements, il y a de la frustration et deux points de perdus. Mais Monaco aurait pu l'emporter. On a été naïfs sur le penalty, pas sur la faute mais bien avant. On a regardé un joueur de Monaco qui était au sol. Ça doit nous servir de leçon. On doit avoir une meilleure maîtrise de la situation...

 

 

Niko Kovac :

C'est du 50-50. Une mi-temps chacun. Un penalty partout aussi. Maintenant, je suis un peu sceptique sur celui accordé à Nice. Les arbitres sont venus nous voir en début de saison pour nous expliquer les nouvelles règles sur la main. Je joue au foot depuis l'âge de 8 ans, et je dois dire que je n'y comprends plus grand-chose. Mais sur ce match, le résultat est mérité. Il faisait très chaud, ce n'est pas facile de jouer au foot. La réaction de mes joueurs a été positive. On a marqué deux buts devant Nice qui n'en avait pas encaissé cette saison.On a mieux défendu durant les 45 premières minutes, ensuite Nice a plus joué avec ses excentrés et a réussi à nous prendre dans le dos. Mais nous allons dans la bonne direction. (sur Maripan) Je n'ai pas parlé avec lui, mais il a un peu mal aux ischios. Il était blessé en revenant de la Copa America. Il a fallu du temps pour qu'il se remette en marche. Ensuite, il a fait de longs voyages avec les éliminatoires du Mondial 2022 et est très fatigué. (sur Ben Yedder) Si un buteur ne marque pas, tout le monde dit qu'il est en mauvaise forme. Wissam, lui, est toujours présent et on l'a vu en première période.

 

 

Andy Delort :

C'était un peu dur quand je suis entré. Il faisait chaud et cela allait vite. J'ai été de mieux en mieux ensuite. On a mal commencé. Nous avons déjoué et dès qu'on est mieux rentrés dans la seconde période, on a été mieux tactiquement. Dès qu'on est présents sur les deuxièmes ballons et meilleurs dans l'impact, on peut rivaliser avec cette équipe. (sur le penalty d'Amine Gouiri) On va encore en manquer. J'en ai déjà manqué aussi. Je n'ai pas pensé à le tirer. Amine est en charge des penalties et le prochain, il le mettra au fond. (Sur son but) Amine me donne un super ballon et je la mets d'où elle vient. On s'entend super bien avec Amine, Calvin, Justin ou Kasper. Je me suis adapté rapidement. (sur l'accueil du public) C'était super et c'est dommage qu'il n'y ait pas la victoire au bout. J'espère que ce ne sera pas mon unique réalisation avec Nice et qu'il y en aura d'autres avec du public. C'était important pour moi de marquer et d'être décisif. Je ne me suis pas fixé d'objectif de buts.

 

Revue de presse

 

 

Ajouter un Commentaire