Déplacement à Nantes pour confirmer le résultat de Bordeaux... Retrouvez toutes les infos, remises à jour quotidiennement..   

 fcnaogcn22

 

Où suivre la rencontre?

 

 Radio

RMC

France Bleu Azur

 

Multiplex

RTL

 

Les stats 

 

statsnicebordeaux22

 

 

 

Les 10 dernières confrontations

 

04.04.21 Nantes - Nice 1 - 2 Ligue 1

03.10.20 Nice - Nantes 2 - 1 Ligue 1

05.10.19 Nantes - Nice 1 - 0 Ligue 1

11.05.19 Nice - Nantes 1 - 1 Ligue 1

25.09.18 Nantes - Nice 1 - 2 Ligue 1

18.02.18 Nice - Nantes 1 - 1 Ligue 1

10.12.17 Nantes - Nice 1 - 2 Ligue 1

18.03.17 Nantes - Nice 1 - 1 Ligue 1

30.10.16 Nice - Nantes 4 - 1 Ligue 1

30.04.16 Nantes - Nice 1 - 0 Ligue 1



 

 

Les news

 
 
 
 
 
11/09
 
Le groupe niçois : Benitez, Bulka, Boulhendi - Dante, Todibo, Daniliuc, Kamara, Atal, Bard - Lemina, Rosario, Thuram, Boudaoui, Smith, Da Cunha - Dolberg, Gouiri, Delort, Stengs, Guessand.
 
 
10/09

 

Sorti en cours de jeu contre Bordeaux (4-0, le 28 août) après avoir marqué son premier but avec Nice, le milieu offensif Justin Kluivert n'est pas rétabli et va rater le déplacement à Nantes, ce dimanche (17 heures). Touché une cuisse, le Néerlandais reprendra l'entraînement collectif en début de semaine prochaine. Également blessé à une cuisse contre Marseille (match arrêté, le 22 août), le latéral droit Youcef Atal a participé à une partie de la séance ce vendredi et doit s'entraîner pleinement ce samedi. Il sera alors décidé de l'amener ou pas à Nantes, sachant que l'autre latéral droit, Jordan Lotomba, est suspendu. L'Equipe

 
07/09
 
Benoit Millot arbitrera la rencontre, assisté par Aurélien Drouet et Valentin Evrard.
 
 

 
 
.  
 
 
 
 
 
Les interviews
 
 
 

 

Vous arrivez au moment où le club vient d'être sanctionné après les incidents qui ont troublé le match contre Marseille. Avez-vous l'impression d'être la bonne nouvelle au milieu des mauvaises ?


On va passer à autre chose, je suis très heureux d'être ici. Il y a peu de temps que je suis là mais tout ce que j'attendais, je l'ai aujourd'hui. Je suis très content d'avoir rejoint ce club, cette famille.

Vous avez été aussi approché par Marseille. Comment avez-vous fait votre choix ?


Déjà, je suis en face de vous. Mon choix a été ici, c'est sûr que c'était deux projets devant moi, j'ai pris ma décision avec ma famille aussi. Je ne le regrette pas et je suis très fier d'être ici. Dès qu'on a parlé avec Nice, on a vu qu'on avait les mêmes ambitions, le projet me plaisait.

Votre départ a suscité beaucoup de déception à Montpellier, chez les supporters et chez les dirigeants. Qu'en pensez-vous ?

Je comprends que les supporters montpelliérains aient été déçus. Après, des messages m'ont vexé car ils allaient plus loin que ce que je pensais. On dit que dans les histoires d'amour, plus il y a d'amour, plus il y a de haine, et j'ai bien compris cette phrase... Je remercie le président Laurent Nicollin, on s'aimait beaucoup, ça m'a fait beaucoup de mal quand je suis parti par rapport à lui, mes coéquipiers. Laurent Nicollin est un président exceptionnel que j'aime et estime beaucoup.

andy delort

 

Quel rôle a joué Christophe Galtier dans votre venue ?


La principale raison pour laquelle je suis là aujourd'hui est le coach, qui est le meilleur entraîneur français. Il m'a donné envie de venir, et je l'ai retrouvé d'entrée sur le terrain où je côtoie aussi des joueurs de qualité. J'ai toujours aimé ce coach, et je suis content de pouvoir jouer pour lui et d'être un de ses guerriers. J'avais discuté avec lui quand il était à Saint-Etienne, ça ne s'était pas fait. Quand on jouait l'un contre l'autre, on se parlait, on a toujours eu une relation. Il va me faire énormément progresser.

 

Vous avez changé d'agent et êtes représenté par son fils. Pouvez-vous éclaircir cette situation ?


(À ses côtés, le directeur du football Julien Fournier intervient). Cela sous-entend qu'il y aurait quelque chose de curieux. Il n'y a rien de curieux. C'est extrêmement simple, on n'a pas besoin d'une cellule de recrutement pour identifier qu'Andy Delort est l'un des meilleurs attaquants du Championnat. On avait besoin d'apporter beaucoup de concurrence avec un quatrième attaquant. Si on va sur Andy au début du mercato, il n'est pas abordable pour nous financièrement. Plus on va sur la fin, plus la fenêtre de tir s'ouvre. J'ai pris ma voiture et je me suis rendu à Montpellier, le deal s'est fait rapidement. Après, ce sont des choix personnels, il n'y a rien à éclaircir de mon point de vue.


Quels sont vos objectifs personnels ?


Mettre le plus de buts possible, mais je ne suis pas un attaquant qui ne fait que marquer, je fais des passes aussi. J'ai fini deuxième meilleur passeur la saison dernière. J'aime être décisif, être dans le jeu, créer des espaces, des déviations, des appels, j'aime que mon équipe marque et gagne des matches. »

 


 

 


 

 

Les déclarations d'avant-match 

 

A venir

 

 

Revue de presse

Devant, les talents débordent
L'Équipe


Alors que le duo Dolberg-Gouiri brille, le recrutement d’Andy Delort fait de l’attaque niçoise un secteur très concurrentiel.
DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL ANTHONY CLÉMENT
NICE – Les Niçois ont un point en moins, mais ils ont un attaquant en plus et c’est une raison de sourire après avoir pris acte des sanctions reçues à la suite des incidents contre Marseille. « On peut reparler foot, c’est un petit bol d’air. On est très heureux de vous présenter Andy », a ainsi lâché vendredi le président Jean-Pierre Rivère en accueillant Delort, acheté 6 M€ à Montpellier le 28 août. Ce jour-là, le Gym écrasait Bordeaux (4-0) avec un doublé d’Amine Gouiri, qui compose un brillant duo avec Kasper Dolberg, revenu transfiguré de l’Euro. Si le joli but du Danois contre l’OM ne comptera pas, il symbolise sa réussite estivale, qui avait éclairé le déplacement à Lille (4-0), où son doublé et sa complicité avec Gouiri avaient impressionné.

 

Les deux évoluent ensemble depuis un an, s’apprécient, et sont heureux d’avoir été rapprochés par Christophe Galtier. Utilisé sur le côté gauche la saison dernière, Gouiri s’épanouit dans l’axe du 4-4-2 installé par le nouvel entraîneur. Deux excellents attaquants pour deux places, c’est très bien pour passer l’été mais Galtier en voulait davantage. « De par mon système de jeu, je souhaitais avoir quatre attaquants de pointe, ce que j’ai car il faut intégrer Evann Guessand (20 ans), observe-t-il. Trois connaissent la L1 et sont de niveau international, et il y a un jeune qu’on va devoir faire progresser. C’est très important d’avoir de la qualité sur le banc.»


Il y tenait déjà à Lille, dans le même schéma, et il tient aussi à Delort depuis longtemps. En janvier 2017, l’attaquant des Tigres voulait quitter le Mexique et le technicien avait tenté de l’engager à Saint-Étienne, mais le transfert était trop onéreux. Galtier et Delort ont entretenu le contact, et le fils du premier est devenu cette année l’agent du second. Si la situation soulève des questions, Galtier a une réponse : «Concernant Andy et la structure avec laquelle il travaille, qui est la structure avec laquelle je travaille aussi, j’ai eu dans le passé beaucoup de joueurs qui travaillaient avec une structure avec laquelle je travaillais. Et on ne me posait pas la question. »


Julien Fournier ne la trouve pas légitime. « Cela sous-entend que ce serait curieux, et il n’y a rien de curieux, assène le directeur du football de Nice. On n’a pas besoin d’une cellule de recrutement pour identifier qu’Andy est l’un des meilleurs attaquants du Championnat, et il était important d’avoir un entraîneur capable d’attirer de tels éléments. »


Delort érige en effet Galtier en raison numéro 1 de sa venue à Nice: « J’ai toujours aimé ce coach, et je suis content de jouer pour lui et d’être un de ses guerriers. »


Cet attachement est un atout pour étouffer une potentielle frustration, car le joueur change autant de club que de statut : incontestable à Montpellier, il l’est moins à Nice. «Il y a de la gestion. Mais quand vous avez de l’ambition, vous devez avoir de la concurrence, assume Galtier, qui a de quoi utiliser ses cinq changements. Ça permet d’avoir une équipe toujours performante sur la durée du match. Mais je reste aussi convaincu que Kasper, Amine et Andy sont associables, et ils seront associés à certains moments. » Gouiri peut en effet retrouver le couloir et Delort a prouvé qu’il savait faire briller les copains : «Je ne fais pas que marquer, je passe aussi. J’aime créer des espaces, être dans le jeu.» Il devrait d’abord être sur le banc cet après-midi, car les Niçois ont déjà beaucoup marqué sans lui, mais l’idée est qu’ils fassent encore plus mal avec lui


 

Commentaires   

#6 porporino 12-09-2021 17:59
assez consterné par la passivité du Gym qui se laisse étouffer par moments par Nantes. Dolberg et Gouiri n'ont pratiquement rien fait et la défense est un brin fébrile. Je ne reconnais pas le Gym des premiers matchs. A mon avis il faudrait faire rentrer Kamara et Delort pour mettre + de rythme et se mettre à l'abri d'un revers qui serait surprenant et mal venu dans le contexte actuel. Psychologiqueme nt, il faut gagner ce match!
#5 Malou 12-09-2021 16:53
Nice aurait dû démarrer avec 10 points avant la match contre Nantes si on avait pas eu une bande de petits cons qui se disent supporters.
#4 Giloudenice 12-09-2021 05:50
et schneiderlin, il est mort????
Le club n'en parle pas dans les blessés, ni dans les 20 joueurs pour le match a Nantes.....
#3 porporino 10-09-2021 19:20
Delort, Gouiri, Dolberg devant et Walter impérial dans ses buts....revenir avec 3 points et un score à la lilloise.
Kamara en latéral.
#2 Stephil 08-09-2021 14:01
Une bonne branler juste pour remettre e kanak en place vu qu il est proOM :o :lol:
#1 dudu 08-09-2021 10:43
Nanres c"est jaune et pas bleu!!!!

Ajouter un Commentaire