1er match de la saison pour les aiglons.. Retrouvez toutes les infos, remises à jour quotidiennement..   

 nicereims22

 

Où suivre la rencontre?

 

 Radio

RMC

France Bleu Azur

 

Multiplex

RTL

 

Les stats 

 

statsnicereims22

 

 

 

Les 10 dernières confrontations

 

11.04.21 Nice - Reims 0 - 0 Ligue 1

06.12.20 Reims - Nice 0 - 0 Ligue 1

05.02.20 Reims - Nice 1 - 1 Ligue 1

03.11.19 Nice - Reims 2 - 0 Ligue 1

19.01.19 Reims - Nice 1 - 1 Ligue 1

11.08.18 Nice - Reims 0 - 1 Ligue 1

22.04.16 Nice - Reims 2 - 0 Ligue 1

12.12.15 Reims - Nice 1 - 1 Ligue 1

12.04.15 Reims - Nice 0 - 1 Ligue 1

22.11.14 Nice - Reims 0 - 0 Ligue 1

26.04.14 Nice - Reims 1 - 0 Ligue 1

 

 

Les news

 
 
 
 
 
07/08
 
Le groupe niçois : Benitez, Bulka - Atal, Kamara, Lotomba, Bard, Todibo, Dante, Daniliuc, Bambu - Boudaoui, Lemina, Rosario, Thuram - Dolberg, Gouiri, Kluivert, Myziane, Ndoye, Da Cunha
 
 
Le groupe rémois : Predrag RAJKOVIC, Yehvann DIOUF, Nicolas PENNETEAU - Yunis ABDELHAMID, Wout FAES, Andreaw GRAVILLON, Thomas FOKET, Ghislain KONAN, Bradley LOCKO - Mathieu CAFARO, Moreto CASSAMA, Xavier CHAVALERIN, Valon BERISHA, Alexis FLIPS, Dion LOPY, Marshall MUNETSI - Nathanaël MBUKU, Kaj SIERHUIS, Hugo EKITIKE, Moussa DOUMBIA, Ilan KEBBAL, Billal BRAHIMI.
 
 
04/08
 
Johan Hamel arbitrera la rencontre, assisté de Mathieu Grosbot et Aurélien Berthomieu.
 
01/08
 
Arber Zeneli (26 ans) sera éloigné des terrains pendant plusieurs mois suite à une rupture des ligaments croisés.
 
Calvin Stengs sera abesnt pour minimum 3 semaines suite à une lesion musculaire.
 
 
.  
 
 
 
 
 
Les interviews
 
 
 

« Kasper Dolberg ne s'est pas entraîné avec le groupe. Où en est-il ? Et quand Calvin Stengs sera-t-il disponible ?

Calvin a été victime d'une lésion musculaire. On voit l'évolution semaine après semaine. Il ne sera pas là non plus pour le match suivant. On fera le point. Concernant Kasper, il s'entraînera normalement demain (samedi). Il a eu besoin de couper en milieu de semaine pour des raisons de charge de travail. En fonction de son ressenti, il sera ou pas dans le groupe et on verra s'il démarre le match ou s'il sera un entrant.

 

Sentez-vous une pression particulière avant votre premier match du fait des attentes autour du club ?


Aucune pression. Il y a l'envie de bien démarrer le Championnat et de vivre une saison agréable, de faire plaisir aux supporters.

Vous affronterez en août plusieurs concurrents pour le haut du tableau. Est-ce un avantage pour entrer dans la compétition ?


Honnêtement, je ne sais pas. On reçoit Reims, on les a analysés. Il y a un nouvel entraîneur, même si Oscar (Garcia) est déjà passé par la France. Débuter par Reims, je ne sais pas si c'est une bonne ou une mauvaise chose. On est dans une période où nous, les entraîneurs, ne sommes jamais dans l'euphorie. Vous travaillez pied au plancher pendant six semaines, avec tout ce qu'il peut se passer dans une préparation. Quand démarre la compétition, on ne sait pas trop où on en est. Même si sur le dernier match vous avez de meilleures sensations, le Championnat sera beaucoup plus difficile. Ce sera beaucoup plus difficile face à Reims que face à l'AC Milan.


Estimez-vous que le Trophée des champions était le point final de la saison dernière ou le commencement de la nouvelle ?


Je suis très heureux que le LOSC ait pu gagner ce trophée. Il appartient aux joueurs et à Jocelyn (Gourvennec). C'est son trophée, avec son équipe. J'ai entendu ce qu'il a dit, mais c'est le sien. Bravo à lui. Je suis heureux pour mes anciens joueurs et tous les salariés du LOSC.

 

Lionel Messi est libre, avez-vous appelé Jim Ratcliffe ?


Je suis vite allé sur le net. Il y a quelques mois, j'avais vu une déclaration de Jim Ratcliffe qui disait que ce serait un jour possible. (Il fixe les caméras) Jim, c'est peut-être le moment ! Pourquoi attendre ? Je plaisante ! C'est vrai que Messi est libre. Il va faire des heureux très bientôt. »


 
 

 

 

 


 

 

Les déclarations d'avant-match 

 

Christophe Galtier :
 
J’avais dit il y a une semaine que nous étions en retard. Il y a beaucoup d’états de forme différents. Des joueurs qui viennent d’arriver et qui découvrent. Des joueurs aussi qui reviennent de sélection, je pense à Jordan (Lotomba) et Kasper (Dolberg) qui ont très peu de séances avec nous. Je crois qu’aucun entraîneur ne peut dire qu’il est prêt à une semaine du coup d’envoi, il y a tellement de choses à travailler qu’on ne peut pas l’être. Par contre, j’ai vu cette semaine et dans ce match des signaux qui montrent qu’il y a une envie de faire les choses ensemble. Il faut la maintenir, la développer, conserver cette exigence et dans ce match face à un adversaire de telle qualité, il y a eu des choses intéressantes. Sur la fin, l’intensité est descendue avec les nombreux changements des deux côtés. Mais avec des joueurs qui vont compléter leur état de forme physique et assimiler nos principes de jeu, on va encore s’améliorer. Mais dire qu’on est au top à une semaine du coup d’envoi, non, ce n’est pas possible..
 
 
 

 

Revue de presse

 

 

La Ligue 1 reprend ses droits à partir du vendredi 6 août. Ouest-France vous propose un tour des 20 clubs qui composent l’élite du football français. L’OGC Nice a pris un virage capital dans son nouveau projet. Christophe Galtier, champion avec Lille, a rejoint le club azuréen alors que la direction a mis le paquet sur le mercato afin de donner les moyens à son nouvel entraîneur d’atteindre les objectifs du club. Un seul mot, l’Europe.

Depuis le rachat d’Ineos en août 2019, l’OGC Nice a du mal à lancer véritablement son nouveau projet. La saison dernière, Patrick Vieira a quitté le bateau à la trêve alors que son équipe était loin des objectifs attendus par la direction. Adrian Ursea, entraîneur belge, est arrivé sur le banc pour six mois avec une piètre 9e place à la clé. À l’intersaison, le club azuréen a décidé de tout changer et enfin se donner les moyens de ses ambitions pour devenir une équipe qui compte sur le plan national, voire européen.

 


Contexte et ambitions

 

Un projet ambitieux qui commence à prendre forme et qui devrait installer durablement le club azuréen dans le top 5 Français dans les prochaines années. Christophe Galtier, champion avec le LOSC la saison passée a signé un contrat de trois ans et le club s’est offert un mercato intéressant et intelligent avec les arrivées de joueurs tel que Justin Kluivert ou Calvin Stengs. Les aiglons semblent enfin sur le bon chemin. Nice devrait être l’un des clubs à suivre cette saison et une équipe qui va se battre pour l’Europe.

 

« On doit se situer dans la continuité de ce qu’on a essayé de faire jusqu’à présent. À chaque fois qu’on a fait venir un entraîneur de haut niveau, c’est là qu’on a été performants, a confié Laurent Fournier, directeur du football de l’OGC Nice. Attirer le champion de France, ça marque de l’ambition. Je suis ravi de ça. Donner un objectif de place, on ne le fera pas. Ce qui est important, c’est qu’on soit dans cette compétition jusqu’à la fin. »

 


Le mercato de l’OGC Nice

 

Arrivées. Justin Kluivert (AS Rome), Calvin Stengs (AZ Alkmaar), Melvin Bard (Lyon), Jean-Clair Todibo (FC Barcelone). Retour de prêt : Pedro Teixeira (Lausanne), Wylan Cyprien (Parme), Ihsan Sacko (Cosenza), Racine Coly (Amiens), Lucas Da Cunha (Lausanne).

Départs. Pierre Lees Melou (Norwich), Armel Junior Zohouri (Lausanne), Hicham Mahou (Lausanne), Salim Ben Saghir (Marseille), Trazié Thomas Zai (Lausanne). Prêt : Andy Pelmard (Bâle), Jean-Frédéric N’Guessan (Lausanne), Ibrahim Cissé (Le Mans). Retour de prêt : Jeff-Reine Adélaïde (Lyon), Rony Lopes (FC Séville).

 


Effectif de l’OGC Nice pour la saison 2021/2022

Gardiens (2) : Teddy Boulhendi, Walter Benitez

 

Défenseurs (7) : Robson Bambu, Bonfim Dante, Flavius Daniliuc, Hassane Kamara, Youcef Atal, Jordan Lotomba, Jean-Clair Todibo
 

Milieux (7) : Pablo Rosario, Mario Lemina, Morgan Schneiderlin, Khephren Thuram, Lucas Da Cunha, Alexis Trouillet, Hicham Boudaoui

 

Attaquants (8) : Ayodeji Sotona, Calvin Stengs, Justin Kluivert, Myziane Maolida, Kasper Dolberg, Alexis Claude-Maurice, Amine Gouiri, Dan Ndoye

 


L’entraîneur : Christophe Galtier

 

L’OGC Nice entame donc un nouveau cycle avec un projet sur le long terme. Le club a réalisé un gros coup avec l’arrivée de Christophe Galtier qui adore prendre une équipe de deuxième partie de tableau et l’emmener le plus haut possible comme il a pu le faire avec Saint-Étienne et Lille auparavant. « Pourquoi Nice ? Quand j’ai pris le relais d’Alain Perrin à Saint-Etienne, on a vu où était le club et ce que j’ai pu faire, pareil quand je suis arrivé à Lille, a-t-il expliqué lors de sa présentation. Peut-être que je suis ce type d’entraîneur là, et pas un autre. »

Christophe Galtier est un entraîneur reconnu en France. Arrivé à la tête de Saint-Étienne en 2009, il a permis aux Verts de restructurer le club et retrouver l’Europe en se qualifiant régulièrement pour la Ligue Europa. À la tête du club stéphanois, il remporte la Coupe de la Ligue en 2013 en battant le Stade Rennais (1-0) en finale.

 

Arrivé sur le banc du LOSC en décembre 2017, il reprend une équipe 18e du championnat et au bord du gouffre. Lille terminera 17e avec un point d’avance sur le premier relégable. Après avoir reconstruit l’équipe, le LOSC et Christophe Galtier remportent le titre de champion de France trois ans après son arrivée.

 


Le joueur à suivre : Kasper Dolberg

 

Même si le choix a été difficile entre Kasperg Dolberg et Justin Kluivert, l’attaquant danois risque d’être l’homme clé cette saison sur la côte d’Azur. Auteur d’une saison précédente moyenne (25 matches, 6 buts), Kasperg Dolberg a tout pour exploser cette saison à Nice. Entouré d’excellents joueurs comme Mario Lemina, Calvin Stengs ou encore Justin Kluivert, et désormais bien installé au sein du club, le Danois a tout pour réaliser une grande saison.

 

D’autant plus que Christophe Galtier a la fâcheuse habitude de valoriser ses attaquants comme il a pu le faire avec Pierre-Emerick Aubameyang à Saint-Étienne ou Nicolas Pépé et Victor Osimhen à Lille. Le Danois a d’ailleurs fait ses preuves à l’Euro en inscrivant 3 buts en quatre rencontres avec sa sélection.

 

 

Le palmarès

 

Fondé en 1904, l’OGC Nice est un des clubs historiques du championnat de France. Le club azuréen a été champion de France à quatre reprises (1951, 1952, 1956, 1959) et remporté 3 Coupe de France (1952, 1954, 1997).

 

Après plusieurs années de reconstruction en D2, l’OGC Nice est remonté en Ligue 1 en 2002/2003 a même terminé 3e du championnat en 2017.

 


 

 

Commentaires   

#8 Dan 08-08-2021 18:30
Excuse mais ndoye a tout rate !!!! En deuxieme mitemps j’etais dans la populaire nord et il n’a rien fait il se tenais la cuisse mzis n’a oas delqndrde sortir
#7 porporino 08-08-2021 17:23
score décevant. Ce n'était que Reims, une pâle équipe de L1. Contre Lille et Marseille il faudra mettre beaucoup plus de rythme et être + juste dans les transmissions. J'ai trouvé les attaquants en-dessous de leur potentiel. D'accord, la chaleur accablante a joué sur la rencontre, mais je pense que les 3 points étaient atteignables sans se surpasser. Je ne suis pas d'accord pour dire que N'Doye était nul. Les automatismes ne sont pas là, et je persiste à penser qu'il faudra 5/6 matchs avant de les atteindre.
#6 aladin33 08-08-2021 17:22
rien à dire nul de chez nul contre une des équipes des plus faible on peut que s améliorer
#5 Dan 08-08-2021 17:14
Nullissime
Thuram au dessus de la mêlée
Ndoye nullissime mais le chouchou de galtier apparament il se tenait la cuisse debut de la deuxieme mitemps !!!!
#4 Michel 08-08-2021 05:43
Si vous les enterrez,y"a peu de chance qu'on s'en débarasse.Bambe ou ne rentrera plus,mais il faut le mettre dans le groupe,Maoulida oui,si il marque un but ils trouverons preneur.J'esper e franchement que kluivert va nous faire le spectacle et trouver Dolberg si il joue.
#3 Dan 07-08-2021 23:07
2 a 1 pour nice avec un but de dolberg et un but de maolida
#2 porporino 07-08-2021 20:56
Qu'ils rentrent, pas grave si on est 3 buts devant. Honnêtement j'attends un beau départ du Gym dès demain, histoire d'être paré avant Lille.
#1 GARIBALDI 07-08-2021 20:23
Premier groupe, encore les presences de Bambou et Myziane, on souffre en silence, en esperant qu'ils ne rentreront pas en cours de match...

Ajouter un Commentaire