Match en bois en vue... Retrouvez toutes les infos, remises à jour quotidiennement..   

 ogcnbrest21

 

Où suivre la rencontre?

 

 Radio

RMC

France Bleu Azur

 

Multiplex

RTL

 

Les stats 

 

statsogcnbrest21

 

 

 

Les 10 dernières confrontations 

 

06.01.21 Brest - Nice 2 - 0 Ligue 1

21.02.20 Nice - Brest 2 - 2 Ligue 1

14.12.19 Brest - Nice 0 - 0 Ligue 1

02.02.13 Brest - Nice 0 - 2 Ligue 1

26.09.12 Brest - Nice 2 - 4 Coupe de la Ligue

15.09.12 Nice - Brest 4 - 2 Ligue 1

14.01.12 Brest - Nice 1 - 0 Ligue 1

27.08.11 Nice - Brest 0 - 0 Ligue 1

07.05.11 Brest - Nice 0 - 0 Ligue 1

18.12.10 Nice - Brest 1 - 1 Ligue 1

 

 

 

Tous les produits officiels de l'OGC Nice aux meilleurs prix!

Tous les maillots 2020/2021 à - 30%!

Les frais de ports sont offerts

 

 

Les news

  
08/05
 
Le groupe niçois : Benitez, Cardinale - Atal, Daniliuc, Bambu, Kamara, Pelmard, Saliba, Todibo, Mendy - Boudaoui, Claude-Maurice, Lees-Melou, Thuram, Trouillet - Dolberg, Gouiri, Rony Lopes, Ndoye, Sellouki
 
Le groupe brestois : Larsonneur, Hassen - Duverne, Chardonnet, Baal, Perraud, Brassier, Pierre-Gabriel, Faussurier - Jean Lucas, Magnetti, Belkebla, Mbock - Fadiga, Faivre, Charbonnier, Cardona, Le Douaron, Honorat, Mounié.
 
07/05
 
Morgan Schneiderlin forfait pour la réception du Stade Brestois 29.
 
06/05
 
Lotomba sera suspendu pour cette rencontre à son carton rouge face à Lille.
 
05/05
 

Thomas Léonard arbitrera la rencontre, assisté de Frédéric Hebrard et Gilles Langue.

Thuram et Gouiri ont repris l'entrainement.


 
 
.  
 
 
 
 
 
 
Les interviews
 

Morgan Schneiderlin sera absent contre Brest. Quand s'est-il blessé ?


En début de semaine. Il ne nous avait rien signalé après le match, mais il a eu mal au même mollet que celui qui avait été blessé au mois de janvier. On a réalisé des examens, ce n'est pas grave, il en a pour une dizaine de jours. C'est donc exclu qu'il participe au match de dimanche.

 

ursea

Sentez-vous vos joueurs investis à 100 % malgré le manque d'objectif de l'équipe au classement ?


Le premier signal, c'est la semaine d'entraînement. Honnêtement, j'ai été agréablement surpris. Je vois du plaisir à l'entraînement et de l'application. Je vois de l'envie de gagner dans les oppositions qu'on fait. Je ne ressens pas de lassitude. Au contraire. Je vois de l'envie de se mettre en valeur de la part des joueurs. Certes, on n'a rien à jouer, si ce n'est affronter des équipes qui peuvent nous mettre en difficulté parce que ce sont des équipes qui jouent toutes quelque chose, y compris Brest, qui n'est pas sorti de la course au maintien. On doit avoir le respect du maillot et on est toujours dans cette quête de rachat vis-à-vis de nos supporters, parce qu'on ne fait pas une belle saison. Il ne faut surtout pas qu'on oublie ça.

Actuellement, mettez-vous encore plus en avant la notion de plaisir auprès de votre groupe ?


Oui, encore plus. Il y a de la concurrence aux entraînements. On récupère encore deux blessés (Amine Gouiri et Khephren Thuram). Je ressens cette notion de plaisir. On n'a pas eu beaucoup l'occasion de mettre ça en avant cette saison. Actuellement, l'équipe se libère. On manque parfois d'expérience. On manque par moments de concentration. Mais l'idée, c'est de pouvoir corriger ça et de profiter au maximum des trois matches qu'il nous reste à jouer.


 

 

 

 


 

 

Les déclarations d'avant-match 

 

A venir

 

 

Revue de presse

 

Christophe Hérelle, la saison de la poisse

Le télégramme

 


Titulaire à quinze reprises seulement, Christophe Hérelle a enchaîné les contrariétés cette saison. En délicatesse avec un genou, le défenseur central est déjà tourné vers la prochaine.

Dimanche, Christophe Hérelle aurait pu retrouver Nice et un stade où il a évolué durant deux saisons. Mais le défenseur central brestois de 28 ans est à l’infirmerie depuis plus de deux mois, maintenant. Et si son entraîneur n’a toujours pas définitivement acté sa fin de saison, alors qu’il ne reste que trois rencontres à disputer, l’intéressé, lui, pense déjà à la prochaine. « Pour moi, celle-là est terminée, c’est mieux de me concentrer sur ma rééducation », tranche l’une des recrues d’expérience de l’été 2020, gênée par une douleur au genou qui ne passe pas. « J’ai eu une fonte musculaire, je ne sais pas comment l’expliquer, et ça fait un moment que je ne fais que du renforcement », dit-il d’une blessure qui intrigue aussi en interne.


Une blessure au genou qui intrigue

 

« Quand il reprend l’entraînement à un rythme un peu plus élevé, il ressent son genou, ce qui est un peu embêtant, témoigne Olivier Dall’Oglio. Il faut repartir à chaque fois sur d’autres diagnostics, on va voir comment on agit la semaine prochaine, s’il y a autre chose à faire ». Recruté pour un peu plus de quatre millions, Hérelle était censé apporter de la maturité en défense centrale au côté de Jean-Kévin Duverne. Une charnière de titulaires qui ne l’est plus, désormais, puisque l’ancien capitaine Duverne, très décevant, a disparu des radars, quand Hérelle a enchaîné les pépins.


« Mentalement, c’est dur »

 

L’ancien Troyen est d’abord arrivé tardivement au Stade Brestois (à la mi-août) sans préparation de fond, puisque l’OGC Nice ne l’a pas laissé prendre part à ses matchs amicaux. Ce avant d’être touché quelques jours plus tard par la covid-19. « Mentalement, c’est dur, rembobine le Niçois de naissance. Je débarque à Brest et une semaine après, je chope le virus. Je reviens, puis trois semaines plus tard, je me blesse au mollet. Je reviens, encore, je me sentais bien sur le terrain, et puis il y a cette nouvelle blessure au genou… C’est une saison qui n’est pas loin d’être catastrophique, jamais je n’en avais connu d’aussi difficile ».

 

Titulaire à quinze reprises, Hérelle a alterné le bon et le moins bon, quand il a joué, pour un brin d’amertume, toutefois. « J’étais censé être un joueur important à mon arrivée, mais je ne l’ai pas vraiment ressenti, claque-t-il, préférant développer sur son bilan personnel. On n’a pas vu le vrai Christophe Hérelle et il faudra que je fasse oublier cette saison. Ça m’embête parce que j’étais venu ici pour aider l’équipe à se maintenir. C’est un sentiment amer, c’est frustrant, ça me fait ch… »

 


 

 

Ajouter un Commentaire