Les aiglons percoivent toujours leurs salaires... mais le méritent-ils? Pas sûr depuis deux rencontres, tellement le Gym est méconnaissable et s'en fout! Il y a 15 jours, les niçois pouvaient espérer,  avec beaucoup de chance, accrocher la 6ème place mais c'était sans compter le ''Je m'en foutisme" des aiglons. Deux sentiments s'entrelacent : honte et désepoir!

Fiche technique

 

Dijon FCO - OGC Nice : 2 - 0 (0-0)
Arbitre : M. Hamel

 

Buts :
Dijon : Chafik (50e), Benzia (77e sp)

 

Avertissements :
Dijon : Chafik (18e)
Nice : Schneiderlin (51e)

 

Les équipes :

Dijon : Allagbe - Chafik, Coulibaly, Ecuele Manga (cap), Panzo, Chaia - Marié, Celia, Benzia (Sammaritano, 81e) - Kamara (Siwe, 87e), Assalé (Dobre, 75e)

Nice : Benitez - Lotomba, Todibo, Saliba, Kamara (Nsoki, 64e) - Schneiderlin, Lees-Melou (cap, Boudaoui, 64e), Claude-Maurice - Lopes (Atal, 64e), Dolberg, Maolida (Sellouki, 85e)

 

Les buts

 

77ème Yassine Benzia inscrit son penalty sans trembler, contre-pied parfait dans la lucarne gauche de Walter Benitez ! 2-0 pour Dijon ! Penalty pour Dijon ! Sur un centre de Dobre, Saliba a dévié le ballon de son bras gauche. M. Hamel n'a pas hésité, il a désigné directement le point de penalty !

 

50ème But pour Fouad Chafik !!! Sur une action menée dans l'axe, Assalé décale Chafik, oublié seul à droite. La frappe en rupture de l'ancien défenseur de Laval termine en lucarne, Benitez n'a rien pu faire ! Ouverture du score totalement inattendue pour le DFCO ! 1-0 pour les hommes de David Linarès !

 

 

Résumé

 

Fin de série pour Dijon. Après douze défaites de rang en Ligue 1, le DFCO s'est imposé ce dimanche sur son terrain contre Nice (2-0) lors de la 33eme journée.

 

Bruno Ecuele Manga, Saturnin Allagbé et les Dijonnais affichent de grands sourires en ce dimanche soir, et pour cause ! Grâce à des buts de Fouad Chafik (50eme) et de Yassine Benzia (77eme, sur penalty), le Dijon Football Côte-d'Or s'est imposé face à l'OGC Nice (2-0). Son premier succès dans son stade Gaston-Gérard cette saison, et sa première victoire depuis le 23 décembre, qui lui permet ne pas être relégué en Ligue 2 dès la fin de cette 33ème journée de Ligue 1.

 

Une première période difficile à suivre... à tous les niveaux

 

Les hommes de David Linarès étaient prévenus au coup d'envoi : en cas de nouvelle déconvenue, ils battraient le triste record de défaites consécutives dans l'élite du football français, codétenu depuis la semaine dernière avec le CA Paris (12 défaites en 1933-1934). Les Bourguignons pouvaient même être assurés de relégation si dans le même temps, le Nîmes Olympique, 19eme, prenait un point ou plus face à Strasbourg. La lanterne rouge va donc rapidement se mettre à la tâche : Aboubakar Kamara, l'attaquant prêté par Fulham, était le premier à tenter sa chance du droit en angle fermé devant Walter Benitez, sans cadrer (5eme). Myziane Maolida décidait de répliquer quelques minutes plus tard, mais son tir placé du droit était contré par Fouad Chafik (11eme). Dans une partie imprégnée d'un étrange faux rythme, les occasions les plus dangereuses étaient finalement azuréennes, comme attendues : d'abord par Jordan Lotomba, seul à l'entrée de la surface de but après une belle action de Maolida (32eme) et surtout par Rony Lopes, dont la frappe placée du gauche, à ras de terre, mettait Saturnin Allagbé à contribution (39eme). Malgré tout, le match baissait progressivement en qualité : Dijon refusant au fur et à mesure toute initiative, et Nice peinant à être concret. Un premier acte tout sauf passionnant

 

Première lucarne et premier but en Ligue 1 pour Chafik

 

Au retour des vestiaires, contre toute attente, ce sont bien les relégables qui vont prendre les choses en main : sur une jolie action menée par Yassine Benzia dans l'axe, Roger Assalé décidait de frapper en force du droit. Son tir contré par Lotomba arrivait à l'opposé dans les pieds de Fouad Chafik, dont la superbe frappe de l'extérieur du droit terminait dans la lucarne gauche de Benitez, impuissant (1-0, 49eme). Le premier but de l'ancien défenseur d'Istres et de Laval en Ligue 1, réalisation bienvenue pour son 108ème match dans l'élite ! Malgré des situations chaudes pour Kasper Dolberg (61eme) et Morgan Schneiderlin (63eme), c'est Dijon qui fera le break, suite à une faute de main de William Saliba sur un centre d'Alex Dobre dans la surface. Faute qui mènera à un penalty inscrit avec maestria par Yassine Benzia (2-0, 77eme). Les coéquipiers de Bersant Celina auront donc remporté leurs deux rencontres face au Gym en 2020-2021, résultats révélateurs de la saison réalisée par l'équipe de Kasper Dolberg. Nîmes n'a de toute façon pas battu Strasbourg ce dimanche (1-1) et les Dijonnais s'offrent une troisième victoire cette saison, avant d'aller affronter Rennes dans une semaine

 

 

 

Réactions

 

Adrian Ursea :

Au-delà de la défaite, c'est l'attitude qui me dérange. Aujourd'hui, l'équipe n'a pas respecté l'institution. Je ne m'explique pas cette performance. J'ose espérer que les joueurs n'ont pas pensé que ce serait facile face au dernier du classement. Nous restions sur une bonne série, une bonne dynamique, ce qui nous avait permis de sortir d'une situation difficile. J'espère que les joueurs ne vont pas se laisser aller lors des derniers matches et finir la saison en roue libre. J'ai besoin de digérer cette performance.

 

David Linarès :

Cette victoire est méritée. Elle nous permet de mettre fin à cette série de douze défaites. Je suis heureux de voir des sourires, même si nous restons humbles. J'ai aimé l'état d'esprit général. On a montré qu'avec un tel état d'esprit, rien n'est impossible. La première période s'est jouée sur un faux rythme, il y a eu ensuite un changement de rythme et nous avons fait la différence. Il nous reste cinq matches à jouer, et nous voulons montrer notre meilleur visage. Je suis heureux que les buts aient été inscrits pas Fouad Chafik et Yassine Benzia, pour qui les derniers mois n'ont pas été faciles, et qui ont toujours eu une attitude irréprochable.

 

Revue de presse

 

 

 

 

 

Commentaires   

#40 vincenzo 22-04-2021 19:07
Ce projet de Super League était bien pourri. Certains clubs ont dépensé l'argent qui n'avaient pas en creusant des déficits collaussaux. Ils avaient qu'à mieux gérer en donnant moins de salaires mirobolants. En France, on a au moins la DNCG. L'UEFA, c'est peut-être pas la panacée mais au moins, il y a encore une certaine équité sportive. Autre info qui va faire grand bruit en ligue 1, c'est le départ des actionnaires des Girondins. Ça sent pas bon cette histoire. L'effet covid et l'affaire Mediapro risquent de mettre à mal certains clubs de foot en France.
#39 Michel 21-04-2021 18:42
Projet super ligue 2024 enterré.Trés bonne nouvelle pour les petits clubs comme Nice.
#38 Mr Katalinski 20-04-2021 18:51
Si Jim ne fait pas VITE du ménage ? nous sommes mal barré :sad: :sad: :sad:
#37 Giloudenice 20-04-2021 14:07
Heureusement qu'on a Issan Sacko qui va revenir de son superbe pret en D2 italienne...
Je suis certain que vous l'aviez oublié celui-ci :))
Dan va s'eclater avec le potentiel duo d'enfer Myziane-Sacko!!
#36 Mr Katalinski 20-04-2021 13:03
Pauvre GYM ....!! Qu'il fasse jouer la réserve plutot ....!!!!
#35 Garibaldi 20-04-2021 12:47
Ouff Canardou tu nous amenes enfin une bonne nouvelle ! Effectivement le mettre sur la voie de garage c'est vraiment l'apprecier en interne :lol: . La on peut enfin respirer. Vu que Maoulida et N'Socki sont aussi aprecies en interne, prions pour qu'il les prenne avec lui sinon ils lui manqueront...
#34 Gaffuri 20-04-2021 10:57
Perdre , oui cela fait parti du sport , meme contre le dernier, c'est un des charme de l'incertitude , mais ou est le scandale c'est perdre dans ces conditions, alors pour moi une des solutions consiste à toucher la corde sensible : le portefeuille et la faire à l'ancienne , à la Monsieur Guy Roux: match gagné tant , match nul : la moitiée, match perdu : et bien le minumum syndical et basta car tous ces jeunes ne sont que des mercenaires en vacances sur la Cote mais surtout de passage, attendant un transfert juteux mais sans aucun amour du maillot. Indigne pour des pro. alors que toute le staff et direction font tout pour les mettre dans des conditions optimales. Merçi.
#33 Bibounou 20-04-2021 10:49
Vous me parlez des joueurs ou entraîneurs les arrivants et les partants mais qui remplace Rivere et Fournier ? Loeuillet revient!
#32 Canardou 20-04-2021 08:59
Il faut croire que le travail de Urséa est estimé en interne, puisque selon Nice Matin il devrait être nommé entraîneur de Lausanne. Une belle récompense bien méritée au vu des services rendus au club !
Par contre cela éloigne sans doute hélas un peu la perspective d'un retour de Favre, même si à priori il est toujours dans la course. Je croise les doigts.
#31 Garibaldi 20-04-2021 08:17
Perso, moi j'aurais mis N'Socki...

Ajouter un Commentaire