N'ayant pas réussi à se mettre à l'abri après le but de Gouiri, les aiglons peuvent remercier, à chaque fin de mi-temps, Benitez pour avoir su  préserver la victoire grâce à des arrêts d'exceptions.

 

 

Fiche technique

 

OGC Nice - Hapoël Beer-Sheva : 1 - 0 (1-0)
Arbitre : M. Kavanagh


But :
Nice : Gouiri (23e)

Avertissements :

Nice : Kamara (55e), Schneiderlin (59e)
Beer Sherva : Bareiro (36e), Josué (59e), Agudelo (62e), Vitor (86e)

 

Les équipes :
Nice : Benitez - Atal (Lotomba, 68e), Bambu, Dante (cap), Nsoki (Pelmard, 46e), Kamara - Schneiderlin, Thuram, Claude-Maurice (Reine-Adelaïde, 58e) - Gouiri (Maolida, 68e), Dolberg (Boudaoui, 85e).
Beer Sheva : Levita - Dadia, Miguel Vitor (cap), Kabha, Taha, Goldberg (Varenne, 76e) - Sallalich (Meli, 76e), Bareiro (Safuri, 81e), Josué, Yosefi (Agudelo, 46e) - Acolatse

 

 

Le but

 

23ème But de Amine Gouiri ! Atal déborde côté droit et se débarasse de Goldberg grâce à un crochet. Il centre du gauche pour Gouiri, seul au second poteau, qui peut marquer du plat du pied droit ! Levita ne peut que dévier le ballon, ça finit au fond des filets ! 1-0 pour le Gym.

 

 

Résumé

 

Nice, endeuillée par le drame qui a frappé la ville dans la matinée, a enfin lancé sa saison européenne grâce à sa victoire sur l'équipe israélienne de l'Hapoel Beer-Sheva (1-0), jeudi soir lors de la 2e journée du groupe C de la Ligue Europa.

Avec désormais trois points en deux rencontres, soit autant que son adversaire du soir, mais aussi que le Slavia Prague, son futur adversaire, et que le Bayer Leverkusen, l'OGC Nice s'est complètement relancé dans la course à la qualification.

Après avoir été dépassés en Allemagne la semaine dernière, les hommes de Patrick Vieira se sont donc bien rattrapés, comme l'avait demandé leur entraîneur. Dans des circonstances pourtant compliquées et un climat très lourd...

D'ailleurs, un long silence en hommage aux trois victimes de l'attaque au couteau du matin même, en centre-ville, a précédé le début de rencontre.

Puis, malgré les circonstances et un stade vide, un bon match européen s'est tenu. Et certains Niçois n'y sont pas étrangers. Tel Youcef Atal, qui a retrouvé sa fougue et l'a rapidement démontré.

Même si le Gym maîtrisait la rencontre, avec plus de 65% de possession de balle, son équipe ne parvenait pas à déstabiliser son adversaire. L'international algérien a donc insisté sur son côté. Et quand il fait dans l'excellence, ce qui n'est pas toujours le cas (41e et 43e), le latéral droit fait des différences.

Gouiri deux but en deux matches - A la suite de son débordement, Atal a donc offert un caviar à Amine Gouiri, dont la reprise du plat du pied droit, pourtant peu appuyée, a battu le gardien israélien Ohad Levita (1-0, 23e).

Buteur pour la deuxième fois en deux matches de coupe d'Europe, l'ex-prodige de l'académie de l'Olympique Lyonnais n'est désormais plus une révélation. Il s'impose progressivement comme leader d'attaque des Aiglons.

Si Nice a été supérieur à Beer-Sheva toute la première période, il s'en est toutefois fallu d'un, voire deux cheveux, pour que les équipes ne rentrent aux vestiaires à égalité.

Mais à chaque fois, Walter Benitez a été parfait de vigilance pour garder son but vierge. Il est d'abord sorti avec courage dans les pieds d'Or Dadia (37e). Puis, le gardien niçois a détourné une frappe de Josué, idéalement servi en retrait au point de pénalty par Dadia (45e).

Après la pause, le vainqueur de la Coupe d'Israël a changé de stratégie, plus offensive. Mais malgré une pression supérieure dans le camp niçois, seul un centre-tir sur le dessus de la barre transversale a réellement inquiété Benitez (56e).

Le Gym s'est fait peur jusqu'au bout. La faute à l'incapacité de Gouiri, d'une tête mal effectuée (67e), puis de Kasper Dolberg qui a perdu son tête-à-tête avec Levita (75e) de doubler la mise. Mais la défense a tenu bon.

Désormais, les Rouge et Noir, symbole d'une ville meurtrie, ont l'opportunité de se rapprocher d'une qualification avec une double confrontation contre le Slavia Prague, le même adversaire qu'il y a 23 ans, en 1/8e de finale de Coupe d'Europe des vainqueurs de Coupes. C'était le monde d'avant...

 

 

Réactions

 

Patrick Vieira :

C'est compliqué de parler de football après l'attentat. On pense aux familles des victimes, à tous ces Niçois qui sont dans la souffrance, dans le deuil. Ça parait dérisoire, bien sûr, mais c'est notre métier, et on voulait aussi représenter les couleurs du club. Ce drame nous affecte tous. Le pays est en deuil. Mais il faut rester debout. C'était important de se rassurer. On a essayé de mettre beaucoup d'intensité et de rythme en première période, et on a réussi des choses intéressantes, notamment dans la vitesse de transmission du ballon. Mais on a manqué de rigueur sur le plan offensif en seconde. On n'était pas à l'abri de concéder un but à la fin, même si on a été plutôt solides en phase défensive. Ce qui m'a dérangé, c'est notre manque d'opportunités dans les trente derniers mètres. On doit s'améliorer et être plus agressifs dans cette zone. On ne pénètre pas assez dans la surface adverse. On joue un peu trop facile par moments. Il faut qu'on marque plus souvent. 

 

Dante :

C'était un contexte particulier, triste. On en a pas mal parlé entre nous. On avait prévu de ne pas trop célébrer le but. On est tous très touchés dans le groupe. Le foot passe un peu après, même si c'est notre profession. C'est bien de finir cette journée par une victoire. Si on veut se qualifier, il va falloir rectifier certaines choses. Mais on a mérité cette victoire et c'est tout ce qui compte

 

 

Revue de presse

 

 

 

 

 

 

Commentaires   

#7 joseph cafiero 30-10-2020 20:07
Tout les avis sont identiques un jeux lent des passe inutiles en retrait et quel lenteur pour la relance comment attaquer vite dans ces conditions, dans cette équipe il y a de très bon joueurs mais la tactique de base fait défaut aller plus vite de l'arrière, Benítez doit d'égarer plustôt que ces passes qui font perdre du temps dans la relance
#6 porporino 30-10-2020 18:41
c'est hélas récurrent. une première mi-temps à peu près potable, avec un semblant d'animation offensive, et une deuxième où le Gym gère son avance avec un jeu à mourir d'ennui, et ces satanées passes en retrait qu'on avait peu vues contre Lille. Chassez le naturel....
Bon, dans le contexte tragique qui a frappé Nice, on s'arrêtera de commenter. Reine- Adelaïde, j'ai bien aimé, Atal un peu mieux, Benitez rassurant mais devrait relancer + vite (comme les autres, d'ailleurs) Mais que c'est lent, souvent!
Une pensée solidaire pour nos morts et blessés de Notre-Dame. Le fanatisme et l'ignorance ont encore frappé. Où est passé le Boomerang?
#5 Phil06 30-10-2020 18:39
:P :zzz :P :zzz
#4 Michel 30-10-2020 13:51
Tu veux dire défaite du Bayer.Moi je trouve que ça joue beaucoup plus vite avec des passes beaucoup plus appuyées(Bambu) ,mais malgrés tout je l'avoue,je me suis endormi.Ces centaines de passes inutiles,ça m'a completement ensuqué.J'ai beau faire un éffort et me dire qu'on est plus dans les années 70,mais bordel quelle déprime!
#3 marsiglialiste 30-10-2020 08:32
Les 3 points c'était vital pour la suite surtout avec la surprenante défaite du bayern .... le système avec 3 défenseurs et 2 latéraux est le bon .... il faut abandonner ces passes dans notre surface et une possession de balles stérile à la puel :-* malgré toutes les réserves on a quand même pu voir une équipe qui peut jouer sur les 2 tableaux si le maestro s'y met
#2 Canardou 30-10-2020 07:40
La seule chose à retenir de ce match pour moi, c'est la bonne entrée de Jeff Reine Adelaïde qui devrait nous faire du bien dans les semaines à venir.
Pour le reste ce fût une nouvelle fois un match ennuyeux, mais on ne s'attendait pas à autre chose après avoir vu la compo et on en a l'habitude hélas.
#1 biker06 30-10-2020 07:40
Quoi dire ? les trois points sont la, c'est l'essentiel. Mais qu'avons nous vu ? Une victoire de 1-0 contre une équipe de niveau CFA. Et en plus, on a tremblé jusqu'au bout....C'est du faiblesse et d'une lenteur à ce niveau la effrayante ! On aurait dit un match amical de préparation....

Ajouter un Commentaire