Encore un match important pour le Gym si les joueurs en prennent conscience... Retrouvez toutes les infos, remises à jour quotidiennent..  

 

 nicebrest20

 

 Les nouveaux de l'OGC Nice sont disponibles, frais de port offert

 

Les nouveaux maillots de l'OGC Nice sont disponibles

 

  Profitez des bonus et pariez...

Les cotes

 

 



Où suivre la rencontre?

 

 Radio

RMC

France Bleu Azur

 

Multiplex

RTL

 

Vos places

 

 



 

Les stats

 

Victoire(s) Nice  : 4 - Nul(s) : 3  - Victoire(s) Brest : 3 

 

 

Les  10 dernirs Nice -Brest

15/09/2012 Ligue 1  OGC Nice 4 - 2 Stade Brestois 29


27/08/2011 Ligue 1  OGC Nice 0 - 0 Stade Brestois 29


18/12/2010 Ligue 1  OGC Nice 1 - 1 Stade Brestois 29


20/01/1991 Ligue 1 OGC Nice 2 - 0 Stade Brestois 29


28/10/1989 Ligue 1 OGC Nice 0 - 1 Stade Brestois 29


28/11/1987 Ligue 1 OGC Nice 2 - 0 Stade Brestois 29


11/04/1987 Ligue 1 OGC Nice 0 - 4 Stade Brestois 29


14/12/1985 Ligue 1 OGC Nice 2 - 2 Stade Brestois 29


30/10/1981 Ligue 1 OGC Nice 2 - 4 Stade Brestois 29


30/10/1979 Ligue 1 OGC Nice 3 - 0 Stade Brestois 29

 

 

 

 

Les news

  
 
 
21/02
 
Les équipes selon
 
Nice Matin
 
 
L'Equipe

 
 
20/02
 
Le groupe niçois : Benitez, Clémentia - Burner, Wagué, Hérelle, Dante, Nsoki, Sarr, Durmisi, Pelmard - Danilo, Lees-Melou, Thuram, Lusamba, Ounas, Claude-Maurice - Myziane, Dolberg, Ganago
 
Le groupe brestois : Larsonneur, Léon - Castelletto, Baal, Bain, Perraud, Chardonnet, Duverne, Belaud - Autret, Magnetti, Lasne, Battocchio, Belkebla, Court - Grandsir, Cardona, Charbonnier, Mendy.
 
Jérémie Pignard arbitrera la rencontre.
 
 
17/02 
 
Boudaoui sera encore absent lors de cette rencontre car il purgera son second match de suspension..
 
 
 
 
 
L'interview
 
 

 

A venir

Les déclarations d'avant-match 

 

Christophe Herelle :

 

On doit continuer à travailler. On a une équipe jeune, et c'est dans ces moments-là qu'on doit être tous soudés et solidaires. On savait que ce serait difficile amedi. Je pense qu'il y a eu du relâchement de notre part. On va apprendre de ce match pour ne pas renouveler cela la semaine prochaine. Site officiel

 

 

 

 

 

Revue de presse   

PLM va bon train

L’Équipe

Même s’il ne fait pas de bruit, le milieu est indispensable et décisif au sein de l’équipe niçoise.NICE – À la seule évocation de son nom, Patrick Vieira esquisse toujours un sourire. N’attendez pas de l’entraîneur de Nice qu’il dise du mal de Pierre Lees-Melou (26 ans). Vieira peut rappeler les sentiments contradictoires que lui inspire son partenaire, le talentueux Arnaud Lusamba (23 ans). « S’il joue moins, il ne doit s’en prendre qu’à lui-même, a expliqué hier le technicien. Arnaud a tendance à se relâcher, à se satisfaire du minimum. C’est dommage, parce qu’il est en train de passer à côté de quelque chose d’extraordinaire pour lui. » Pour parler de Lees-Melou, l’entraîneur est sur un autre registre.

Les louanges pleuvent dès qu’il est amené à décrire l’ancien Dijonnais (2015-2017), qui dispute sa troisième saison à l’OGCN. « Ce qu’il apporte à l’équipe, c’est son calme, met en avant Vieira. C’est un joueur qui est fiable. » Au sein d’un effectif dont la jeunesse et l’irrégularité ont encore failli coûter cher à Toulouse (2-0, samedi) – avec un penalty concédé en fin de match malgré une double supériorité numérique –, Lees-Melou fait partie de ceux qui jouent tout le temps et qui déçoivent le moins.

Joueur de champ le plus régulier de Nice, il n’est plus seulement celui qui n’arrête jamais de courir : avec 6 buts et 5 passes décisives sur les 4 derniers mois, il est aussi celui qui marque et fait marquer. Samedi, c’est lui qui a inscrit le but de la victoire, de près. Mais sa qualité de frappe peut aussi faire mouche de loin, comme ce fut le cas face au TFC à l’aller (3-0, le 21 décembre) ou contre Metz (4-1, le 7 décembre).

« Mon jeu n’a pas forcément changé, même si je suis plus tueur face au but, estime l’intéressé. Tout le monde aime bien mettre en avant les stats, et vous les journalistes en premier, mais j’essaie de toujours faire le même boulot. Je préférerais gagner plus de matches et être moins décisif. »

Et on peut le croire. « Il mettra toujours le collectif avant lui, confirme Vieira. C’est quelqu’un qui ne se plaint jamais, d’agréable, de positif. C’est un exemple. »

Sorti des divisions inférieures à 21 ans, quand Dijon l’avait repéré à Lège-Cap-Ferret (CFA 2), Lees-Melou poursuit sa progression. « S’il est sous-coté ? Bien sûr, répond Vieira. En général, on aime les grandes gueules. Lui, il vit sa vie tranquillement, sans faire de bruit, mais ça ne l’empêche pas d’être ambitieux. »

Sans rouler des mécaniques, et en parlant d’abord de son équipe. « Il faut qu’on arrête de passer au travers, exhorte le milieu de terrain, en référence à toutes les fois où Nice a échoué à confirmer. Il y a quelque chose à jouer, mine de rien. »

Mine de rien, car le Gym déçoit ses supporters alors qu’en cas de victoire, ce soir, il remonterait à la cinquième place du classement, à deux points du podium. Lees-Melou n’y serait pas pour rien.

 

Commentaires   

#9 becho 21-02-2020 22:14
Pourquoi,ne va t on pas au stade et lorsqu on regarde le match à la tv on zappe pour regrder "scenes de menages" ????
#8 becho 21-02-2020 22:14
Pourquoi,ne va t on pas au stade et lorsqu on regarde le match à la tv on zappe pour regrder "scenes de menages" ????
#7 porporino 21-02-2020 20:59
comme d'habitude....n i+ ni-.
on avait un calendrier "favorable", Nîmes, Toulouse, Brest, que des cadors et à la fin, 4 points.
Pourquoi, même avec 2 buts d'avance, on a toujours l'impression que le match se finira en hold-up avec Nice?
#6 atlan 21-02-2020 20:56
une équipe de MERDE point barre
#5 Vincenzo 21-02-2020 12:38
On joue toujours en 4-3-3 avec des joueurs qui ne jouent pas à leur place. St Etienne a mis en difficulté cette équipe de Brest en difficulté en deuxième mi-temps en jouant en 3-5-2. Cette équipe de Brest jouera a fond avec le même état d'esprit que Nîmes. Pour ma part, je suis pas vraiment confiant avant ce match. J'espère que les joueurs vont me faire mentir.
#4 porporino 21-02-2020 10:02
On gagnera si on ne refait pas le même match indécent contre Nîmes, où après l'entame positive tout le monde a rangé son rond de serviette et a regardé les adversaires dérouler.... Les brestois joueront comme les nîmois, ce sont des teigneux, des battants. Hors c'est justement le talon d'Achille de notre effectif, largement imputable aux carences de l'entraîneur, peu influent sur le groupe. Les consignes ne sont pas appliquées(joue r + vite et devant) l'état d'esprit est peu combatif et la présence de certains joueurs (Thuram par exemple) est contestable.
Donc, pour gagner ce soir et redorer un peu le blason terni des aiglons, il faudra faire tout le contraire de ce qu'on a vu dernièrement: s'arracher, jouer vite et devant, contrer et compter, comme d'habitude sur notre gardien, le vrai taulier de l'équipe pendant que les dirigeants tergiversent sur le prolongement de son contrat.
On devrait nous donner les clés du camion, ça ne peut qu'être mieux.
J'aimerai croire à un 2-0 ce soir, mais...
#3 Canardou 20-02-2020 07:59
500.000 €uros c'est une somme, mais c'est le prix d'un top entraîneur européen. Tant qu'un club en a pour son argent, il n'y a pas lieu de se plaindre. Tuchel ne gagne pas moins! En fait le seul salaire vraiment indécent c'est celui de Tata.
#2 Dan 19-02-2020 16:49
Tu as raison 500000 euros c’est indecent .... vendredi ok on gagne
#1 marsiglialiste 19-02-2020 16:28
FAVRE c'est 500000€ par mois :o pour ceux qui veulent rêver
quand je pense qu'il y en a encore à le comparer au prince des verts très pâles je pouffe
vendredi on gagne je le sens :-)

Ajouter un Commentaire