Les aiglons ont été dominés malgré une Pierre Lees-Melou, bien au dessus de lot. Les niçois auraient pu même faire un hod-up sur quelques occasions mieux négociées. Dommage!

 

 

Fiche technique

 

Stade de Reims - OGC Nice : 1 - 1 (0-0)
Arbitre : M. Wattellier

 

Buts :
Reims : Abdelhamid (77e)
Nice : Lees-Melou (51e)

 

Avertissements :
Reims : Cassama (72e),Chavalerin (78e)

 

Les équipes :
Reims : Rajkovic - Foket, Disasi, Abdelhamid (cap), Kamara - Chavalerin, Cassama, Dingomé (Touré, 74e), Cafaro (Kutesa, 23e) - Sierhuis (Mbuku, 13e), Dia

Nice : Benitez - Herelle, Danilo, Dante (cap), Sarr - Lees-Melou, Thuram (Burner, 74e), Claude-Maurice - Boudaoui (Wagué, 87e), Dolberg (Durmisi, 73e), Ganago.

 

 

Les buts

 

 

77ème But de Yunis Abdelhamid ! But de Yunis Abdelhamid ! Sur corner, Chavalerin trouve Abdelhamid au premier poteau qui claque le ballon de la tête devant Danilo ! Reims 1-1 Nice !

 

51ème But de Pierre Lees Melou ! Sur un débordement de Boudaoui côté droit, ce dernier centre au second poteau. Il trouve la tête de Lees-Melou seul au marquage qui ajuste Rajković ! Reims 0-1 Nice !

 

;

 

Résumé

 

Buteur face à Angers (4-1) samedi dernier, le défenseur central rémois Yunis Abdelhamid, promu capitaine en l'absence d'Alaixys Romao (remplaçant au coup d'envoi), a dignement célébré sa prolongation de contrat de 2 ans avec le club champenois, en signant le but de l'égalisation pour Reims, longtemps mené par Nice.

 

Parfaitement entré dans le match avec une volée de Mathieu Cafaro, de retour après un mois d'absence (cuisse), sortie par Walter Benitez (2e), Reims a vu son élan coupé par les sorties précoces sur blessure de sa recrue néerlandaise Kaj Sierhuis (13e) puis de Cafaro (18e), tous deux touchés à une cuisse.

 

Vigilant sur une tête de Kasper Dolberg qui filait au ras de son poteau (11e), le gardien rémois Predrag Rajkovic s'est incliné sur une tête de Pierre Lees-Melou (50e), abandonné par la charnière rémoise Axel Disasi-Abdelhamid (50e). Encore à la parade devant Hichem Boudaoui (59e), Rajkovic a permis aux Rémois, qui restaient sur un revers face à Metz à domicile (0-1) de rester dans le match. Et, comme un symbole, Abdelhamid a égalisé en reprenant de la tête un corner de Xavier Chavalerin (77e).

 

Dos à dos, les deux équipes demeurent ex aequo au classement avec 33 points, Reims (7e) devançant Nice (8e) à la différence de buts. L'Equipe.

 

Réactions

 

 

Patrick Vieira:

Notre entame n'a pas été très bonne et on aurait pu être menés 2-0 au bout de 25 minutes, mais heureusement, on rentre à 0-0 à la mi-temps. On a fait une très bonne deuxième période, mais quand on ne met pas le deuxième but, on n'est pas à l'abri d'une égalisation. C'est un peu frustrant de prendre un but sur coup de pied arrêté, d'autant qu'on savait qu'ils étaient très dangereux sur cette phase de jeu, avec leurs qualités physiques et leur agressivité. Au final, on a fait un match cohérent, solidaire et on s'est donné les moyens de gagner, mais il y avait un peu de fatigue car on a eu 24 heures de moins pour récupérer. On a souffert au début et à la fin. Il faudra récupérer rapidement car on a un match important, samedi, face à Nîmes. Il y a des choses positives, dans la continuité de ce qu'on a fait ces derniers mois. On est en train de progresser, c'est l'essentiel.

 

Yunis Abdelhamid :

On a réussi à mettre Nice en difficulté. L'équipe a été sauvée par un très grand gardien. On a manqué un peu de réussite. Perdre deux joueurs sur de graves blessures est compliqué à gérer sur le plan mental. C'est un vrai coup dur. surtout qu'ils faisaient un bon début de match. Les deux entrants les ont bien remplacés. Et on a essayé de continuer à jouer. Il ne fallait pas abandonner pour nos deux blessés. Malheureusement, en deuxième période, on se fait punir sur leur seule occasion. Malgré tout, on n'a pas lâché et on est revenus au score. En face, il y avait aussi une équipe qui manie bien le ballon, qui joue très bien. On savait qu'il fallait être vigilant dans notre surface. Et punir l'adversaire quand on dominait.

 

Dante : 

Je pense que c'est un résultat positif. On a rencontré une belle équipe de Reims. Nous avons souffert pendant les vingt premières minutes, on a tardé à rentrer dans le match. On a tenu bon dans nos mauvais moments. Après on a ouvert le score, on a eu quand même des occasions, ce sont des bonnes choses. On a trouvé aussi un très bon état d'esprit, avec une équipe agressive. Il y a des bonnes choses à retenir même si on était venu ici avec l'objectif de gagner. L'égalisation ? Ce sont des faits de match qu'on doit corriger, pour que cela ne nous arrive plus . Il faudra gagner devant notre public pour enchaîner. Ce sera le plus important. BeinSports

 

Revue de presse

Du spectacle et des espoirs

L'Equipe


Reims et Nice ont livré un match très plaisant hier, et peuvent se servir d’une soirée riche d’occasions pour avancer.REIMS (Marne) – S’il y a des regrets de chaque côté parce qu’il s’est passé beaucoup de choses, le spectacle peut suffire à donner le sourire aux deux équipes. Le début d’année niçois avait été plutôt laborieux alors que le mois de janvier rémois était vraiment inquiétant, mais leur dernier weekend a été joyeux et ces bonnes sensations se sont étirées hier. Après sa large victoire à Angers (4-1, samedi), Reims a d’emblée confirmé ses nouvelles aptitudes offensives et il a fallu que Benitez soit très vigilant, sur une reprise de Cafaro (2e), pour sauver ses coéquipiers qui semblaient avoir laissé trop de forces contre Lyon (2-1, dimanche).

Mais ce Gym a des ressources qu’on ne lui soupçonnait pas, et il n’a pas été malheureux : en l’espace de cinq minutes, Sierhuis (13e) et Cafaro (23e) ont dû sortir sur blessure (voir ci-contre), et c’était un sacré cas pratique pour Stéphane Dumont, l’habituel adjoint de David Guion, qui dirigeait hier les Rémois dans le cadre de l’obtention de son diplôme d’entraîneur professionnel.

« On a voulu emballer le match très vite. On a eu des occasions pas concrétisées, et les blessures nous enlèvent des cartouches, soufflait Dumont qui s’est aussi présenté en conférence de presse à la place du numéro 1. On est un peu frustrés car après un match abouti, on a envie des trois points. » Ils n’en comptaient aucun à la 50e minute, quand Lees-Melou a profité du désert dans la surface et du centre de Boudaoui pour ouvrir le score. « À la mi-temps, j’ai dit à Hicham de mettre des ballons dans la surface car j’allais y aller, souriait le buteur, dont l’activité a soutenu le réveil azuréen. Je suis dans mon rôle de box-to-box, à ne pas calculer mes efforts. Mon jeu n’a pas changé, mais on me voit plus car je me rate un peu moins devant la cage… »

Cette efficacité n’a pas été assez partagée car Boudaoui a buté sur Rajkovic (58e) et des contres auraient pu être mieux menés, avant l’égalisation d’Abdelhamid (77e) qui est tout sauf une injustice. « C’est une occasion manquée si on regarde seulement la seconde période. Il ne faut pas oublier que l’entame n’a pas été très bonne, relativisait l’entraîneur niçois Patrick Vieira, qui a installé une défense à cinq pour résister en fin de match. Le groupe prend plaisir à jouer ensemble. Je suis content de l’état d’esprit, de la solidarité. » Comme Reims, son équipe n’est qu’à un point de la cinquième place et elle n’a pas perdu un match de L 1 depuis le 4 décembre à Saint-Etienne (1-4), ce qui commence à signifier quelque chose.

 

 

 

 </p

Commentaires   

#14 CorsicaNissart 09-02-2020 18:37
Ce club devient insupportable ! Le public déserte le stade alors qu'il n'a jamais été aussi accessible ! Advienne que pourra et vogue la galère !!
#13 canardou 06-02-2020 22:26
Regarde bien Dan, le joueur de Reims égalise dans le dos de Burner et de Durmisi. Les deux entrants. Je ne vois pas pourquoi tu incrimines Danilo.
#12 Gandolfi 06-02-2020 18:40
Moi je pense que du moment ou on est acculé en défense comme dans le dernier quart d'heure on se prend un but automatiquement .Pourquoi parce que devant a part Ganago qui avait encore un peu de jus meme si il est limité arrivait a courir contrairement a Boudaoui Maurice et Dolberg un peu cramés sur les bords.Ils ont fait un gros match contre Lyon et c'est presque normal qu'ils soient en dessous 3 jours aprés.Les choix de Viera sont bizarres c'est vrai,moi perso j'aurai pas renforcé la défense mais l'attaque avec Lusamba pour les faire reculer,mais bon je suis pas entraineur.La meilleure défense c'est l'attaque non?
#11 Dan 06-02-2020 17:51
Rien a voir avec la taille ce but l’erreur vient de danilo ....
#10 canardou 06-02-2020 16:45
Vieira intelligent? Sans doute plus que moi, parce qu'il faudra qu'on m'explique pourquoi il a sorti deux joueurs de 1,91 et 1,87m (Thuram et Dolberg) pour faire entrer Wague et Durmisi, 1,70 et 1,68m, contre une équipe qui poussait et dont on savait qu'elle était très dangereuse sur corner. L'égalisation n'est pas arrivée par hasard!
Autrement pour parler des joueurs, je suis sidéré par le recrutement et la titularisation de Thuram. Difficile d'y voir autre chose que du copinage!.
#9 Dan 06-02-2020 14:11
Saar est genial et va devenir sous peu un tres grand joueur
#8 porporino 06-02-2020 14:09
ok, mais pourquoi la défense se met si souvent en difficulté en ne sachant pas relancer, match après match? Pour moi, ça reste un mystère. Peut-être par manque de rapidité dans le positionnement des milieux et des appels des attaquants? Le groupe joue encore trop lentement, même si, sur les 2 dernières rencontres, on doit reconnaître des progrès et davantage d'engagement. Dolberg n'est pas suffisamment trouvé et Ganago a été + décevant. Hérelle semble manquer de volonté et Thuram est manifestement en-dessous du niveau de L1. Je pense qu'avec Atal le match aurait penché en notre faveur. Les 3 prochains matchs, se montrer + agressifs, aussi. Reims a pu trop facilement arriver devant nos 18m.
#7 Gandolfi 06-02-2020 13:38
Le match on le gagne pas parce que hier soir on était moins bien physiquement,à l'image de Maurice ,Boudaoui et Dolberg un petit peu en retard.C'est quand meme super positif par rapport à toutes les purges qu'ont c'est tapées.Less Melou a vraiment franchi un palier.Ne les tuez pas à l'entrainement et ça va le faire contre Nimes
#6 alain 06-02-2020 13:01
parce qu il n est plus à Nice, marsiglialiste
#5 Edmond 06-02-2020 12:24
d accord avec Canardou

Ajouter un Commentaire