Les aiglons ont encaissé 3 buts en 16 minutes. Autant dire que la suite fut un petit calvaire pour nos jeunes niçois sans expérience et sans encadrement. Regardons le côté positif, cela va alléger le calendrier des aiglons et de ses blessés. Ah merde, on le dit chaque année!

 Fiche technique

Le Mans FC - OGC Nice : 3 - 2 (3-2)

Arbitre : M. Millot

Buts :

Le Mans : Créhin (2e), Lemonnier (13e), Kanté (16e)
Nice Cyprien (15e sp), Lemonnier (18e CSC)

Avertissements :

Le Mans : Lemonnier (8e), Diarra (46e), Confais (76e)

Nice : Atal (20e), Ganago (90e +4)

Les équipes :

Le Mans : Aymes (Patron, 11e) - Confais, Lemonnier (cap), Dasquet, Ebosse - Boe Kane, Hafidi (Boissier, 90e), Fofana - Diarra, Crehin, Kanté (Gope-Fenepej, 72e)

Nice : Clementia - Burner, Hérelle, Dante (cap), Sarr - Tameze (Maolida, 56e), Cyprien, Lees Melou (Danilo, 87e) - Atal, Ganago, Srarfi (Boudaoui, 75e)

Les buts

18ème BUT de Lemonnier (CSC) pour Nice ! C'est de la folie ! Chaque tir fait mouche ! A 20 mètres, Lees-Melou voit son tir dévié par Lemonnier. Patron est pris à contre-pied !

 

16ème BUT de Kanté pour Le Mans ! Kanté s'échappe coté gauche avant de repiquer dans l'axe à l'entrée de la surface.d'une frappe du droit, il et prend à contre-pied Clementia ! Quel match de fou !

 

 

15ème BUT de Cyprien pour Nice ! C'est transformé sans problème par le tireur de penalty maison d'un plat du pied sous la barre.

 

13ème BUT de Lemonnier pour Le Mans ! Incroyable ! Le Mans double la mise !

 

1ème BUT de Créhin pour Le Mans ! La boulette de Clementia ! Créhin prend sa chance de loin. Son tir est fuyant et surprend le gardien niçois, qui se troue complètement en voulant s'interposer.

 


 

Résumé

 

Cinq buts en 18 minutes ! Il ne fallait pas arriver en retard au MMArena pour ce 16e de finale entre Le Mans FC et l'OGC Nice. Dans un début de match complètement dingue, les Manceaux prenaient l'avantage au bout de 53 secondes sur une frappe de Créhin aux 25 mètres, que le gardien niçois laissait filer entre ses jambes. Au bout de 10 minutes, Aymes, blessé, cédait sa place à Patron dans le but manceau et deux minutes plus tard, les Sang et Or doublaient la mise grâce à une tête de Lemonnier, bien servi dans la surface par Créhin, sur coup franc.

A la 14e minute, les visiteurs réduisaient le score sur pénalty, par Cyprien, suite à une faute d'Hafidi. Mais une minute plus tard, Kanté déboulait côté gauche et repiquait dans l'axe pour crucifier Clementia d'une frappe du droit à l'entrée de la surface : 3-1 ! Sans se montrer réellement dangereux, les Niçois revenaient de nouveau au score sur une frappe de Lees-Melou, déviée par un défenseur manceau, qui venait lober Pierre Patron.

 

Bien regroupés, techniquement justes et supérieurs dans les duels, les Manceaux allaient se procurer en deuxième mi-temps trois grosses occasions par Créhin (60e), Diarra (73) et Fofana (85e) seul face au gardien, sans toutefois concrétiser leur domination. Mais le score ne bougera plus. Le Mans FC tient son exploit et se qualifie pour les 1/8e de finale de la coupe de la Ligue. France Bleu

 

Réactions

 

Patrick Vieira :

Je suis agacé, énervé. C’est une performance inacceptable pour un club ambitieux. Cette première mi-temps a été catastrophique dans tous les domaines. J’ai du mal à digérer. On est passé complètement au travers. Après Strasbourg, je n’étais pas inquiet. Il faut prendre conscience de la situation, moi le premier. Individuellement, on n’est pas bien. Certains doivent prendre conscience que leurs performances ne sont pas suffisantes. Il faut de l’humilité, se rendre compte des choses. On manque de confiance. Il va bien falloir analyser tout ça, se rendre compte que ce qu’on fait est insuffisant. Dans le repli défensif, ça manque de générosité, d’enthousiasme. On est crispé, ça se voit. Je donne des opportunités à certains, ça va s’arrêter. Leur rendement est insuffisant. Le Mans mérite sa qualification. On les a bien aidés. Ce n’est pas possible de mettre aussi peu dans l’agressivité à ce niveau. (Tameze, très énervé au moment de son remplacement) ? J’aurais aimé qu’il soit plus énervé sur le terrain.

 

Dante :

Ce n'est pas facile. Il y a beaucoup de choses que l'on n'arrive pas à bien faire. Notre première mi-temps est catastrophique. On fait beaucoup d'erreurs. C'est un moment difficile, ça ne se passe pas comme on voudrait. Il n'y a qu'une seule solution c'est de travailler dur, revenir aux bases : de l'agressivité, jouer simple, avoir un bon état d'esprit. On veut bien faire mais on n'y arrive pas. Nous sommes conscients de ce qu'on fait mal, mais je ne vois pas d'autre solution que de travailler.

 

Revue de presse

 

Nice, crise ouverte

L'Equipe


Éliminés par le 18e de L2, les Niçois ont provoqué la colère de leur entraîneur Patrick Vieira, qui ne les protège plus.LE MANS – Il y avait jusque-là toujours un Niçois pour repousser l’inquiétude, mais personne ne peut faire semblant après une élimination en seizièmes de finale de la Coupe de la Ligue, chez le 18e de L2. Plus rapide, plus agressif et simplement bien meilleur, Le Mans a donné la leçon au Gym, qui ne ressemble pas à une équipe de L1. Les Azuréens ont subi hier leur cinquième défaite en six matches, et elle a eu raison de la sérénité de Patrick Vieira. « Je suis agacé, déçu, énervé, c’est une performance inacceptable pour un club ambitieux, lâchait l’entraîneur, privé de ses principales recrues (Dolberg, Ounas, Nsoki sont blessés, Claude-Maurice est malade). La première période a été catastrophique dans tous les domaines. J’ai du mal à la digérer. »

 

Elle a été totalement ratée, très étonnante aussi, car on a cru qu’on allait assister à un match historique après dix-huit minutes. Cinq buts avaient déjà été marqués, le premier après une faute de main de Clementia, troublé par une frappe anodine de Créhin (1-0, 1re). Vieira a titularisé son gardien numéro 2 à la place de Benitez, l’une de ses rares valeurs sûres, et ce n’était pas l’idée de la décennie. La gaffe de la 1r e minute a lancé la soirée sur des bases surréalistes, et comme Atal était devancé de la tête par Lemonnier, les Aiglons se retrouvaient vite au bord du vide (2-0, 13e).

 

Le destin les a un peu aidés, avec la blessure d’Aymes, remplacé par Patron (11e), le troisième gardien manceau, qui a été vaincu sur un penalty de Cyprien (2-1, 15e) et un tir dévié de Lees-Melou (3-2, 18e). Mais Kanté avait creusé l’avance sarthoise en ridiculisant la moitié de la défense niçoise (3-1, 16e), et le Gym ne s’est jamais remis de cette folie initiale.

 

Rivère pense à Ben Arfa


Il avait largement le temps de combler son but de retard mais il n’en avait pas les moyens, et c’est plutôt Clementia qui a dû se multiplier pour éviter un quatrième but (33e, 39e, 74e, 86e). « On est complètement passés au travers. Je disais qu’il n’y avait pas d’inquiétude après Strasbourg (0-1, samedi) mais là, on doit prendre conscience de la situation, et moi le premier. Il faut de l’humilité. Des joueurs continuent d’avoir des opportunités mais à force, ça va s’arrêter. »

 

On pense à Maolida, l’attaquant acheté 10 M€ en 2018 et auteur d’une nouvelle entrée insipide à la place de Tameze (56e), furieux quand il a rejoint le banc. « J’aurais aimé qu’il soit un peu plus énervé sur le terrain », a assené Vieira, également confronté à l’incompréhension du milieu Rémi Walter, venu lui demander des explications après avoir appris qu’il ne figurait pas dans le groupe, mardi.

 

L’entraîneur est au moins soutenu par ses dirigeants, qui ne restent pas inactifs pour autant. Le président Jean-Pierre Rivère a indiqué sur RMC qu’il pensait à recruter Hatem Ben Arfa (32 ans), libre après avoir fait le bonheur de Nice en 2015-2016. On ne sait pas si l’ancien Parisien est en forme, mais la barre n’est pas très haute pour s’imposer dans ce Gym

 

 


 

 

 

 

Commentaires   

#26 CorsicaNissart 01-11-2019 09:04
Si certains veulent changer le monde, ils se trompent de site. Et si en Catalogne il fait si bon de vivre, faites comme Manuel Valls, allez y voir Messi et foutez nous la paix.
#25 Pitchoun 01-11-2019 09:01
Merci Canardou. Ce qui n'empeche qu'il n'y a rien de plus rageant que ces soi-disant combattants des droits de l'homme ou soi-disant humanitaires qui ont la larme selective selon leur plaisir et leur compte en banque.
#24 canardou 01-11-2019 08:47
Ce qu'il faut, c'est ne pas être dupe.
C'est évident que le football est instrumentalisé par les grandes fortunes qui nous gouvernent, que c'est un moyen bien commode pour abrutir les masses. Tout le monde le sait.
Doit on pour autant tuer l'enfant qui sommeille en nous, celui qui sachant à peine marcher pourchassait déjà maladroitement un ballon? Doit on être orphelin de nos batailles rangées dans les cours d'école? Evidemment non.
Je ne me fais aucune illusion sur Jim Ratcliffe et sur bien d'autres. Il n'empêche que lorsqu'un joueur illumine une rencontre avec son talent ils pèsent bien en regard.
Dans le vie il y a un temps pour tout, un temps pour lutter et un temps pour se détendre.
#23 Pitchoun 01-11-2019 08:42
Je parlais en general sur le foot et le sport, et le fric.
Il est evident que pour l'instant le Gym ne fait pas rever mais avec l'aide d'Ineos et de son pognon ca arrivera peut-etre.
Par contre pour quelqun qui soi-disant s'emeut que certains n'ont meme pas un bol de riz a bouffer et qui s'en tape quand Messi gagne des millions, cela dit beaucoup sur ton esprit pourri et hypocrite. Surtout que pendant un moment Barcelone etait sponsorise par l'UNICEF l'organisation la plus corrompue des Nations Unie (apres l'UNRWA).
#22 Michele 01-11-2019 08:07
Si l'Ogcn te fais rever je suis bien contente pour toi.Tu dois sans doute aimer le Criket,c'est un peu pareil on comprends rien.Moi j'aime bien regarder Messi,meme si il gagne 1 ou 2 millions par mois.Lui il donne de la joie à toute la Catalogne
#21 Pitchoun 01-11-2019 06:23
Michele, tu ferais bien d'aller faire un tour du cote du PSG chez les quatari pour voir combien de millions sont verses la bas pour effacer leur image de financiers du terrorisme avant de te dechainer contre Ineos. Dans toutes societes c'est toujours le fric qui a donne le pouvoir et qui a regne, meme dans l'ex-URSS et meme chez les despotes Africains qui en profitent et affament leur peuples. Evidemment ce n'est pas toujours beau ou honnete. Mais si ca peut faire rever aussi en Angleterre, en banlieues ou meme sur la Cote des gens commes nous qui travaillent durs et se permettent de se defouler et rever le week-end alors pourquoi s'en priver ?
#20 Michele 31-10-2019 18:28
Et le rosbeef,l'homme le plus riche d'Angleterre et aussi une des personnes les plus pourris de la planète.J'esper e quand même que vous savez que si il s'est mis dans le sport c'est pour contrer son image de poubelle ambulante.
#19 Michele 31-10-2019 18:20
Et Viera combien 300.000 par mois.Pour faire ça.Ne prenez pas vos salaires, faites le tour de Nice à pieds et nourrissez les pauvres.On en a de plus en plus.SCANDALEUX !
#18 Michele 31-10-2019 18:14
Tout ces problèmes de riches.Quelle honte!Pendant ce temps vous avez des familles avec des gosses qui ce soir n'ont même pas un bol de riz.ça roule en merci et c'est incapable d'aligner 3 passes.
#17 porporino 31-10-2019 15:10
où l'on voit que la stratégie reposant en trop grande partie sur des très jeunes joueurs a ses limites. Il faut d'urgence rééquilibrer l'effectif en incorporant au moins deux joueurs confirmés, indiscutables à leur poste et capables d'influencer un jeu plus direct et collectif. Assez de ses "kamikazes" qui foncent sur le défense adverse comme les avions japonnais à Pearl Harbor! On veut de l'intelligence dans les placements et de l'anticipation dans la tactique. Pourquoi cela fonctionne-t-il dans certains clubs et pas chez nous? Affaire d'entraîneur? Bien sûr que PV a une grosse responsabilité dans les résultats et le déclin de l'enthousiasme qui a prévalu en septembre. Bien sûr que les absences expliquent une partie des piètres prestations du gym, mais quel est le véritable,systè me de jeu préconisé? Comment y arrive-t-on aux entraînements? Comment faire comprendre à certains qu'ils doivent d'abord jouer pour un groupe et pas en vue de se faire mousser pour un prochain transfert? Cela aussi est du ressort des dirigeants. Sur Ben Arfa, on a tout entendu et son contraire. Ce que démontre cette rumeur, c'est qu'avoir une équipe trop jeune c'est aussi avoir une équipe trop juste pour les ambitions qu'on lui assigne. J'espère que les rumeurs ne sont pas de simples contre feux pour éviter une remise à plat qui s'impose en urgence. Que peuvent penser des joueurs que l'on a attirés avec un projet et qui se retrouvent dans une équipe qui aligne défaites et contre performances, stade à moitié vide et supporters qui ne suivent plus?

Ajouter un Commentaire