Si l'on en croit le journal l'Equipe, Patrick Vieira aurait inscrit dans son contrat, en janvier, la possibilité d'un départ en cas de retour de Jean-Pierre Rivère et Julien Fournier. Vous savez les deux personnes qui lui ont fait confiance alors qu'il n'était qu'un "petit" entraineur sans expérience. Bien sûr, le coach niçois peut partir mais pas sans rien, un an de salaire.

 

Cet entraineur avait déjà fait "le coup" au moment de sa première signature où il avait déjà mis une clause afin de pouvoir partir mais, à ce moment là, en cas de départ du duo Rivère-Fournier... Qu'il se casse et qu'il arrête de nous fatiguer... Le "melon", ca suffit!   

 

Vieira, le contrat de méfiance (L'Equipe)


Alors que le flou reste important à la tête de Nice, il s’avère que son entraîneur a la possibilité d’activer une clause pour partir en cas de retour de Jean-Pierre Rivère et Julien Fournier. À un mois de la reprise du Championnat de France de L 1, personne ne sait encore qui sera le président de l’OGC Nice, le 10 août, face à Amiens. Mais on peut avoir, tout de même, une idée assez nette de ce qui s’annonce : après que le processus de rachat du club par sir Jim Ratcliffe sera accompli, Jean-Pierre Rivère retrouvera son fauteuil présidentiel avec, à son côté, Julien Fournier, son directeur général.

 

Mais ce retour à un ordre ancien ne sera pas forcément synonyme de retour au calme. Car l’autre grande question consiste à savoir qui sera l’entraîneur niçois, le jour de la reprise. Encore sous contrat pour deux saisons, Patrick Vieira réfléchit en effet très sérieusement à son avenir à la tête de l’OGCN, qu’il a mené à la septième place, en mai. Alors que l’entraîneur niçois avait repoussé plusieurs propositions au printemps, certains de ses proches ne cachent pas, désormais, que son départ est une possibilité à ne pas écarter.

 

vieirarivere

 

Il s’est senti trahi


Selon nos informations, l’ancien milieu de terrain de l’équipe de France a fait inscrire dans son contrat, l’hiver dernier, une clause liée au retour de Jean-Pierre Rivère et de Julien Fournier, cette clause citant nommément les deux dirigeants. Par cet avenant à son contrat de trois ans, Patrick Vieira a la possibilité, en cas de retour des deux hommes dans leurs anciennes fonctions, de quitter le club et de percevoir une année de salaire sur les deux ans de contrat qu’il lui reste.

 

Pour comprendre le sens de cet acte de méfiance, voire de défiance, il faut revenir, un peu, en arrière. Il y a un an, Jean-Pierre Rivère, le président de l’OGC Nice, et Julien Fournier, le directeur général, étaient allés chercher Patrick Vieira à New York, pour lui confier le poste d’entraîneur. Il y a exactement six mois, le 11 janvier, les deux hommes ont décidé de démissionner, en raison de divergences avec l’actionnaire, Chien Lee. Il semblerait qu’ils aient seulement prévenu Patrick Vieira une heure plus tôt, et que l’entraîneur ait très mal vécu d’être abandonné par les dirigeants qui étaient venus le chercher en lui promettant un projet. D’où le fameux avenant au contrat.

 

Parallèlement, Vieira a continué de construire, avec l’arrivée d’un nouveau président, Gauthier Ganaye. Il a fait venir Gilles Grimandi, l’ancien recruteur d’Arsenal, devenu directeur technique, ainsi que Matthieu Louis-Jean, au poste de recruteur. Lors de sa seule intervention médiatique récente, le 1erjuillet, pour la reprise de l’entraînement, le technicien niçois avait fait passer des messages en creux, soulignant à plusieurs reprises qu’il était « très content de travailler avec Gauthier, Gilles et Matthieu ». Or, il est évident que l’ancienne équipe qui revient au pouvoir n’entend pas vraiment le partager.

 

Alors même que la vente n’est pas encore actée, Julien Fournier planche sur de nombreux dossiers de joueurs qui ne sont pas les mêmes que ceux sur lesquels Patrick Vieira et Gilles Grimandi ont travaillé. Souhaitée par beaucoup de supporters, qui aimeraient que la plus grande fortune britannique donne au club un élan historique, la vente pourrait, très vite, mettre sur le tapis la question de l’entraîneur. Car il y a peu de chances, a priori, que Patrick Vieira accepte de rester au club sans les hommes qu’il a fait venir.

 

 

 

Commentaires   

#31 Viktoriia 31-07-2019 16:23
Puis-je simplement dire à quel point il est confortable de trouver quelqu'un qui comprend vraiment de quoi il parle via Internet.

Vous comprenez réellement comment identifier un problème et le rendre important.
https://[censored]enlignebox.com/[censored]s-en-ligne/888-[censored]/
#30 stephil 30-07-2019 18:33
pour étre aussi con :-* il doit étre de marseille :-x
#29 Alain 30-07-2019 18:10
Tiens une personne qui vient, sur le forum, pour partager sa passion. Merci de ta participation Eriksson comme l’ancien joueur de Nice ou l’ancien sponsor de Marseille... Je vise l'option 2 :lol:
#28 eriksson 30-07-2019 16:33
pauvre nice equipe de branquignolles depuis 1958 ils ont rien gagne super allez encourager equipe de merde
#27 marsiglialiste 13-07-2019 10:09
Vieira n'ira pas à Nantes il vise un jour ARSENAL par contre la clause qu'il aurait signé lors de l'avenant avec GANAYE est fort possible puisque ce dernier a découvert la clause d'un départ en cas de celui de RIVERE FOURNIER ...mettre une telle clause le protège avec un salaire d'un an si les nouvelles conditions ne le satisfassent pas et s'il est viré il en aura 2 avec indemnités supplémentaires puisqu'il a toujours voulu continuer et qu'il a fait une bonne saison vu les conditions
#26 porporino 12-07-2019 19:07
Qui peut croire que Viera partirait au moment où le club va changer de dimension? Au contraire, ce sera à lui de s'imposer par sa vista et son sens des responsabilités (qu'il ne fuit jamais, au passage). Qu'irait-il s'emmerder à Nantes (qui a par contre un super public)? Il y a des infos qu'on ne possède pas, sur ce qui se tramait depuis quelques mois. Je suis ok avec vous à ce sujet.
La question est de savoir si le staff et l'effectif seront stabilisés d'ici la reprise. Et, je le répète, une communication qui clarifierait la situation serait appréciée des supporters. Je pense que PV est un homme droit et loyal, et qu'il a une réelle ambition avec le GYM.
#25 Gandolfi 12-07-2019 16:01
Comme dit Marsiglialiste, avec un salaire triplé par rapport au usa et vu l'ambiance qu'il a l'air d'y avoir au entrainement,c' a rigole et ç'a travaille dur,je le vois vraiment pas partir.Le seul petit soucis c'est de savoir comment tout ce beau monde va s'entendre,mais c'est des professionnels, chacun trouvera son role.
#24 marsiglialiste 12-07-2019 14:33
10 sport :-)
D'un côté, il y a le FC Nantes, avec une relation « fraîche » entre Waldemar Kita (président) et Vahid Halilhodzic (entraîneur). Depuis l'hiver dernier et les points de divergence sur le mercato, la maison jaune évolue dans un climat plus que tendu entre les deux hommes. Si pour l'heure, Halilhodzic est toujours l'entraîneur des Canaris, sa direction n'exclut pas de prendre des mesures. Les récentes déclarations du coach nantais passeraient difficilement auprès des décideurs..De l'autre côté, il y a l'OGC Nice et un entraîneur, Patrick Vieira, qui n'est pas certain de rester en poste. Le possible retour du duo Rivère/Fournier pourrait sceller l'avenir du technicien français. Dans la perspective d'un départ, Patrick Vieira intéresserait fortement... Waldemar Kita. Si Vahid Halilhodzic venait à être débarqué, il est clair que Vieira serait la priorité pour lui succéder
#23 marsiglialiste 12-07-2019 14:28
Selon nice matin, le rendez-vous avec les instances, qui permettra de juger de la fiabilité et de la solidité du projet, aurait été programmé au jeudi 25 juillet, comme nous l’avait laissé entendre une source à la Ligue en début de semaine.
Il restera ensuite une dernière étape : le passage devant l’autorité de concurrence, dont la date n’a pas encore été fixée
#22 Guiguilamuerte 12-07-2019 14:19
Je ne pense pas que Viera va partir. Il est un bon entraîneur et a fait du bon boulot vus les moyens. Il s'est plaint de l'effectif et un milliardaire rachete le club, lui permettant d'avoir les joueurs qu'il veut. La clause existe probablement pour qu'il puisse faire pression pour tel ou tel joueur. Rivere et Fournier l'ont fait venir. Il devait forcément savoir quun nouvel investisseur allait arriver. Il n'a cesser de répéter qu'il était à Nice pour longtemps. Bizarre de changer d'avis. Il veut aussi appuyer Grimandi qui pourrait se faire en partie déposséder de son rôle par Fournier, même si effectivement, ça fait des années que Nice voulait le recruter. En plus, le passage de la dncg devrait avoir lieu fin juillet. Si 10 jours après, il y a la réunion pour la concurrence, il rest 15 a 20 jours pour signer 4 ou 5 joueurs, et on peut penser que les négociations sont déjà en cours et avec Grimandi, et avec Rivere Fournier. On doit être optimiste. Enfin, il n'est pas exclu que Radclift propose un autre président que le duo Rivere Fournier. Vivement que tout ça finisse, mais on se doit d'être optimiste. Enfin, si Viera devait partir, on pourrait trouver un autre entraîneur intéressé par un tel projet, et on aurait les moyens de le signer....

Ajouter un Commentaire