Le Gym met fin à une mauvaise série ce soir grâce notamment à un arrêt décisif de Pouplin dans les dernières minutes du match. Malgré cette victoire on regrettera les nombreux face à face ratés. Mais ne boudons pas notre plaisir! A confirmer rapidement!

 

 

 

 

Fiche technique

 

SM Caen - OGC Nice : 2 - 3 (2-1)

Arbitre : M. Turpin

13 487 spectateurs.


Buts :

Caen: Duhamel (39è sp), Nangis (45è)

Nice: Amavi (32è), Bautheac (64è sp), Pléa (74è) pour Nice


Avertissements :

Caen: Lemar (35e)

Nice: Mendy (89e)


Les équipes:


Caen :
Vercoutre - Seube, Da Silva, Yahia, Imorou - Nangis, Kanté, Féret (cap), Lemar (Raspentino, 76e) - Duhamel, Koita


Nice : Pouplin - Palun, Genevois, Gomis, Amavi - Mendy (cap), Albert (Hult, 64e) - Puel (Eysseric, 64e), Eduardo (Bodmer, 84e), Bauthéac - Plea

 

 

 

Les buts


 

74ème But de Pléa pour Nice ! Énorme cafouillage dans la surface caennaise qui profite à Pléa, qui se présente seul face Vercoutre et le trompe d'un plat du pied droit. 3-2 pour les Azuréens !


64ème But de Bauthéac pour Nice ! L'ancien Dijonnais transforme la sentence de manière osée en réalisant une panenka, au grand dam de Vercoutre. 2-2 !

 


45ème But de Nangis pour Caen ! Sur une accélération similaire à l'action provoquant le penalty, Nangis se débarrasse de Genevois d'un joli crochet du droit et enchaîne des 20 mètres d'une frappe puissante à ras de terre. Pouplin ne peut pas grand chose. 2-1 pour Caen !

 


39ème But de Duhamel pour Caen ! L'attaquant normand s'élance et prend Pouplin à contre-pied ! 1-1 !


32ème But de Amavi pour Nice ! Bauthéac se charge du coup-franc et enroule une frappe du gauche que Vercoutre dévie sur son poteau. Amavi, bien placé, conclut du droit et ouvre le score pour les visiteurs !


 

 

Les actions importantes



 

90è +3 Encore un arrêt réflexe de Vercoutre sur une frappe puissante d'Eysseric !!


90è +2 Sur une contre-attaque éclair, Pléa décale Hult qui bute sur Vercoutre !


90è +1 Sublime parade de Pouplin face à Koita !! Seul face à l'ancien Sochalien, Koita pique son ballon mais le portier niçois effectue une parade de grande classe pour préserver la victoire !


88è Nouvelle opportunité pour Nice ! Sur un ballon remisé par Pléa, le nouvel entrant Bodmer reprend de demi-volée du droit et voit sa tentative frôler le poteau gauche de Vercoutre !


86è Oh le duel raté par Pléa face à Vercoutre ! Seul devant le portier caennais, l'ancien Lyonnais effectue un plat du pied sur le dernier rempart normand.


57è Bel arrêt de Vercoutre sur une frappe de Pléa ! Après un cafouillage devant la surface caennaise, l'attaquant arme une frappe sèche du droit que l'ancien Lyonnais détourne en touche.


24è Très beau sauvetage de Seube devant Bauthéac ! Sur un centre de Mendy dévié du talon par Puel, l'ailier gauche de l'OGC s'apprêtait à conclure du droit mais Seube sauve in-extremis son équipe en dégageant en touche !

 

 

 

Résumé


 


A eux deux, Caen et Nice n’avaient pris que trois points lors des cinq derniers matches de Ligue 1, et n’ont plus connu la victoire depuis fin octobre, soit la 11e journée. Les Normands recevaient des Niçois à la tendance négative qui les plaçait en victime idéale, parfait pour se remettre de la gifle reçue à Guigamp (1-5). «On va réagir comme des guerriers, on va rien lâcher» disait Duhamel pour faire écho au discours de son coach. Pourtant, malgré une première demi-heure équilibrée, ce sont les Aiglons qui ouvraient le score grâce à l’opportuniste Amavi qui reprenait un coup franc de Bauthéac repoussé tant bien que mal par Vercoutre (0-1, 32e). Nangis obtenait ensuite un penalty en poussant Gomis à la faute, sanction que Duhamel transformait d’un contre-pied parfait pour devenir le deuxième meilleur buteur de l'histoire du Stade Malherbe de Caen avec ce 46e but (1-1, 39e). Détonateur, Nangis y allait ensuite de son propre but en effaçant Genevois et Gomis sur un crochet, avant d’enrouler une lourde frappe au premier poteau (2-1, 45e).


Vercoutre pas verni


Prendre un but juste avant la pause n’est jamais bon pour le moral, et pourtant, cela a semblé revigorer les Aiglons qui haussaient le rythme en seconde période. Eduardo hors cadre (49e), puis Pléa qui trouvait les poings de Vercoutre (56e) signaient les premières occasions des Aiglons. Nice poussait, mais Nice ne parvenait pas à forcer le verrou normand. Toutefois, Pléa se faisait accrocher par Nangis dans la surface, ce qui obligeait M. Turpin à porter son sifflet à la bouche. Bauthéac ajustait tranquillement Vercoutre d’une Panenka plein axe pour ramener les deux équipes à égalité (2-2, 63e). Caen l’avait mal, à l’instar de Da Silva, irréprochable jusque-là qui ratait son dégagement pour offrir une balle de but à Pléa qui triplait la mise pour Nice d’un tir à ras de terre (2-3, 72e). Les Aiglons rataient plusieurs balles de KO, que ce soit par l’intermédiaire de Pléa (86e), Bodmer (87e), Hult (90e +2) ou Eysseric (90e + 3). Sans conséquences. Nice met fin à sa série de six matches sans victoire pour grimper à la 11e place, en enfonçant encore plus des Caennais qui viennent d’encaisser huit buts en deux matches.


 

 

Réactions

 


Claude Puel :

Cette victoire fait du bien sur le plan comptable, où on était en déficit. Gagner à l'extérieur est très important. C'est un match de la solidarité, très fédérateur, plein. On fait une bonne première mi-temps en ne concédant que deux situations aux Caennais, mais dans le jeu, on a produit des choses, réussi des décalages. Dans l'attitude, c'était bien, et c'était dur d'être mené à la pause. J'espère que ce match va nous être bénéfique pour la suite, parce qu'on manquait de confiance à cause des derniers résultats. On a montré du caractère pour aller chercher cette victoire, on s'est arraché, et c'est super pour les joueurs, qui ont répondu présents dans l'adversité. On s'est lâché de la première à la dernière minute, je suis très satisfait de la manière et du résultat. On a eu les ressources à la fois physiques et mentales.

 


Patrice Garande (entraîneur de Caen) :

On méritait mieux sur ce match, il n'y a pas photo avec la copie qu'on a rendue à Guingamp, mais on perd encore... On est en plein dans une période difficile, avec des faits de jeu défavorables, rien ne tourne pour nous. Le 3e but par exemple, c'est vidéo gag, mais c'est comme ça. Il faut bien prendre conscience des choses, mais au moins l'état d'esprit était là cette fois. Cela n'a pas suffi pour gagner, c'est le problème. Si ce match n'est pas seulement le fait d'une réaction liée au match de Guingamp, il peut y avoir les prémices de quelque chose de meilleur par la suite. Il faut rester soudé, uni, mais je trouve que cette défaite est un peu sévère. On ne peut rien espérer si on prend autant de buts, et quand on rentre dans une spirale aussi négative, c'est compliqué. Pour en sortir, ça passe par du travail quotidien. Les joueurs ne vont rien lâcher, je ne vais rien lâcher. On n'est pas largué, il y a encore largement la place. On est poissard, mais si on est dans cette situation, c'est de notre faute.


Eric Bauthéac:

On savait qu'il fallait ramener au moins un point de ce déplacement. L'état d'esprit affiché ce soir, c'est celui que l'on doit avoir à tous les matchs. Je félicite mes coéquipiers qui ont tout donné. A la mi-temps il y avait de l'inquiétude car on prend deux buts juste avant pause, c'est un coup de massue. Mais on s'est dit qu'avec les espaces qu'il y avait, on pouvait marquer à tout moment. On a mal joué certains coups mais marquer 3 buts à l'extérieur c'est déjà beau.

 




 

 

Revue de presse


 

 

 

 

Match solide de l’ensemble des Niçois avec un très bon BAUTHEAC qui a fait apprécier sa belle qualité de centre. POUPLIN a aussi été très rassurant dans ses prises de balle alors que l’axe central GENEVOIS-GOMIS a bien étouffé Duhamel. PALUN sur son côté droit a été discret au contraire d’AMAVI qui n’a pas hésité à apporter le surnombre. Au milieu, MENDY a été fidèle à lui-même avec une grosse activité. Plus en retrait, RAFETRANIAINA a souffert tout comme G.PUEL qui a perdu quelques ballons faciles. CARLOS EDUARDO a su être intéressant dans l’utilisation du ballon même s’il n’a pas réussi à se retrouver dans la zone de vérité. A noter la très bonne fin de match de PLEA qui avait été plutôt discret jusqu’alors.

Nice se donne de l'air



Patrice Garande l’avait clamé haut et fort avant cette rencontre : il s’attendait à ce que ses joueurs sonnent la révolte après la déroute du milieu de semaine à Guingamp (5-1). Les premières intentions étaient bonnes, mais il fallait tout de même attendre la 12e minute de jeu pour voir les Caennais s’offrir leur première frappe cadrée par l’intermédiaire de Fodé Koïta, magnifiquement stoppée par Simon Pouplin.

Soirée catastrophe pour Malherbe

Commentaires   

-1 #3 nissart 08-12-2014 08:18
A 10 c'est un good resultat. Puel fait toujours autant raquer
#2 steph 06-12-2014 23:24
y a du mieux mais ce n'est pas parfait 8) 2pts gagné par un gardien il faut remonter à Ospina :-)
+2 #1 tony 06-12-2014 23:03
ouf !!ça fait quand même du bien,il faudrait continuer contre St Etienne et ça ira deja mieux !C'EST BIZARRE, on a changé de gardien ce soir et on retrouve la victoire ! Merci Mr PUEL d'avoir enfin entendu nos désirs .

Ajouter un Commentaire