Les aiglons auraient pu (du) "tuer" le match au moins à trois reprises en seconde période mais pour une fois ces "ratés" n'ont eu aucune incidence sur le score final.  Le Gym a maitrisé la rencontre avec un Ospina impérial, un Kolo revenu à son niveau du début de saison.

 

 

 

 

Fiche technique

 

Stade Bonal, OGC Nice bat FC Sochaux 1 à 0 (mi-temps 1-0).

13.460 spectateurs

Arbitre :
M. Cailleux

 

But :

Nice: Cvitanich (42e SP)

 

Avertissements :

Sochaux: Banana (42è)

Nice: Traoré (79è), Civelli (86è)à Nice

 

Les équipes:

Sochaux : Pouplin - Corchia, Banana, Poujol, Sauget (cap.) - Contout (Mikari, 77e), Nogueira, Boudebouz, - Camara (Bakambu, 64e), Privat, Traoré (Roudet, 46e)

Nice : Ospina - Genevois, Civelli, Pejcinovic, Kolodziejczak - Digard (cap.), Traoré - Pied (Bauthéac, 63e), Meriem (Abriel, 74e), Eysseric - Cvitanich (Bosetti, 85e)

 

 

Résumé

 

Dans un duel pour le moins indécis entre deux équipes en forme de ce mois de novembre (3 matches sans défaite), difficile de dire qui de Sochaux ou Nice allait prendre l'avantage. Les joueurs locaux débutaient cependant le mieux la partie, à l'image de Contout qui mettait le premier à contribution Ospina d'une belle frappe croisée (2e). Dans la foulée, les Niçois aussi se mettaient en évidence mais Pied voyait sa reprise détournée en corner alors qu'il était seul dans la surface (3e). Malgré une nouvelle occasion de Banana sur coup de pied arrêté (20e), les Sochaliens allaient connaître un vrai trou d'air durant les 30 dernières minutes de la première période, laissant le contrôle du jeu et du ballon à leurs adversaires du soir. Une domination territoriale certes mais peu productive, il fallait même attendre la 31e minute pour voir un tir cadré, œuvre de Meriem (31e) mais Banana sur la trajectoire écartait le danger. Eysseric lui aussi tentait sa chance dans la surface mais Pouplin s'interposait remarquablement sur sa ligne (35e).

 

Ce fût le moment choisit par Contout pour se rendre coupable d'un coup de folie, totalement inexplicable. Sur un coup-franc de Meriem, l'ailier sochalien décidait de se prendre pour un gardien en écartant le danger les deux mains décollées du corps. Résultat, un penalty pour l'OGCN que Cvitanich se faisait un plaisir de transformer pour donner l'avantage aux siens (0-1, 44e). Un avantage au score qui allait s'avérer suffisant pour les Niçois qui géraient parfaitement la deuxième période et auraient très bien pu aggraver le score au retour des vestiaires. Mais ni Digard (52e), ni Cvitanich (57e) ou Pejcinovic (77e) ne trouvaient le cadre d'un Pouplin abandonné par sa défense. Sans parler de Civelli qui s'offrait une dernière occasion énorme de la tête en toute fin de match sans pour autant la convertir (89e). Un succès certes étriqué mais qui permet à Nice de mettre fin à 18 ans de disette au Stade Bonal et qui permet surtout aux hommes de Claude Puel d'intégrer pour la première fois de la saison la première partie du classement (10e). Sport24.

 

 

Réactions 

 

Claude Puel (entraîneur de Nice):

Je suis heureux pour les joueurs car ils ont beaucoup donné ce soir (samedi). Le seul bémol réside dans notre manque de réussite sur le plan offensif. On était bien en place mais nous n'avons pas réussi à inscrire ce second but qui nous aurait permis de nous mettre à l'abri plus tôt. Maintenant, je sais par expérience que dans ce type de rencontre, l'équipe qui manque la possibilité de tuer le match voit souvent l'adversaire revenir. Je suis donc satisfait que nous ayons tenu le score. C'était important de s'imposer ici, cela prouve que l'on va dans la bonne direction. Deux gros matches nous attendent à présent, dont celui à Montpellier où l'on essaiera de décrocher notre qualification pour les demi-finales de la Coupe de la Ligue.

 

Eric Hély (entraîneur de Sochaux):

Nice a globalement été supérieur. Ce soir, ils ont affiché plus de maîtrise et de maturité. Le regret reste que même en étant dominé, on tient le score jusqu'à la 43e minute. Ce penalty nous a fait très mal. Il y a eu du mieux après la pause, notamment dans l'état d'esprit, mais nous manquons de précision dans la zone de vérité. On va se remettre au travail pour s'en sortir petit à petit. La situation s'avérait bien plus compliquée en début de Championnat, je ne vais donc pas dramatiser les choses.

 

T. Kolodziejczak:

Ça fait 4-5 matches où l'on est bien dans le jeu et dans l'état d'esprit. Cette première victoire à l'extérieur nous fait du bien. On avait à coeur de gagner pour tout le monde et surtout pour les supporters. On continue notre belle série, il faut récupérer car on a un match important contre Montpellier en Coupe et on reçoit le PSG samedi. On joue de mieux en mieux, on travaille beaucoup à l'entraînement et on suit les consignes du coach. Il faut continuer à bosser, même si nous avons fait un gros match ce soir il faut toujours se remettre en question.

 

 

Revue de presse

 

L'OGC Nice a confirmé ses excellentes dispositions du moment en empochant trois nouveaux points sur la pelouse de Sochaux (1-0) dans le cadre de la 14e journée de Ligue 1, samedi soir.

Nice et Cvitanich continuent

Commentaires   

#3 marc 26-11-2012 11:08
pour delle 4 partie sans un seul arrey(bastia,li lle ajaccio ,reins) et un but casquette a bordeaux et monptellier sur 10 rencontres c'est pas terrible
#2 NiSsaRT-06 25-11-2012 21:55
Tu oublies les belles parades de Delle contre Valanciennes, sans ça, on se serait incliner 3-0 ! Mais, il faudra avouer que Ospina a vraiment assurer sur les derniers matchs.

On a gérer le match, avec de belles offensifs, et de beau contre. Je regrette que Cvitanich n'ai pas marquer lors de son face à face avec Pouplin. Il méritait le doublet, et aurai pu monter provisoirement sur le podium des meilleurs buteurs.
#1 marc 25-11-2012 12:06
on a controle le mach. kolo a ete le meilleur nicois.un seul regret avec ospina des le debut du championnat on aurait au moins 4 point en plus :D

Ajouter un Commentaire