Jean Pierre Rivère, le président niçois, est obnubilé par le maintien. Mais même si son club y parvient, il n’a pas prévu de réinvestir. Président de Nice depuis l’été dernier, Jean-Pierre Rivère vit une première saison en Ligue 1 pénible. Son équipe (16e), tenue en échec par Nancy samedi dernier (1-1) après deux succès d’affilée (contre Caen, 1-0 ; à Bordeaux, 2-1), reste dans une situation inconfortable avant d’aller à Sochaux (20e), dimanche.

 

Après son nul à Ajaccio (1-1), le Gym est toujours relégable (18e). A la difficulté sportive se sont ajoutés des problèmes extra-sportifs avec les supporters niçois. Le président Jean-Pierre Rivère se confie, sans détour ni langue de bois, sur ces sujets à Direct Matin.

 

Quel est votre ressenti sur ce nul ramené d’Ajaccio ?

 

A 24h de la rencontre face à Ajaccio, Jean Pierre Rivère était ce soir sur Europe 1. La défaite à Marseille, les incidents... A écouter!

« On souffre, avoue René Marsiglia, l’entraîneur des Aiglons. On est en train de passer une période très noire depuis le match de Brest (0-1). Depuis, on cale au niveau du jeu et de la confiance. Cela fait boule de neige et on a du mal à s’en sortir. Et le match d’hier soir, plutôt que de nous donner une bouffée d’oxygène nous a mis un peu plus la tête dans la ‘terre’. » A écouter!

Jean Pierre Rivère nous donne son sentiment après la défaite face à Montpellier, nous parle du maintien mais nous indique aussi que la saison est probablement terminée pour Davide Hellebuyck... sur RMC. A écouter!