L'OGC Nice a certes recruté son coach en la personne de Christophe Galtier. Et force est de constater que le Gym ne s'est pas trompé, mais le nouvel entraîneur niçois peut se poser des questions sur la charge de travail qui l'attend. Et ce n'est pas le dernier match amical, perdu 3 à 0 face à Lausanne , qui va le rassurer.

 

A sa décharge, l'OGCN n'a, pour l'instant, pas été très actif sur le marché des transferts avec comme seuls recrutements, Jean-Clair Todibo, mais qui était déjà au club l’an passé, et Calvin Stengs. L'an dernier, le club Rouge et Noir avait fait 80% de son recrutement dans les premiers jours du mercato et bien avant la reprise. Cette anticipation leur avait permis de faire une saison honnête terminée à la neuvième place. Mais cette année, avec l’arrivée de l’entraîneur des champions de France en titre, les ambitions sont tout autre du côté de l’Allianz Riviera. Pourtant, les bookmakers ne semblent pas croire aux chances niçoises dont le titre est coté à 85,00 sur joabet.fr, entre Rennes et Lens. Et il est probable que cette lenteur dans le recrutement estival soit responsable de cette défiance.

 

En effet, le Gym a beaucoup de manques, notamment en défense, mais aussi au milieu, des carences qu’il faudra combler rapidement. L'OGC Nice part en stage ce jeudi, avec deux matchs amicaux prévus vendredi contre Bastia et samedi contre le Dynamo Kiev, sans recrue ou presque et avec un effectif diminué suite aux départs notamment de Reine-Adélaïde, Lees-Melou ou Lopes.

 

 

Pourtant Christophe Gatier reste optimiste dans une interview accordée à Nice Matin : "Le mercato peut prendre du temps compte tenu de la situation économique, de l’Euro. Les grosses cylindrées n’ont pas encore fait leur marché. Il y aura ensuite un effet domino. Sans oublier la crise du Covid et celle des droits TV qui sont loin d’être finies. Je vous le dis calmement là, mais je ne le suis pas toujours (rires). On part en stage jeudi. Il serait intéressant d’avoir des recrues. C’est pour ça que j’ai décalé le stage. Lors des quinze premiers jours, c’est la garderie. On va jouer quatre matchs amicaux en stage, je pense qu’il est envisageable de voir de nouveaux joueurs dans les prochains jours." tout en précisant ses volontés dans un autre entretien donné à L’Equipe : "Il faut trouver des leaders pour que tout le monde reste dans le cadre de travail. Si vous faites une équipe de jeunes à fort potentiel, puisque c'est la mode de dire ça, vous n'avez pas de résultats. C'est garanti. Ils ne savent pas ce qu'est le métier, l'investissement. Le staff doit leur transmettre ça, mais aussi les cadres sur le terrain, pour garder le cap dans la tempête. Un gamin de 20 ans peut être un leader technique. Un cadre, c'est autre chose."

 

Coté attaque, le duo Gouiri - Dolberg devrait être reconduit avec d'autres joueur comme Stengs, qui vient de signer avec le Gym. "Il y aura un troisième attaquant, voire un quatrième, espère Galtier. Je n’ai pas échangé avec Kasper pendant l’Euro. Cela aurait été déplacé. Ses bonnes performances sont importantes pour lui et le club. Il a traversé beaucoup d’épreuves ici. Il a un vrai potentiel, se déplace très bien, on voit qu’il sort du « moule Ajax ». Je veux le garder, je ne lui ai pas fait part de mon envie. Je lui exposerai mon modèle de jeu quand il reviendra. On aura un ressenti." Même si Christophe Galtier indique à Nice Matin : "Généralement, les joueurs qui ont une grande envie de partir, je ne les retiens pas. Après, ça se passe avec le club." Les rumeurs de volonté de départ de l' attaquant Danois ont surgi pendant l'Euro.


De nouveaux joueurs sont donc indispensables, surtout lorsque l'on écoute l'homme fort du Gym à l'issue du match perdu face à Lausanne : "Il y avait 2-3 joueurs en première période qui feront partie de l’effectif, et il n’y en avait qu’un en seconde période. Ce n’est pas plus compliqué que ça, c’est une question de niveau." L’été niçois est donc loin d’être terminé, et le recrutement devrait bientôt s’accélérer.