Ce soir nous allons faire soft, tant nous aussi nous n'avons rien à faire de cette équipe. A quoi sert de rappeler que le Gym n'a pas d'envie! A quoi sert de rappeler qu'un but ne doit pas nous faire arrêter de jouer! A quoi sert de rappeler que Boudaoui peut être aussi bon que con! A quoi sert de dire que Nsoki n'a pas le niveau! etc... La seule chose qui est sûre c'est que Jean-Pierre Rivère a ENFIN dû comprendre, ce soir,  pourquoi il y a tellement d'abonnés qui ne viennent plus au stade et si peu de public. 

 

Fiche technique

 

OGC Nice - Nîmes Olympique : 1 - 3 (1-1)
Arbitre : M. Gautier

Spectateurs : 15 603 mdr!

 

Buts :
Nice : Claude-Maurice (6e)
Nimes : Landre (43e), Philippoteaux (53e), Kone (90e+2)

 

Avertissements :
Nice : Nsoki (32e), Danilo (52e)
Nimes : Martinez (31e), Benrahou (65e), Paquiez (65e), Sarr (75e)

 

Expulsion :

Nice : Boudaoui (48e)

 

Les équipes :

Nice : Benitez - Burner (Herelle, 57e), Danilo, Dante (cap), Nsoki - Thuram (Ganago, 63e), Lees-Melou, Claude-Maurice - Boudaoui, Myziane (Lusamba, 76e), Dolberg

Nîmes : Bernardoni - Paquiez, Landre, Martinez, Miguel - Fomba, Sarr - Ferhat, Benrahou (Buades, 88e), Philippoteaux (Koné, 57e) - Roux (Briançon, 76e)

 

 

Les buts

 

 

90+2 ème But de Moussa Koné ! Sur une récupération de balle côté droit après que l'arbitre de touche avait sifflé une position de hors-jeu, Koné entre dans la surface de réparation et ajuste Benitez du droit !

 

53ème But de Romain Philippoteaux ! Sur un coup franc côté gauche de Benrahou, Dante repousse de la tête une première fois, puis Dolberg une seconde fois mais Philippoteaux suit bien. Le milieu du NO est à la réception et enchaîne d'un tir du droit imparable ! Nice 1-2 Nîmes !

 

44ème But de Loïck Landre ! Sur le corner de la droite de Benrahou, Landre devance Dante et surprend de la tête Benitez au premier poteau ! Nice 1-1 Nîmes ! Premier but cette saison pour Landre !

 

6ème But de Alexis Claude Maurice ! Sur une passe en profondeur de Maolida, Claude-Maurice contrôle dans la surface de réparation crochète Martinez et ajuste du droit Bernardoni ! Nice 1-0 Nîmes !

 

Vidéo à venir 

 

 

Résumé

 

Ce samedi lors du 24e épisode, les Crocos sont allés l’emporter sur la pelouse de Nice (1-3). Ce succès, le troisième consécutif, illustre parfaitement l’état d’esprit des Gardois. Menés au score, après l’ouverture du score d’Alexis Claude-Maurice (6e) ceux-ci ont réagi avec beaucoup de caractère. A commencer par l’égalisation venue d’un coup de tête rageur du défenseur Loick Landre sur coup de pied arrêté (43e).

Ensuite, c’est l’ancien Lorientais Romain Philippoteaux qui a fait preuve d’une grande détermination. Alors qu’on le croyait blessé après un tacle coûtant l’expulsion du Niçois Hichem Boudaoui (49e), l’ailier du Nîmes Olympique a regagné la pelouse pour se venger en marquant d’une belle reprise (53e). Ce match sérieux est récompensé d’une troisième banderille dans le temps additionnel, signée Moussa Kone (90e+3). Au classement, les Crocos s’extirpent de la zone rouge, remontant au 18e rang, celui de barragiste alors que les Aiglons (11e) ont de leur côté manqué de ravir la 5e place.

 

 

Réactions

 

Dante : 

On avait bien commencé le match... C’est dommage car on a les idées de jeu et les joueurs pour. On croit que le foot, cela va être facile mais il faut tout prévoir. On avait vu déjà en première mi-temps qu'au niveau de l'attention et de la concentration, on n’était pas au top. Il va falloir apprendre. Dès qu’on n’est pas au top niveau concentration, on va prendre des buts et se faire punir. Je sentais en première mi-temps qu’il allait nous arriver quelque chose. Parce que dans les duels, on perdait tous les premiers et deuxièmes ballons, on manquait des passes faciles. On commençait à vouloir faire des choses qui n’étaient pas prévues. On doit apprendre de toutes ces choses. Le foot c’est difficile, on pense que cela va être facile en jouant un peu et en marquant des buts. Non, le foot c’est de la première seconde jusqu’à la dernière avec une concentration maximum, le respect de l’adversaire et l’intelligence dans le jeu. Le minimum est d’être concentré et aussi d’avoir un peu peur de l’adversaire. On semblait ne pas avoir peur à un moment donné de l’adversaire et on le paie cash. BeinSports

 

Patrick Vieira :

Il y a beaucoup de déception. On pensait faire un autre match. Nous sommes tombés contre une équipe supérieure à nous. Dans ces conditions, c’est difficile d’espérer quelque chose. Lorsque l’on analyse le match, Nîmes a été meilleur dans beaucoup de domaines. Ils ont mérité leur victoire.

 

 

 

Revue de presse

Vieira : « On a été insuffisants »

L'Equipe

NICE - Patrick Vieira aurait pu insister sur la septième expulsion en Championnat de l’un de ses joueurs. S’il avait dit que le carton rouge (mérité) de son ailier Hicham Boudaoui avait pourri la seconde période de Nice, il n’y aurait rien eu à redire. À dix contre onze pendant une mi-temps, les Azuréens avaient logiquement moins de jus et plus d’espaces à offrir à leurs adversaires. Mais l’entraîneur du Gym a préféré expliquer autrement la défaite de son équipe : par tout ce qu’elle a mal fait, et qui n’était en rien dû à l’expulsion de l’Algérien.

Les Niçois auraient pu être menés dès la première incursion des Nîmois dans leur camp, après quinze secondes de jeu. Ils auraient vraiment pris un but sur un coup d’envoi, dans la foulée de l’égalisation des Gardois (1-1, 43e), sans l’intervention du VAR qui a signalé à M. Gautier une main de Benrahou au début de l’action. Les joueurs de Patrick Vieira ont marqué d’un superbe but (de Claude-Maurice, 6e), mais ils n’ont pas fait grand-chose d’autre. « La défaite d’aujourd’hui n’a rien à voir avec ce carton rouge, a donc analysé le technicien. Dès la première minute, on a été insuffisants dans beaucoup de domaines. »

Toujours privé de Cyprien et Atal, et confronté à une concurrence toute relative à plusieurs postes, l’entraîneur niçois avait peu fait tourner. Il a ainsi évoqué le « manque de fraîcheur » de ses joueurs face à la répétition des matches. Mais il a aussi souligné leur faiblesse dans le jeu : « Dans la circulation du ballon, on n’allait pas assez vite pour leur poser des problèmes. On pensait faire un autre match. » Nice reste à 2 points de la 5e place occupée par Monaco, mais Montpellier (7e), Lyon (8e), Reims (9e) et Strasbourg (10e) jouent aujourd’hui. Tout est serré, mais le Gym redescend à la 11e place à un moment où ses progrès récents laissaient croire à un bond en avant. « Enchaîner les bons résultats, c’est ce qui nous fait défaut », a rappelé Vieira. Son équipe a quand même une chance de rebondir vite : samedi prochain, c’est elle qui affronte Toulouse.

Les Crocos (presque) tout en maîtrise

Midi libre

A Nice, Nîmes a remporté haut la main sa première victoire à l’extérieur.

C’est l’image du soir, celle d’une première levée archi-méritée à l’extérieur, l’image de ce troisième succès de rang des Nîmois qui poursuivent leur retour du diable Vauvert. Cette image, c’est Philippoteaux, blessé, porté sur le dos par Martinez pour aller saluer les supporters gardois à l’autre bout du terrain.

L’image d’un groupe généreux et solidaire. « Mes joueurs sont des vaillants, de ce côté-là, je n’ai jamais eu à me plaindre », s’est réjoui Bernard Blaquart qui a tenu aussi à calmer les ardeurs : « On n’est que barragiste ! On a fait du chemin mais il en reste encore beaucoup à parcourir. »

Nîmes est toujours 18e, c’est vrai, mais Amiens, premier relégable, a été repoussé à quatre longueurs et devant, Dijon n’est plus qu’à un point et Metz, à trois. Qui l’eût cru à la fin de la phase aller ?

« Match référence »


Ils n’ont en tout cas pas baissé la tête. Ils auraient pu après avoir encaissé un but sur la première offensive construite des Aiglons. Bernardoni n’avait pas encore touché le ballon quand Claude-Maurice, après s’être joué (trop) facilement de Martinez, l’a tranquillement ajusté (1-0, 6e).

Les Crocos n’ont pas bronché. Ils sont repartis de l’avant. Leur coach leur avait demandé de jouer, d’oser pour ne pas avoir de regrets. Ils l’ont pris au mot et ont tout renversé. « Il nous manquait un match référence à l’extérieur, on l’a, s’est félicité Philippoteaux. Même à domicile, je ne crois pas avoir maîtrisé autant de choses. »

Sans cette maudite VAR, qui signalait une main involontaire de Benrahou au tout départ de l’action - Martinez a ainsi déposé une réserve technique à la reprise - et annulait le tir du gauche de Philippoteaux entre les jambes de Benitez (44e), les Nîmois auraient pris le score avant le repos.

Philippoteaux, cheville en vrac et but en or


Nice s’en sortait bien qui avait concédé l’égalisation une minute plus tôt sur un coup de boule puissant de Landre (1-1, 43e), onzième Croco à marquer. Les Nîmois ne l’avaient pas volé car la plupart des stats étaient en leur faveur : 7 corners à 0, 7 tirs à 5, 8 centres à 5, preuve qu’ils ne s’étaient pas retenus et avaient été au bout de leurs actions. « On était frais, on avait pas mal de peps, les victoires donnent de la confiance », a relevé Blaquart. Et ses troupes sont donc reparties avec les mêmes intentions, le lutin Philippoteaux en tête. L’ancien Auxerrois provoquait l’expulsion de Boudaoui (50e), reprenait derrière un tampon et, presque sur une jambe, il trompait de loin un Benitez masqué (1-2, 53e). Cheville droite en vrac et contrat rempli, il pouvait laisser sa place à Koné, non sans avoir eu très peur : « J’étais en panique, je pensais que ma cheville était cassée. J’espère que le ligament n’est pas touché. »

Les planètes s’étaient alignées et même si la nervosité gagnait le camp gardois (3 cartons coup sur coup), même si Nice conservait la possession du ballon (55 % à la 80e) parce que Nîmes avait clairement reculé, les hommes de Blaquart filaient vers leur troisième succès de rang. Un succès auquel participait, à peine rentré, Koné, l’une des trois recrues du mercato (1-3, 90e+3).

« On a manqué de rythme, on n’a pas produit de jeu, a résumé Patrick Vieira, coach niçois. Le mérite en revient à Nîmes qui a pressé haut, a été agressif, bien compact et nous a posé des problèmes. » Tout est dit.

 

 

 </p

Commentaires   

#21 manou 10-02-2020 22:30
O ouvre
G rand le
C lub à des
Nazes
#20 Gabouner06 10-02-2020 21:16
Après si on a pas jeu et qu’on s’enmerde c’est parce de un on a pas un vrai bon 6 pour travailler au milleu et à défendre et de deux on a pas de 10 pour faire du jeu donc voilà pourquoi on s’enmerde et que notre niveau de jeux est pourrit
#19 Gabouner06 10-02-2020 21:11
Toi tu dormais la saison dernière ou alors on regarder pas las mm match je pense
#18 Manou 10-02-2020 20:40
Depuis qu'INEOS a repris le club on une équipe de Pedales
#17 marsiglialiste 10-02-2020 14:29
Au classement des entraineurs de l'équipe patrick Vieira est 16 eme devançant de 2 places le plus grand coach que le gym est connue selon Alain et pitchoun rebaptisé degun ou le plus surestimé selon moi entre les 2 un natif de NICE en la personne d'elsner ...on pourra se consoler c'est que le coach d'aulas est 15e comme quoi les 3 salaires les plus important de ligue 1 catégorie coachs français sont à la ramasse
le dernier au classement est celui de NIMES qui pourtant a foutu la pâtée au champion du monde
#16 Gandolfi 09-02-2020 21:12
Bien sur Bsn85BIOT qu'il y a un soucis.Et le plus gros pour moi est de savoir si le public adhere a leur projet.Moi je n'y crois pas.Former des jeunes pour qu'a long terme on batisse une équipe compétitive,c'e st trop long et ça fait chier tout le monde.Les gens ce qu'iis veulent c'est des cadors qui font du spectacle et là les jeunes tu les fait progresser a vitesse grand v.Je crois que pour accrocher quelque chose cette année c'est plus que mort,on est dans le n'importe quoi(Tameze dehors,idem Walter,Herelle qui boude,Sarr qui n'est plus stopper,Danilo à l'arriere,Bosca gli vendue,Lusamba exit,Thuram titulaire,Atal blessé mais qui a perdu son football,Wague attaquant/milie u/defenseur,on sait pas,Durmisi joueur sans arret bléssé depuis le début de sa carriere,N'soki trés bon avec Paris et maintenant une chèvre,etc etc etc).Effectivem ent il y a un gros soucis.Mais bon comme je l'ai deja dit,quand on va arriver au mercato,si on repart encore une fois dans le mystere total,c'est qu'une fois de plus on nous aura bien pris pour des cons.
#15 Bsn85BIOT 09-02-2020 19:48
Gandolfi suis tout à fait d'accord avec les joueurs inexpérimentés mais utiliser des joueurs qui ne jouent pas à leurs postes ou bien les black listé. C est qu'il y a un soucis ? Non?
#14 CorsicaNissart 09-02-2020 18:40
Ce club devient insupportable ! Le public déserte le stade alors qu'il n'a jamais été aussi accessible ! Advienne que pourra et vogue la galère !!
#13 Gandolfi 09-02-2020 18:07
Tu crois franchement que quand on a une vie de reve comme il a ,on a envie de se venger.Je crois moi surtout que jusqu'a la fin de la saison on aura des hauts et des bas,et qu'avec un effectif de joueurs non expérimentés c'est normal.Il reste que quelques mois pour etre fixé sur les relles ambitions du club,a savoir ou c'est un gros pipot,c'est possible ou alors gros recrutement.
#12 Bsn85BIOT 09-02-2020 16:16
Des joueurs qui ne jouent pas à leurs poste? Pourquoi cela?
Viera ne se venge t il pas des deux baltringues Rivere et Fournier?
Je ne croit pas à la fatigue des joueurs qui sont des professionnels
Vive INEOS mais avec Wenger sans Fournier ni rivere

Ajouter un Commentaire