Les niçois sont revenus de loin ce soir grâce à 2 penalties indiscutables quoiqu'en dise l'entraîneur d'Angers. Les niçois furent en difficulté en première période ne trouvant de solution face à la défense angevine. Les niçois ont souffert en première période face une défense bien en place. En seconde mi-temps ce fut mieux malgré quelques erreurs comme l'oubli de Germain par Honorat, quelques mauvaises passes... mais que Ben Arfa a raison lorsqu'il affirme que les joueurs angevins, avec leur tactique ultra défensive, doivent bien s'ennuyer.

 

 

 

Fiche technique

 

Nice - Angers : 2-1 (0-1)

Arbitre : M. Miguelgorry.


Buts:

Nice : Ben Arfa (80' sp, 84' sp).

Angers : Capelle (24')


Avertissements:

Angers : Saïss (36'), N'Doye (65'), Manceau (81').

Nice : Hult (60'), Cardinale (65')


Les équipes:

Nice : Cardinale, Pied, Genevois, Baysse, Hult, Mendy (Honorat 54'), Koziello, Seri, Ben Arfa, A. Mendy, Germain. Entraîneur : Claude Puel

Angers : Letellier, Andreu, Thomas, Traoré, Manceau, Saïss, N'doye, Diers (Auriac 73'), Sunu (Sissoko 86'), Capelle (Yattara 65'), Ketkeo. Entraîneur : Stéphane Moulin.

 

Les buts



84ème But de Ben Arfa pour Nice ! Cette fois, le Niçois marque sur la gauche alors que le portier adverse avait choisi l'autre côté.

 

 

80ème But de Ben Arfa pour Nice ! Le joueur s'élance et marque le penalty d'un ballon pratiquement plein axe alors que Letellier avait choisi le côté gauche. Les Aiglons égalisent à 1-1 !

 


24ème But de Capelle pour Angers ! Ballon lumineux délivré depuis la ligne médiane par Saïss pour Capelle qui prend le meilleur sur la défense centrale niçoise et s'en va défier et battre Cardinale d'une frappe rasante du droit dans la surface. Angers ouvre le score et mène 0-1 !

 

 

Résumé


 

Nice s'est sorti du piège angevin grâce à un doublé sur penalty de Hatem Ben Arfa en fin de match (2-1), vendredi en ouverture de la 21e journée de Ligue 1, permettant au Gym, provisoirement 3e, de revenir à un point de sa victime du jour au classement.



Avec ses 8 et 9es buts, le magicien de Nice a renversé le score contre un SCO qui a longtemps cru tenir une sixième victoire à l'extérieur et renforcer sa magnifique deuxième place au classement. Après avoir parfaitement maîtrisé la première période, Angers avait ouvert la marque par Pierrick Capelle, qui inscrivait son second but en deux matches.



Longtemps, la "dalle angevine" a semblé indéformable et sa cage promise à une 13e soirée d'invulnérabilité. "Le SCO est tout sauf une surprise", avait lancé dans la semaine Claude Puel. Sa formation niçoise est cependant restée 80 minutes sans solution devant un bloc cohérent, généreux dans les duels et en défense et adroit à la man?uvre offensive.


La meilleure attaque du championnat, celle du PSG s'y était cassé les dents (0-0). Sa dauphine, dans le domaine de l'efficacité, Nice, n'a même pas pu tester Alexandre Letellier pendant la première période, malgré une possession de balle tout à son avantage. Immanquablement bloquée à trente mètres.



Les promus, eux, avaient déjà étalé à deux reprises leur art consommé du contre, celui ayant assommé l'OL pour sa dernière à Gerland, l'OM au Vélodrome et trois autres adversaires en déplacement. A la 24e, sur une belle ouverture de Romain Saïss, le verrou derrière un milieu à quatre, Romain Genevois n'a pu couper la trajectoire et Pierrick Capelle s'est présenté seul devant Yoan Cardinale, battu d'un plat du pied droit (0-1).



Déjà buteur le week-end dernier, Capelle avait déjà placé une tête sous la barre, sauvée par le gardien niçois (13).



A la peine dans l'entrejeu et privé de verticalité, à l'image d'un Michaël Seri très loin de ses prestations de l'automne, Nice a cherché la solution dans un exploit d'Hatem Ben Arfa. Le meneur de jeu international avait bien failli les délivrer en éliminant dans un festival dont il a le secret trois adversaires sur le côté droit peu avant la demi-heure mais avait buté sur Cheikh N'Doye.



Il les a finalement sortis d'un bien mauvais pas, dans une fin match enlevée des Aiglons, en transformant deux penalties accordés en 3 minutes pour un contact d'Ismaël Traoré sur Seri (80) puis une main de Vincent Manceau sur un centre de Niklas Hult (83).



HBA n'avait plus été décisif depuis dix journées et la victoire à Rennes (4-1). Il a ramené Nice sur le podium en attendant la fin de cette 21e journée. Mais Angers n'est pas là par hasard et Paris, son prochain adversaire, est prévenu.Le Parisien

 

 

Réactions

 

Hatem Ben Arfa et Claude Puel:





Hatem Ben Arfa:

«Angers a du mérite d'être là où il est aujourd'hui, mais franchement, je ne sais comment ses joueurs prennent du plaisir à jouer comme ça. C'est incroyable. Ils n'ont fait que courir après le ballon. C'était sûr qu'à un moment donné, ils craqueraient. C'est leur philosophie, ils jouent le maintien. Mais je trouve que c'est quand même dommage de jouer au football de cette manière. On pratique le football pour le plaisir, c'est un jeu de plaisir et on veut en prendre. Ils ont de très bons joueurs. Ils peuvent jouer et ne le font pas. Je trouve ça grave.»


Stephane Moulin (sur Bein Sport):

*«Il faut s'accrocher à ce qu'on a. Il faut garder la notion des valeurs des équipes. Il ne faut pas oublier d'où on vient, qui on est. On fait ce qu'on peut. Je suis désolé mais on n'a pas la chance d'avoir un Hatem Ben Arfa dans notre équipe. Je reconnais son talent, c'est un joueur exceptionnel. Ce qu'il fait de mieux, c'est jouer. Il faut qu'il continuer à jouer, parce qu'il le fait vraiment très bien.

Claude Puel (sur beIN Sports) :

«On a été très attentistes, on ne s'est jamais lâchés en première mi-temps. Angers est une équipe très difficile à jouer. On leur a fait un cadeau sur le but. À partir de là, on les avait mis dans les meilleures conditions. C'est une équipe qui attend, qui contre. C'était très compliqué. On est revenus en deuxième mi-temps avec d'autres ambitions. On a joué plus haut, on a pris de la verticalité, on a gagné nos duels. J'ai retrouvé mon équipe. C'est légitime de revenir au score. On a fait vraiment une belle deuxième mi-temps puis on est allé chercher la victoire. «On ne savait pas trop comment s'y prendre» Les deux buts auraient pu arriver sur deux belles actions, ils sont intervenus sur deux penalties, on s'en contente. Angers est une équipe très solide, très compacte, avec des grands joueurs par la taille. On ne savait pas trop comment s'y prendre pour défendre, en faisant la courte échelle sur les coups de pieds arrêtés. C'est un très bon résultat. J'espère maintenant qu'on va s'inscrire dans la ligne de cette deuxième mi-temps et qu'on sera capables à nouveau de se lâcher comme ça

 

 

Revue de presse

 


Commentaires   

+1 #7 CorsicaNissart 17-01-2016 13:45
HBA a dit la vérité - Il doit être exécuté !
Encore qu'il n'a pas été au bout de sa logique.
Observez bien ce dont il est écrit au dos du maillot Angevin et vous comprendrez qu'en plus d'une équipe de peintres, ils sont loin d'être des anges ??
+1 #6 dudu 17-01-2016 10:56
Petite erreur de HBA et la vèrité n'est pas bien placée dans ce moment là.
+2 #5 TONYbonson 16-01-2016 16:30
N'oublions de souligner la SPORTIVITE et la clair[censored] de MOULIN l'entraineur d'Angers .Il n'y a pas beaucoup de gars comme lui !! Ben Arfa devrait peut être rectifier son affirmation .Il était tellement heureux qu'il n'a pas analysé qu'il blessait un peu les autres .(petite erreur, mais on lui pardonne )
+2 #4 TONYbonson 16-01-2016 16:01
L'arbitre a siflé 2 penalty ! Il y avait penalty .Après le reste c'est du "bla bla" Nous avons ecopé de Pénalty beaucoup moins flagrant ou inexistant .Ce soir c'est bien .si il n'y avait pas de ralenti ,il n'y aurait aucune contestation .Nous n'avons même pas été favorisé . L'arbitre a fait son boulot ..
+2 #3 bellon 16-01-2016 15:21
MR BEN ARFA on peut dire chapeau Monsieur...!les autres joueurs on fait du bon travail... NICE mérite de gagner ....!cela fait plaisir ALLEZ L'OGCNICE
+1 #2 bellon 16-01-2016 15:00
il est dommage que beaucoup de personnes ne connaissent pas les règles de jeux ; il suffit qu'un journaliste puisse demander ( au district de la région le petit livre )pour faire connaitre les règles de jeux .tous LES MOTS qu'on dis...! ,les termes sont faux ...!a quand on aidera le supporter à lui faire connaitre les loi du jeux , pour éviter des discutions stérile .
#1 CorsicaNissart 16-01-2016 09:28
Il n'y a pas de péno discutable ou indiscutable ( voir généreux pour l'équipe qui en bénéficie et sévère pour celle qui en est victime ). Y'a péno ou pas péno ....le reste c'est du blabla !
Par contre les rêgles d'arbitrages " d'aujourd'hui ( faute intentionnelle ou pas ) sont d'une telle absurdités semblant être instaurées pour alimenter les décisions arbitrales et non pour venir en aide aux arbitres comme c'était le cas " hier " ou la décision d'une faute de main ou de bras ne s'appliquait que seulement si le bras était décollé du corps. Comprenne qui voudra !!

Ajouter un Commentaire