L'OGC Nice poursuit son parcours de belle manière. Encore une victoire 4 à 1 à l'extérieur. Le tarif syndical! Un but magnifique de Ben Arfa, un autre tout aussi beau de Benhrama, un autre de Traoré qui montre la volonté niçoise plus un de Bodmer suite à un corner qui nous a fait penser aux montées de Civelli. De plus, Cardinale a fait preuve d'une maturité sans faille avec notamment un superbe arrêt en première période. Que dire d'autre? Hormis que le Gym nous a fait une nouvelle fois plaisir.

 

 

Fiche technique

 


Rennes - Nice : 1-4 (0-1).

Arbitre ; M. Millot.


Buts:

Rennes : Grosicki (90')

Nice : Bodmer (14'), Ben Arfa (53'), Traoré (75'),  Benhrama (80è).


Avertissements:

Rennes : Fernandes (37'), Sio (59').


Nice : Germain (52'), Traoré (72').


Les équipes :

Rennes: Diallo - Moreira (Grosicki, 51') - Mendes, Diagne, Armand - Baal (Zeffane, 67') - Gelson, Sylla, Doucouré - Sio, Henrique. Entraîneur : Philippe Montanier.


Nice : Cardinale - Pied, Bodmer, Le Marchand, Ricardo - Mendy - Seri, Koziello (Traoré, 66')- Wallyson (Benrahma, 78')- Ben Arfa (Puel, 84'), Germain. Entraîneur : Claude Puel.

 


 

Les buts

 


90è BUT de Grosicki pour Rennes ! Juan Quintero réalise un petit festival à l'entrée de la surface avant de décaler Grosicki, tout seul à gauche. Le Polonais contrôle bien avant de frapper fort sous la barre de Cardinale, pas sorti assez rapidement !


80è BUT de Benrahma pour Nice ! Après un corner joué rapidement, Ben Arfa transmet à Benrahma à l'entrée de la surface. Il ne se pose aucune question et enroule une merveille de frappe dans la lucarne opposée de Diallo, qui ne peut rien faire. Quel but !


75è BUT de Traoré pour Nice ! D'une passe splendide, Seri trouve Ben Arfa sur le côté gauche. Esseulé, l'international français centre fort pour Germain, qui coupe bien la trajectoire au premier poteau. Diallo réalise un arrêt magnifique mais derrière, Traoré a bien suivi et catapulte le ballon dans la lucarne rennaise !


53è BUT de Ben Arfa pour Nice ! Récupération rapide de Nice au milieu du terrain. Hatem Ben Arfa réalise un appel sur la droite et est bien servi en profondeur par Seri. Devant l'absence de solution, l'international français pénètre dans la surface et se joue d'Armand d'un crochet intérieur avant de crucifier Diallo d'une frappe croisée du pied droit !


14è BUT de Bodmer pour Nice ! Les Rennais dégagent le ballon plein axe mais ne remontent pas assez vite. Wallyson remet dans la surface de la tête et Bodmer, profitant d'une couverture d'Armand, trompe Diallo d'une frappe croisée du droit !

 


 

Résumé

 

Nice est sur un nuage et l’a encore prouvé au Roazhon Park. Emmenés par l’incontournable Ben Arfa, ovationné lors de sa sortie en fin de deuxième période, les Aiglons ont confirmé leur forme du moment en atomisant Rennes à l’extérieur (1-4). L’armada niçoise avait déjà impressionné ces dernières semaines. Elle a récidivé en portant à 17 son total de buts lors de ses quatre dernières sorties (!). Un ratio terrible qui propulse le Gym en tête des meilleures attaques de Ligue 1. Pour ce nouveau rendez-vous en « prime » le dimanche soir, les Niçois ont réitéré la performance réalisée à Geoffroy-Guichard. Tout est allé trop vite pour Rennes, qui ne peut que constater l’écart qui le sépare actuellement de Nice.



Il n’y avait pas photo



Les Rennais ont payé leurs erreurs en l’absence de Mexer et Ntep (blessés). Sur un mauvais alignement d’Armand, Bodmer a signé son premier but de la saison (0-1, 14e). Ben Arfa s’est signalé en marquant un but de grande classe (0-2, 54e). Les entrants se sont aussi illustrés, puisque Traoré, au terme d’un mouvement orchestré par… Ben Arfa (0-3, 75e), et Benrahma, sur un bijou de frappe enroulée (0-4, 80e), ont corsé l’addition. Ils sont désormais 12 à avoir marqué pour Nice cette saison, ce qui en dit long sur la qualité du groupe de Claude Puel. La réduction du score de Grosicki restera anecdotique, même si Quintero, pour son premier match en Ligue 1, a signé sa première passe décisive (1-4, 88e). Avec cette large victoire, Nice entre dans le Top 5, Rennes ne gagne plus et chute au 7e rang. Sport24

 

 

Réactions

 

Claude Puel :

C'est un bon match, c'est vrai, quand on arrive à marquer quatre buts à l'extérieur, c'est très intéressant. Juste un petit bémol de prendre ce but parce qu'on aimerait une fois ne pas prendre de but. Mais bon, je pense que c'était un match qui n'était pas évident. On a senti une équipe de Rennes qui, notamment en première mi-temps, nous a mis beaucoup de pression, beaucoup d'impact, qui a essayé de nous faire déjouer, de nous contrer. On a quand même insisté à jouer, à essayer de faire courir l'adversaire et ça nous a permis en deuxième mi-temps de prendre l'ascendant et de marquer ces buts. On veut durer, on veut essayer de continuer l'aventure et on verra où ça nous mène.

 

Philippe Montanier:

C'est difficile, forcément. C'est logique parce que les Niçois ont été meilleurs que nous et ont fait preuve encore d'une grande efficacité, qui est un petit peu leur constante ces derniers temps. Je pense qu'on a fait une première mi-temps intéressante, mais on n'a pas eu cette efficacité des Niçois. Je pense que le scénario est le pire qu'on puisse avoir contre Nice, ils mènent au score, ils ont une maîtrise collective au milieu avec des contres assassins et des joueurs performants. Le fait de prendre le deuxième rapidement en seconde mi-temps complique la tâche et même si on essaye de jeter les dernières forces et de tout faire pour revenir au score, forcément on s'expose aux contres. C'est la première grosse claque de la saison, on avait fait des choses quand même intéressantes depuis le début. Donc voilà, déçu pour les supporteurs et les joueurs qui se sont beaucoup démenés.

 

Yoan Cardinale:

On gagne ce match avec la manière, c'est bien pour tout le monde. On peut rivaliser avec beaucoup de monde, on a une très belle équipe. On va essayer de faire le maximum cette saison. On a tout fait pour ne pas prendre de but, mais on a craqué à la fin. Tant mieux si j'ai pu compenser les absences de Simon (Pouplin) et Mouez (Hassen). On leur souhaite une bonne rééducation et qu'ils reviennent vite.


 

 

Revue de presse

 

 

 

Quel délice

 




 

 

Commentaires   

+1 #5 CorsicaNissart 19-10-2015 19:56
Salut Jimmy, moi même étant hostile à sa venue pour des raisons que d'autres ignoraient et que l'ayant découvert lui témoignent " encore à ce jour " de l'antipathie malgré les résultats actuels.
Nous devons reconnaître ( malgré ces défauts ) que si nous avons l'une des plus belles équipes de l'histoire du Gym, nous le devons " avant tout " à lui.
Aussi, plus il restera à Nice ( qu'importe la présence du fiston, surtout s'il a du talant ) mieux le Club se portera.
-1 #4 gabouner06 19-10-2015 17:13
On va etre champion de France j'en suis sur a 100% notre equipe me rapelle celle du LOSC avec Hazard quand ils ont fini champion et cette année là quand j'avais vu Lille jouait ces premiers match j'avais prédis qu'ils allaient champion et ils ont fait mintenant le PSG a de gros match en ligue des champions important qui vont commen a leur faire tiré la langue et de plus ppur nous mintenant que les projecteurs sont sur nous les arbitres de chaque match ne vont pas se loupé car toute la france les regardera en mm temps que nous donc c'est bénéfique
#3 jimmy 19-10-2015 14:49
Citation en provenance du commentaire précédent de CorsicaNissart :
J'avais écris précédemment qu'on avait la meilleure équipe depuis les années 70 - cela ce confirme - la France entière en est consciente. Nous le devons " avant tout " à notre coach injustement critiqué ( plus par imbécillité ) que par connaissance du football. En effet: Si nous avons ramé durant 2 saisons, c'est par manque d'un effectif insuffisant en qualité et quantité pour mettre en place un système permettant un football de rêve, grâce à une équipe - incontestablement brillante - et ô combien supérieure à celle de la première année PUEL . Avec le maintien du coach + celui de PIED resté pour cause de nombreux blessés ( un mal pour un bien ) + la venue des excellentes recrues + les jeunes pousses du centre de formation - les BAUTHEAC EYSSERIC MAUPAY BOSETTI ( sans quoi on ramerait encore ) le résultat est plus qu'inespéré, il est magique !! Mais ou est donc passé le public Niçois ?? Cette équipe est digne de mériter le double de supporters qu'à l'accoutumé.
On ne comprendrait pas qu'aux vues de tels résultats l'Allianz Riviera demeure à moitié vide !




BRAVO CORSICANISSART, 200% d'accord avec toi !

J'etais un anti puel à fond, je le reconnais , à cause de son insistance à mettre grégoire en poste envers et contre tout.
Il faut reconnaitre qu'avec le recrutement de cette année et le coup de poker BEN ARFA, je lui mets 20/20 !!!
issa nissa, issa puel !!!!
#2 CorsicaNissart 19-10-2015 10:31
J'avais écris précédemment qu'on avait la meilleure équipe depuis les années 70 - cela ce confirme - la France entière en est consciente. Nous le devons " avant tout " à notre coach injustement critiqué ( plus par imbécillité ) que par connaissance du football. En effet: Si nous avons ramé durant 2 saisons, c'est par manque d'un effectif insuffisant en qualité et quantité pour mettre en place un système permettant un football de rêve, grâce à une équipe - incontestableme nt brillante - et ô combien supérieure à celle de la première année PUEL . Avec le maintien du coach + celui de PIED resté pour cause de nombreux blessés ( un mal pour un bien ) + la venue des excellentes recrues + les jeunes pousses du centre de formation - les BAUTHEAC EYSSERIC MAUPAY BOSETTI ( sans quoi on ramerait encore ) le résultat est plus qu'inespéré, il est magique !! Mais ou est donc passé le public Niçois ?? Cette équipe est digne de mériter le double de supporters qu'à l'accoutumé.
On ne comprendrait pas qu'aux vues de tels résultats l'Allianz Riviera demeure à moitié vide !
+1 #1 CorsicaNissart 19-10-2015 00:17
Habuimus Cardinalis, habemus Papam !

Ajouter un Commentaire