Nice s'enfonce, perd deux défenseurs grâce à 2 cartons rouges. Mais ne nous affolons pas nous avons un banc. Des attaquants muets même si Maupay a réussi une belle rentrée. Une défense décimée... Un stade suspendu après une décision jamais vue de la commission de la LFP (suspension à cause de fumigènes)... Le Gym a un beau parcours de relégable depuis le début février et a surtout la chance du futur relégué!

 

 

 

 


Fiche technique

 

Bastia - Nice: 2 - 1 (1-1)

 

Arbitre : Fredy Fautrel


Buts :

Bastia: Gillet (26e), Sio (68e)

Nice C.Eduardo (18e)


Avertissements :

Bastia: Sio (2e), Diakité (7e), Cahuzac (51e)

Nice: Diawara (13e), Hult (26e), Amavi (76e)


Expulsions :

Nice: G.Puel (44e), Diawara


Les équipes:

SC Bastia : Aréola - Diakité, Modesto, Squillaci (Peybernes, 12e), Palmieri - Cahuzac (cap.), Gillet - Ayité, Boudebouz, Danic - Sio (Tallo, 70e)

OGC Nice : Hassen - G.Puel, Genevois, Diawara, Amavi - Mendy (cap.), Hult (Plea, 62e) - Bauthéac, C.Eduardo, Eysseric (Gomis, 46e) - Maupay (Bosetti 90e)


 


Les buts


68ème But de Sio pour Bastia ! Contre pour les Corses et Ayité lance son partenaire dans al profondeur côté gauche. L'attaquant n'est pas hors-jeu, entre dans la surface niçoise et marque entre Hassen et son poteau. Bastia prend l'avantage et mène 2-0 !

 


 

26ème But de Gillet pour Bastia ! Coup franc bastiais frappé du coin gauche de la surface niçoise par Boudebouz qui trouve la tête de Gillet qui marque au premier poteau. Les Corses égalisent à 1-1.

 

18ème but de Carlos Eduardo pour Nice ! Corner frappé rentrant du gauche par Bauthéac qui trouve la tête de Carlos Eduardo qui saute plus haut que tout le monde et marque au premier poteau d'une tête croisée imparable. Nice prend l'avantage et mène 1-0.

 

 

 

 

Résumé

 

 

Pas de round d'observation dans ce derby de la Mediterranée mais une pression visiblement plus forte sur les épaules des bastiais. La maitrise du ballon est niçoise dans le premier quart d'heure de jeu. Nice qui ouvre d'ailleurs le score, suite à un corner, par Eduardo à la 17e. Un but qui glace Furiani.


Quelques minutes pour digérer la chose, le public se mobilise et Bastia repart de l'avant. Les efforts des joueurs de Ghislain Printant sont récompensés dix minutes plus tard. Gillet, de la tête, reprend victorieusement le coup franc de Boudebouz (1-1).


La rencontre est plus que jamais lancé. Une partie désormais plus alerte. La pression évacuée, forcément on se livre un peu plus côté bastiais. La pression est mise sur le but adverse. Mais en vain. Le SCB et l'OGCN regagnent les vestiaires sur ce score de parité d'un but partout.Mais des niçois qui poursuivront la rencontre à dix après l'expulsion peu avant la pause de Grégoire Puel, le défenseur azuréen logiquement expulsé pour jeu dangereux.


Au retour des vestiaires, et face à des aiglons en infériorité numérique, les bastiais ont, en toute logique, fait le siège du but adverse.Un siège que les niçois vont tenir avec plus ou moins de difficultés, plus ou moins de réussite. Mais la défense des rouge et noir, à force de plier, a fini par céder. Servi dans la profondeur et dans le dos de la défense, Sio, encore lui, s'en est allé tromper Hassen d'une belle frappe du gauche (2-1).


Les bastiais ont par la suite géré la rencontre. Ils se sont créés, il faut le dire, moins d'occasions. Mais ils ont été au bout, avec ce petit but d'avance, contre des niçois réduits à neuf après l'expulsion dans le dernier quart d'heure de Diawara.

 

 

Réactions

 

 

Claude Puel:

J'ai vu un match qu'on débute bien avec l'ouverture du score, des situations pour faire des différences, puis on perd le fil sur deux buts très évitables. C'est une très mauvaise soirée avec un concurrent qui passe devant, des suspendus et des blessés. On pouvait faire beaucoup mieux. C'était un contexte particulier et difficile, et nous n'avons pas su rester dans le match. Le prochain match sans nos supporters à domicile sera l'occasion de faire preuve de plus de solidarité et de calme, car nous n'avons pas su le garder ce soir.

 

Ghislain Printant:

C'est une bonne chose de faite avec 37 points. C'était un match compliqué, avec beaucoup de tension, mais on a su rester sereins. Je reste sur ma faim en raison d'un manque de maîtrise collective. Il nous reste trois matches avant la finale de la Coupe de la Ligue, faisons en sorte de grappiller un maximum de points pour aller au plus près possible du maintien. Le groupe a été intelligent. Ils ont bien maîtrisé l'enjeu.

 

Romain Genevois:

Les expulsions ne nous ont pas facilité la tâche. C’est dommage car il y avait la place pour faire quelque chose ce (samedi) soir. On s’est fait avoir par le contexte. Il va falloir retrouver une certaine solidité.

 

Ryad Boudebouz (Bastia, au micro de beIN Sports):

Dans l’ensemble, on est content de ce match. Après l’expulsion, on savait que les Niçois allaient rester derrière et que ce serait à nous d’être patients. On va se satisfaire de ces trois points.»

 

 

Revue de presse


Cliquez sur l'article pour voir en plus grand

 

 

 

Après un arrêt de jeu sifflé par M. Fautrel en raison d’incessants jets de ballons provocateurs vers le portier azuréen, l’expérimenté Diawara craquait à son tour et se faisait exclure logiquement pour un coup de coude sur Peybernes (82e).

Bastia se remet en selle

Commentaires   

#6 Ganouner06 09-03-2015 23:44
Je viens de regarder J+1 et je suis consterné de voir les supporters bastiers insulté Hassen de sale arabes alors que Boudebouze joue dans ce club mm Kazri a joué pour eu c'est vraiment des sal raciste de merde qui méritent un ecrasage de tete bande de folle faux cul quand Boudebouze marque sa suce
#5 tony 08-03-2015 18:28
Nous avons enfin trouvé la "REGULARITE" malheureusement c'est dans la "Descente aux enfers" ! Avec les matchs qui suivent ce sera difficile .Pourvu que la "schcoumoune" nous lache un peu !
#4 CorsicaNissart 08-03-2015 13:07
Mon spot précédant n'ayant pu être accepté vu sa longueur, certains passage furent malencontreusem ent effacés. Par exemple: conduisent....i nexorablement le club à la catastrophe.
+1 #3 CorsicaNissart 08-03-2015 10:03
Pour certain la situation devient inquiétante. Faudrait être aveugle pour ne pas l'avoir vu venir suite à notre 4éme place dont la saison suivante fut le départ d'un voyage "destination l'enfer!" Si a l'époque ceux qui les mouillent aujourd'hui avez eu les yeux ouverts et fait pression sur les responsables du club, nous n'en serions aurions pas la.


Mais au lieu de cela on a préféré faire confiance au duo de comiques que sont RIVERE et PUEL, lesquels, confortés par l'adhésion des aveugles, qui depuis 2 saisons assistent " impuissamment" à l'affaiblisseme nt de l'équipe, conduisent .Cela dit: vu l'effectif de faible qualité et quantité malgré la faiblesse de notre championnat, il n'est pas étonnant d'être ou nous sommes. C'était une question de temps! Et si 2 équipes nous sont inférieures, ce sont 3 équipes qui iront dans la charrette ! c'est dire si l'espoir est mince !!
+1 #2 gilles 08-03-2015 06:19
Pas dans une bonne spirale . Les handicaps s'additionnent, Toulouse jouent les 2 derniers. Il ne faut pas se rater contre guingamp.
+2 #1 Ganouner06 07-03-2015 22:14
Je ne sais mm plus quoi dire d'un côté je savais qu'on allait perdre le rouge de Diawara est stupide avec l'expérience qu'il a il aurait du se contenir il aurait jamais du faire ça car Edouardo avec égaliser sur son coup franc le goal relache le ballon dans ces but on donne encore des cadeaux contre monaco et aujourd'hui on aurrait pu prendre 1 point bref on va vite oublier et gagner vendredi il faut absolument ces 3 points vendredi ah oui Beauthéac le pauvre j'ai eu mal pour lui lol voila un joueur qui laisse ces couilles sur le terrain un vrai guerrier et un beau joueur a voir sur un terrain si on avait au moin 6 joueurs comme lui on serait dans les 6 premiers

Ajouter un Commentaire