Comment dire, entre cadeaux et inefficacité nous nous demandons ce qui fait le plus peur. Alors on va nous dire ce soir que nous sommes durs mais comment ne pas l'être après une telle prestation. Comment ne pas être en colère par la passivité du staff et des joueurs... Le but de Bosetti du week-end dernier était bien l'arbre qui cache la forêt. Inquiétant lorsque l'on sait que nous allons recevoir mercredi Lille puis nous déplacer à Monaco. Cela sent la saison longue....

 

 

 

Fiche technique


 

FC Nantes bat OGC Nice 2 à 1 (2-0)

27 000 spectateurs environ

Arbitre : M. Turpin

 

Buts :

Nantes: Djilobodji (10), Shechter (43e)

Nice: Amavi (70e) pour Nice

 

Avertissements :

Nice: Bodmer (23e)

 

Les équipes:

FC Nantes : Dupé - Cissokho, Vizcarrondo, Djilobodji, Veigneau (cap.) - Gakpe, Veretout, Hansen, Audel (Nkoudou, 67e) - Shechter (Bangoura, 79e), Bammou (Deaux, 68e)

OGC Nice : Hassen – G.Puel, Genevois, Bomer (cap.), Diawara (Bauthéac, 46e), Amavi – Mendy, Eduardo (Plea, 46e), Hult (Rafetraniaina, 72e) – Bosetti

 

 

Les buts

 

 

70ème BUT d'Amavi pour Nice ! Le corner, frappé rentrant par Bauthéac côté droit, est repris au premier poteau par Amavi, qui réduit le score de la tête ! Nantes, à force de ne pas convertir ses occasions, s'expose au retour de l'OGCN !


43ème BUT de Shechter pour Nantes ! Côté droit, le long de la ligne de touche, Shechter récupère le cuir dans les pieds de Genevois, puis il accélère et pénètre dans la surface. Pas attaqué par Bodmer, l'Israélien décide de frapper plutôt que de tirer, et trompe Hassen, battu sur sa droite, à son premier poteau ! Premier but sous les couleurs nantaises pour l'ancien attaquant de Kaiserslautern !


10ème BUT de Djilobodji pour Nantes ! Corner pour le FCN. C'est frappé côté droit par Gakpé, qui trouve au premier poteau la tête de Djilobodji. Sa reprise, contrée par Bodmer puis Amavi, termine au fond des filets !

 

 

Les actions


 

84ème Encore un contre nantais, avec Deaux, lancé en profondeur dans l'axe droit, et qui résiste à trois joueurs avant de frapper. C'est trop croisé, le cuir file à gauche des cages !


83ème Nkoudou, encore lui, déborde côté gauche, avant de servir en retrait Deaux, qui reprend sans contrôle. Hassen, sur la trajectoire, détourne de manière peu académique, de la poitrine.


82ème Intenable depuis son entrée en jeu, Nkoudou provoque côté gauche puis prend sa chance, du gauche, mais ce n'est toujours pas cadré ! Le jeune nantais est excellent dans le jeu, mais il manque décidément d'efficacité devant le but.


79ème Après un corner renvoyé par la défense azuréenne, Nkoudou récupère le cuir à 35 mètres et s'avance. Pas attaqué, le jeune ailier décoche un missile du droit qui passe quelques centimètres au-dessus des cages d'Hassen !


68ème A peine entrés, Deaux et Nkoudou se montrent ! Le premier, lancé côté droit, adresse un bon centre vers le deuxième, dont la reprise de la tête file juste au-dessus !


62ème Pas attaqué à 30 mètres, Eysseric s'avance et prend sa chance de loin. Sa frappe, légèrement déviée par Djilobodji, est détournée en corner par Dupé, d'une main ferme.


60ème Encore un contre nantais non exploité ! Lancé en profondeur, côté droit, Shechter a un deux contre un à jouer. Le deuxième buteur du jour feinte le centre vers Audel, seul dans la surface, puis repique dans l'axe et prend sa chance, mais il est contré ! Mauvais choix de l'attaquant israélien, qui a manqué d'altruisme sur cette action.


59ème Sur un centre venu de la droite, Audel, à l'entrée de la surface, devance Puel et reprend acrobatiquement, du droit. Sa tentative file au-dessus des cages !


58ème Coup franc côté droit pour l'OGCN, à 30 mètres. Bauthéac décoche un centre-tir du gauche, directement dans les gants d'un Dupé vigilant.


52ème Nouvelle interception nantaise, signée Veigneau, qui alerte en profondeur Shechter, lequel pousse trop loin son ballon. Du bout du pied, le deuxième buteur du jour tente de devancer la sortie d'Hassen, mais sa tentative est contrée. Derrière, Amavi empêche le cuir d'aller au fond des filets.


49ème Shechter intercepte à nouveau le cuir, à 35 mètres du but, puis lance dans le dos d'Amavi Audel, qui se présente seul face à Hassen mais perd son duel, le portier niçois repoussant la frappe de l'ancien Valenciennois de la jambe ! Derrière, Bammou marque dans le but vide, mais M. Turpin avait signalé une faute d'Audel, qui a empêché Hassen de se relever.


25ème Sur le corner, Veretout dépose le cuir sur la tête de Vizcarrondo, qui bute sur Hassen, auteur d'un superbe arrêt de la jambe sur sa ligne !


14ème Au milieu, Bammou intercepte le cuir sur une mauvaise passe d'Amavi et lance le contre, avec Shechter côté droit. Plutôt que de redonner à son compère de l'attaque, l'ancien joueur de Kaiserslautern alerte en retrait Gakpé, dont la frappe sans contrôle est contrée en corner. Celui-ci ne donne rien.


12ème Nouveau corner pour le FCN. Veretout s'en charge, côté gauche, et sert à ras de terre au premier poteau Shechter, dont la déviation ne trouve pas de coéquipier. La défense niçoise peine cependant à se relancer, et le cuir arrive sur l'Israélien, lequel enroule sa frappe du droit en se retournant mais n'accroche pas le cadre.

 

 

Résumé


 

Nantes, enfin efficace en attaque, a obtenu un beau succès face à Nice (2-1), samedi pour la 6e journée de Ligue 1, qui lui offre la 5e place provisoire au classement.


Avec ces trois points, les Canaris en comptent déjà dix, soit un de plus que Paris SG et Montpellier, qui ne jouent que dimanche, respectivement face à Lyon et en déplacement à Lille.


Les Nantais ont offert leur partition la plus aboutie depuis le début de championnat, bien aidés en cela, il est vrai, par des Azuréens apathiques.


Les chiffres parlent d'eux-mêmes : sur les 45 premières minutes, les Niçois ont adressé zéro tir sur les cages adverses, malgré 56% de possession de balle.


De leur côté, les Canaris avaient pris 8 fois pour cible les buts de Mouez Hassen, trouvant la faille à deux reprises. La première fois sur une tête de Matthieu Bodmer sur corner, déviée dans son propre but par Jordan Amavi (1-0, 9e), la deuxième fois sur un bon pressing qui a permis à Etay Schechter de s'avancer en profitant d'un incroyable manque d'agressivité de Bodmer, pour aller tromper le gardien d'un tir au premier poteau (2-0, 43e).


A la mi-temps, l'entraîneur niçois Claude Puel faisait deux changements, avec les entrées de Eric Bautheac et Alassane Plea à la place de Souleymane Diawara et Eduardo.
Mais ce sont les jaune et vert qui se créaient encore des occasion de tuer le match par Johan Audel et Schechter qui rataient leur face à face avec Hassen, avant qu'une tête de NKoudou ne frôle la transversale (69e).


La réduction du score par Nice à vingt minutes du terme sur un corner bien dévié au premier poteau par Amavi, cette fois dans les buts adverses (2-1, 70e), créait un petit flottement.


Mais Nantes remettait la main sur le match, ratant encore quelques occasions nettes par NKoudou ou Lucas Deaux, entré en jeu. Les Canaris ont marqué trois points précieux avant d'aller défier Bastia mercredi, alors que les Aiglons, 15e au classement provisoire, auront fort à faire en recevant Lille. Ouest France.

 

 

Réactions


 

Claude Puel (entraîneur de Nice) :

Il y a eu trop d'approximations pour prétendre à quelque chose face à une équipe bien agressive, regroupée, qui joue excellemment le contre et qu'on a conforté en prenant un but sur le premier coup de pied arrêté concédé. En jouant notre jeu, qu'on a très peu vu, on avait de quoi mettre en difficulté cette équipe de Nantes. Mais elle a pas eu trop à forcer, parce qu'on a pas su répondre dans bien des domaines. En deuxième période, on a eu la possibilité peut-être de revenir, mais en prenant des risques. On a frisé la correctionnelle. (En première période) on a été trop timoré, je pense qu'on a eu trop de joueurs en dedans, qui ont eu du mal à se libérer, à rentrer dans les duels et à assurer une bonne maitrise. Je n'ai pas reconnu mon équipe ce soir par rapport à ce qu'on est capable de faire.


Michel Der Zakarian (entraîneur de Nantes):

Notre première mi-temps est très, très bonne. On a dominé les débats du début à la fin de la première mi-temps. On a su concrétiser nos occasions. Malheureusement, en début de seconde période, on a des situations pour faire le 3-0, on ne la met pas au fond, et sur un coup de pied arrêté on se fait revenir au score. Et là, on a été beaucoup plus fébriles, on a joué moins juste, on a eu des situations de contres qu'on n'a pas bien gérées. Mais c'est une belle victoire sur l'ensemble du match, largement méritée. Avoir autant d'occasions sur un match qu'on a eu ce soir, c'est bien. Il faut garder l'esprit qu'on a affiché ce soir, qu'on a affiché même à Lille en première période, c'est comme ça qu'on va gagner des matches. Dix points en six journées, c'est très très bien. Ça donne de la confiance à l'équipe, on est difficile à bouger aussi.

 

 

Revue de presse

 

 

C’est simple, la copie rendue par Nice en première période est indigne d’un club de l’élite. Apathiques, sans fonds de jeu, absents dans les duels – tout ce que vous voulez – les Aiglons ont déjoué. Il n’y en pas eu un pour rattraper l’autre. Claude Puel était dépité sur son banc de touche. C’est dire à quel point les partenaires de Bodmer ont touché le fond. Une prestation à oublier. Beaucoup mieux après la pause dans un schéma en 4-4-2 à plat.

Nantes s'est fait peur

 

 

 



Commentaires   

#5 lpat06 22-09-2014 11:55
entre les tactiques et les choix de Puel, on est mal !
Eysseric ne court jamais, il erre sur le terrain, censé être technique il râte tout, aucun amour pour le maillot, dégage !
petit Puel trop trop faible, Edouardo aucun physique
Bauthéac sur le banc ????????????????
Maupay ne rentre jamais ??????????????? ???
#4 Ganouner06 21-09-2014 13:48
Le match on la fait cadeau un but contre son camp une perte de balle dans les 38 metres qui donne un contre puis il y avait une mainde Bamou sur le centre d'Eysseric sa fait beaucoup d'erreur parce que sinon sans cela je ne crois pas qu'on perd le match apres c'est vrai que notre equipe n'est pas bonne non plus mais si on arreter de faire des cadeaux et que c'est putin d'arbitre arreter d'avoir de la merde aux yeux je pense qu'on serai dans les 6 premiers il y a rien pour nous cette année rien qui va et vivement que Digard revient car au millieu c'est du n'importe quoi il y a plus de coerence entre joueur l'equipe est couper en deux
+2 #3 tony meola 21-09-2014 10:10
On n'est pas au fond du trou , mais on va certainement y être ! Est ce une question de "tactique" ou de joueurs, je pense plutôt tactique et composition d'équipe . Mr PUEL a à sa disposition des joueurs, peut être qu'il n'utilise pas les bons moyens ou ne font pas les bons choix Si NANTES avait eu un peu de réussite c'était la BERESINA !!Marseille, Metz, Nantes ça commence à faire beaucoup sachant que Théoriquement Lille et Monaco vont enfoncer le "clou" .A moins d'un sursaut proche du Miracle .Mais le début étant moins bon bien que l'an dernier sans blessés ?????????
+1 #2 Serge 21-09-2014 07:08
on est fond du trou. la 1ere mitemps est a désespérée. hult, eysseric, edouardo c'est faible. hassen c'est pas un gardien, bodmer est lent, genevois retrouve ses anciens demons, bosetti est trop petit... rien ne va :cry:
+1 #1 PESCI 21-09-2014 04:51
Bonjour!
donc pour resumer,un mec comme Edouardo devient aussi une chèvre au contact de Puel,ou peut etre est il déjà cramé avec les entrainement de puel.Au niveau recrutement , quel scech!Il vaut mieux acheter une porsche que 50
Clio.

Ajouter un Commentaire