Le miracle n'a pas eu lieu. Rien de bien étonnant compte tenu de notre défense un peu perméable, de Mendy qui a vraiment besoin de repos, de Digard qui continue à être en dessous de son niveau (pas salariale)... On se répète un peu depuis des semaines... Quoiqu'il en soit il y a tout de même une question qui reste sans réponse et très étonnante sur le coup. OU EST PASSE ABRIEL? Pourquoi ne joue-t-il pas? Pourtant c'est l'un des rares joueurs de notre effectif à avoir de l'expérience! Même si nous apprécions Claude Puel... il y a des choix qui restent surprenants!

 

 

  

 

Fiche technique

 

PSG - Nice : 3-1 (1-0).

Arbitre: A. Delerue

Buts:

Paris : Ibrahimovic (39', 57' s.p., 75')

Nice: Pejcinovic (70')

 

Avertissement

Nice : Veronese (57')

 

Les équipes:

PSG : Sirigu - Van der Wiel, Alex, Thiago Silva (cap), Maxwell - Rabiot, Thiago Motta, Matuidi - Cavani (Ménez, 79'), Ibrahimovic, Pastore (Lucas, 75'). Entraîneur : Laurent Blanc.

Nice : Veronese - Puel, Bodmer (Gomis, 28'), Pejcinovic, Kolodziejczak - Digard (cap), M. Traoré - N. Mendy (Amavi, 59') - Eysseric, Cvitanich, Brüls (Honorat, 76'). Entraîneur : Claude Puel.

 

 

Résumé

 

Le Paris SG a conforté sa place de leader de la Ligue 1 en dominant Nice 3-1 grâce à un triplé de Zlatan Ibrahimovic, samedi au Parc des Princes lors de la 13e journée.

 

Le champion de France compte désormais 5 points d'avance sur son dauphin lillois, en déplacement en soirée à Guingamp, et sur son grand rival monégasque, tenu en échec par Evian/Thonon (1-1), vendredi. L'opération est donc parfaite pour le PSG, qui n'avait remporté qu'une de ses trois dernières rencontres, toutes compétitions confondues, et se devait d'enrayer cette petite spirale négative.

 

La fameuse "crise de novembre", spécialité du club de la capitale, n'est donc pour le moment qu'un lointain souvenir même si les Parisiens n'ont pas infligé une correction aux Niçois dans un Parc plutôt habitué aux scores fleuves.

 

Ce qui ne change pas en revanche c'est la redoutable efficacité d'Ibrahimovic, qui a une nouvelle fois régalé le public. L'ancien Milanais s'est d'abord offert un but spectaculaire à la réception d'un beau centre de Grégory Van der Wiel juste avant la pause (39e). Il a ensuite doublé la mise sur penalty après une faute de Luca Veronese sur Edinson Cavani (57e) avant de signer un hat-trick sur une tête (76e).

 

La réduction du score signée Nemanja Pejcinovic (70e) n'a pas empêché les Aiglons de concéder leur 3e défaite d'affilée en championnat.

 

Pastore refait surface

 

Le géant suédois, qui a même failli corser l'addition sur deux têtes (45e+2, 54e), a porté son total à 8 buts en L1 et peut ainsi rejoindre sa sélection avec le sentiment du devoir accompli avant de défier le Portugal et Cristiano Ronaldo en barrages du Mondial-2014.

 

Tous les voyants sont donc au vert pour le PSG avant cette trêve internationale de deux semaines. Laurent Blanc a ainsi récupéré son capitaine et défenseur Thiago Silva, qui n'avait plus débuté une partie depuis le 22 septembre avant d'être stoppé par une blessure à la cuisse.

 

Relancé durant près d'une demi-heure contre Anderlecht (1-1), mardi en Ligue des champions, le "Monstre" n'a pas eu trop de difficultés à museler un Dario Cvitanich très isolé en attaque, comme sur cette intervention décisive en tout début de match après un service en or de Christian Brüls (4e). Certes, Paris a encaissé un but tout à fait évitable mais c'est toute la défense qui est à blâmer sur cette action.

 

L'entraîneur parisien aura également noté la belle rentrée de Javier Pastore. En proie à des soucis physiques (cuisse) mais surtout en totale manque de confiance cette saison, le milieu argentin a brillé et a sans doute livré une de ses meilleures prestations depuis très longtemps. De quoi ajouter une option supplémentaire à l'impressionnante armada parisienne.

 

Réactions

 

Kevin Gomis:

Les Parisiens ont joué à un bon niveau, on est allé un peu avec la fleur au fusil, on n’a pas osé les titiller et c’est dommage. Le PSG avait à cœur de se racheter ce soir devant son public, c’est bien pour eux. Avec un peu plus de respect, on aurait peut-être pu faire autre chose. Mais c’est comme ça, c’est le haut niveau, on est une équipe jeune, on apprend et on ne va pas se laisser abattre. Ibrahimovic ? C’est un grand joueur, c’est toujours intéressant de se frotter à des joueurs comme ça. Ça fait mal, on a appris, mais on va se relever, il n’y a pas de problèmes.    

 

Claude Puel:

Il y a de la déception parce qu'on a eu la sensation qu'il y a eu des petits tournants dans ce match. Mais il y a aussi de la satisfaction par rapport à ce qu'on a pu produire ce soir. Ce sont des matches de haut niveau qui permettent à mes jeunes joueurs d'apprendre. On a manqué de maturité mais au niveau du jeu et des intentions c'était bien face à une telle équipe. A nous de corriger ces défauts mais on a une équipe très jeune et ça s'est joué sur des petites choses

 

Laurent Blanc:

 C'est le match que j'attendais. Même si le début était dans la continuité de ce qu'on avait fait mardi (Ndlr : en Ligue des champions contre Anderlecht 1-1), on a ensuite fait preuve de maîtrise technique. La première occasion niçoise nous a réveillés et après il y a eu un beau match avec deux équipes qui se sont livrées malgré des conditions difficiles. Cela a donné un match plaisant avec des buts. Une bonne soirée.

 

 

Revue de presse

 

Cliquez sur l'article

 

 

Hormis une grosse alerte en tout début de rencontre avec un sauvetage miraculeux de Thiago Silva, de retour dans le onze de départ, devant Cvitanich (4e), le PSG n’a pas souffert. Mieux, il a maîtrisé son sujet, profitant de la stratégie extrêmement risquée des Niçois qui consistait à défendre très haut. Une tactique presque suicidaire avec des passeurs de la classe de Pastore et Motta. Surtout avec ce diable d’Ibrahimovic, à l’affût de la moindre erreur. Si le Suédois dévissait sa première opportunité (20e), avant d’être à l’origine du but refusé à Cavani pour hors-jeu (24e) et de se voir refuser l’ouverture du score pour la même raison (29e), son abnégation était récompensée juste avant la mi-temps sur un centre de Van der Wiel, repris de la semelle au nez et à la barbe de Veronese (1-0, 39e).

Ibra déplume les aiglons

Commentaires   

#6 Gabouner 16-11-2013 20:22
Non c mort il ne reviendra pas
#5 ribery 13-11-2013 05:38
ge croa quo civeli doa reviendre pour lagnac .alé niss
#4 Gabouner 12-11-2013 20:49
De quoi tu parles toi?
#3 ribery 12-11-2013 04:34
sé vré ta réson mai je croa qe le problem vien du costum on diré des charcutié
#2 Gabouner 11-11-2013 13:50
Si l'equipe adverse est plus forte que la notre et plutot deux fois qu'une comment peut on dire on va a paris avec notre phylosophie de jeu pn va jouer notre football on ne va pas faire la victime logiquement tu joues a l'exterieur contre le PSG et que ton equipe n'est pas au complet il te manque Ospina et Beautehac tu monte une equipe pour jouer le contre ce n'est pas honte d'esseyer de gagner un match on jouent le contre comme on l'a fait a Lille c'etait parfait de jouer comme cela le plus honte a ete de vouloir faire les mecs du genre on a pas peur on va la ba pour faire un resultat et a la fin l'equipe en face ta mit une valise elle c'est moquer de toi elle ta rediculiser on te fezant des miseres Ibra jouer en marchant et fezer ce qu'il vouler Puel on t'aime bien mais il faut que tu pence a nous et non pas au média de la maniere de jouer on s'en fou du spectacle on veut des points le mintien au plus vite les autres s'il veul du spectacle ils ont qu'a aller au cirque
#1 Gabouner 11-11-2013 13:36
Et encore ce n'est pas le plus grave de perdre a paris c'etait mm evident le nul aurrai ete un miracle le pire d'avoir perdu chez nous contre bordeaux qui est la plus nul equipe de L1 et a Bastia ou En aurrai du ramener au moins 1 point c n'est pas normal de perdre c'est match la on est trop gentil trop de cadeaux je ne vois pas des mec qui joue au foot mais des mec qui s'en foutent de gagner ou pas Esseric fait n'importe quoi Pied sert a rien Beautehac ne c plus tirer de coup franc ou de coup de pied arreter Cvitanich ne tente mm plus de loin Digard il est perdu il est capitaine et n'arrive pas a bouster l'equipe Traorer plin de brouillon dans son jeu ne tente pas asser de frape il frape par match ce n'est pas son jeu et ne percute plus sur des contres qui amene des fautes des defences adverse ou mm des butes et Bruls et Abriel et Pied et Bosseti pourquoi ne rentre t il pas on fait rentrer des jeunes de cfa a la place mais alors envoyer la cfa pour jouer contre paris

Ajouter un Commentaire