Alors! Les aiglons auraient pu repartir avec trois points mais ce point du match nul est tout sauf une mauvaise performance. Nous avons retrouvé une défense un peu plus stable mais s'il reste quelques imperfections. Au milieu tout va bien. En attaque, il manque ce petit quelque chose qui aurait pu faire la décision. Conclusion: il y a du mieux... mais il va falloir confirmer et cette semaine, nous DEVONS avoir cette confirmation.

 

 

 

  

Fiche technique

 

Ajaccio - Nice : 0-0

Temps: chaud

Spectateurs: 6500 environ

Arbitre: L. Duhamel

 

Les équipes:

Ajaccio : Ochoa - André, Zubar, Perozo, Bonnart - Mostefa, Pierazzi (cap), Pedretti - Belghazouani (Deville 71'), Mutu, Si. Diarra (Popescu 83'). Entraîneur : Fabrizio Ravanelli.

 

Nice : Ospina - Genevois, K. Gomis, Kolodziejczak, Amavi - Brüls (Pied 67'), Digard (cap), Eysseric, N. Mendy, Bauthéac (Constant 82') - Cvitanich (M. Traoré 90+2). Entraîneur: Claude Puel.

 

 

Résumé

 

C’était le match de la confirmation pour Ajaccio, après son bon nul au Parc (1-1), et celui de la rédemption pour Nice, qui sort d’une défaite humiliante à Limassol, face à l’Apollon en Ligue Europa (2-0). Au final, personne ne s’est vraiment rassuré au terme de cette rencontre d’une grande faiblesse. Une parfaite contre-publicité pour la Ligue 1 entre deux équipes pas vraiment enclines à prendre des risques et qui se sont attachées à rester «bien organisées». Un mot si bien respecté dans notre championnat. Et qui a bien été entendu par les acteurs de ce match, disputé sous une chaleur étouffante en Corse. Cela explique peut-être la lenteur des enchaînements et le manque de lucidité des joueurs dans les transmissions.

 

Les Aiglons se sont procurés l’essentiel des occasions de ce match. Mais Brüls a trop enlevé sa frappe dans la surface (13e), avant que Cvitanich, par ailleurs très discret, ne cadre pas son petit lob devant Ochoa (24e). Le portier mexicain était d’ailleurs attendu après son festival au Parc dimanche dernier. Il n’a encore pas déçu en répondant présent en seconde période face à la tentative de Nampalys Mendy (59e), et le coup franc flottant d’Eysseric (62e). Malgré une fin de match un poil plus audacieuse et deux occasions manquées par Mutu (85e, 87e), le score n’évoluait guère. Pas vraiment la meilleure préparation pour les Aiglons avant de retourner une situation bien compromise face à l’Apollon Limassol en Ligue Europa jeudi… Sport24

 

 

Réactions

 

Benoît Pedretti:

"Ce point est moins bon que celui de la semaine dernière. On aurait du essayer de gagner pour faire un bon début de saison, là on a que deux points. On n'a pas beaucoup appuyé les actions, on a manqué de qualités techniques. Petit à petit, il va falloir prendre confiance et soutenir plus les attaquants... Après, il ne faut pas oublié qu'on a joué le 1er, le 4e et le 5e de la saison dernière, donc c'est compliqué. On va essayer de travailler pour progresser".

 

 

Revue de presse

 

Nice n'est pas beaucoup plus avancé après son nul poussif à Ajaccio (0-0), dimanche lors de la 3e journée de Ligue 1. S'ils ont été un peu meilleurs que les Corses, c'était bien la moindre des choses pour les visiteurs...

Nice ne rassure pas par Sport.fr

 

C'est à peine mieux pour l'OGCN, dont on ne sait pas encore s'il s'est rassuré avant le match retour contre Limassol, jeudi. C'était l'un des enjeux de cette partie.

 L'AC Ajaccio et l'OGC Nice se tiennent en respect par Corse Matin

Ajouter un Commentaire