L'OGC Nice, avec un Ospina impérial, un Abriel impeccable, un Civelli décisif et un Maupay talentueux, ne s'arrête plus. Pourtant la première mi-temps fut compliquée mais le Gym n'a pas lâché... La seconde, plus vive, fût débloquée par une tête de Civelli qui mis les lillois a à terre. Alors visez plus haut, pourquoi pas même si Claude Puel affirme de l'ambition raisonnée. Mais que le Gym fait plaisir! 

 

 

 

 

Fiche technique

 

Lille - Nice : 0-2 (0-0).

Spectateurs: 28.000.

Arbitre: W. Bien

 

Buts:

Nice: Civelli (77), Maupay (85)

 

Avertissements:

Lille: Martin (69).

Nice: Civelli (80)

 

Les équipes:

Lille: Elana - Béria (D. Sidibé 46), Basa, Chedjou (cap), Digne - Pedretti (Balmont 73), Gueye, Martin - Bruno (Rodelin 62), Roux, Payet. Entraîneur: Rudi Garcia

Nice: Ospina - Genevois, Civelli, Pejcinovic, Kolodziecziak - Pied (Mériem 70), Digard (cap), Eysseric, Abriel, Bauthéac - Cvitanich (Maupay 79). Entraîneur: Claude Puel

 

 

Résumé

 

En ce début d’année 2013, l’OGC Nice s’est mué en véritable bourreau des équipes du Nord. Car une semaine après la leçon infligée à Valenciennes (5-0), les Aiglons ont signé ce dimanche un succès précieux sur la pelouse de Lille (0-2). Une victoire, obtenue en fin de match, qui confirme la période faste que traverse le Gym, quatrième du classement et candidat désormais très sérieux à l’Europe. A l’inverse, le LOSC, englué en milieu de tableau, enchaîne les désillusions, cinq jours après son élimination en demi-finale de la Coupe de la Ligue à Saint-Etienne (0-0, 7-6 tab). Malgré la débauche d’énergie concédée dans le Forez, les Dogues, privés de Mavuba (ischios-jambiers), mettaient d’entrée une énorme pression sur des Niçois bloqués dans leur camp. Mais s’il tenait haut le ballon, le club nordiste peinait, comme souvent cette saison, à concrétiser sa domination.

 

Très remuant sur le front de l’attaque, Payet était finalement l’unique Lillois à se montrer dangereux. Il manquait notamment de provoquer un CSC de Pejcinovic (22è) avant de buter sur deux excellentes interventions d’Ospina (40è, 67è). Et Nice dans tout ça ? Timide pendant quarante-cinq minutes, le Gym proposait au LOSC une adversité bien plus coriace au retour des vestiaires. Plus présents dans l'entrejeu, les visiteurs récupéraient le ballon plus facilement. Avant de faire la différence dans le dernier quart d’heure. Civelli se chargeait de récompenser la réaction niçoise, d’un superbe coup de tête sur coup-franc (0-1, 77è). Sonnés, les Dogues perdaient leurs dernières illusions lorsque le jeune Maupay trompait Elana de près (0-2, 85è). Une issue fatale pour le club nordiste, moqué par son public en fin de match, et qui aura la lourde tâche de se relancer le week-end prochain sur la pelouse du PSG.

 

 

Réactions

 

Claude Puel:

« Sans avoir réalisé un match plein, on a su l’emporter. C’est intéressant, notamment à l’extérieur, face à Lille, un prétendant aux trois premières places. On n’a pas fait une très bonne première mi-temps, en étant approximatifs dans le jeu, avec du déchet technique. On a rectifié le tir après la pause, en revenant plus concentrés et en ne concédant pas d’occasions. David (Ospina) nous a maintenus dans le match et ça fait la différence. Puis on a su profiter des contres qui se sont présentés à la fin. Le championnat reste très long. On est ambitieux et raisonnés. On essaie de se faire plaisir et quand on n’est pas trop performant dans le jeu, on garde de la consistance. Le Grand Stade ? J’étais venu à l’inauguration contre Nancy, cette fois j’ai vu l’intérieur. C’est pas mal, un très bel outil (large sourire). En indoor, ça résonne beaucoup, ça permet de jouer quelles que soient les conditions. J’espère que les supporters lillois apprécient. »

 

Rudi Garcia:

« Ce soir, je n’ai rien à reprocher à mes joueurs jusqu’au but encaissé, car c’était plutôt bien. Par contre, on a très vite démissionné à 0-1. Or on se doit de batailler jusqu’au bout et de ne pas lâcher comme on a pu le faire. À part Dimitri (Payet) capable de faire la différence, on a l’impression que personne d’autre ne pouvait décanter la situation. Et quand il n’est pas en réussite comme ce soir, c’est toute l’attaque qui "boite". »

 

Benoit Pedretti:

«On a joué contre une équipe de Nice qui était bien organisée, qui était meilleure que nous techniquement. Ils nous ont battus dans les duels. Même si on a eu les premières occasions, ils méritent leur victoire. On n'a pas été bon dans le jeu. On savait que les coups de pieds arrêtés étaient une de leurs forces. On n'arrive pas à battre les équipes qui sont devant nous. Automatiquement, on n'avance pas. Il ne faut pas aller chercher plus loin. On a été moins bon que Nice. On reste dans cette partie du classement qui est très moyenne»

 

 

Revue de presse

 

Une semaine après avoir corrigé Valenciennes (5-0), l’OGC Nice a confirmé ses bonnes dispositions du moment en allant l’emporter sur la pelouse du Grand Stade de Lille (2-0), dimanche dans le cadre de la 21e journée de Ligue 1. En fin de partie, Civelli et Maupay ont fait pencher la balance en faveurs d’Aiglons qui grimpent à la quatrième place du classement.

Nice sur sa lancée

 

Les joueurs de Nice ont refroidi dimanche le Grand stade de Lille où ils ont battu 2-0 le champion de France 2011 avec en prime un but du tout jeune Neal Maupay, 16 ans et demi et intégré depuis peu à l'effectif professionnel.

Symbole du renouvellement de génération imprimé par l'entraîneur Claude Puel, l'adolescent a inscrit le deuxième but à cinq minutes de la fin et huit minutes après l'ouverture du score signée Renato Civelli de la tête.

Nice refroidit Lille

 

Incapables de prendre l'avantage face à Nice, les Lillois se sont faits surprendre dans les dernières minutes par Civelli et Maupay (0-2). L'OGCN est quatrième.

Le LOSC tombe

 

Commentaires   

#1 tony 21-01-2013 14:09
BRAVO ! Le travail commence a payer , la CONFIANCE est la et la réussite aussi !!Les jeunes sont fougueux et talentueux et les Anciens font plus qu'assurer et même les "morts" RESSUCITENT !Partie magnifique d'ABRIEL ! Pourvu que ça dure !!!

Ajouter un Commentaire