Les aiglons auront réussi ce soir une belle performance face à une équipe de Toulouse pas mauvaise. Les poteaux auront sauvé quelques fois les niçois, Ospina aussi, ainsi que Gomis. Nous avons trouvé notre attaquant en la personne de Cvitanich. Au final, ce n'est pas le meilleur match, mais trois points qui font du bien. 

 

 

Fiche technique

 

Stade du Ray, OGC Nice bat Toulouse FC 1 à 0 (mi-temps 0-0).

9.095 spectateurs

Arbitre :
M. Chapron

 

But :

Nice: Cvitanich (60e)

 

Avertissements :

Nice : Genevois (75è), Eysseric (85è), Bosetti (88è), Ospina (90è) 

Toulouse:  Didot (61è)

 

Les équipes:

Nice : Ospina - Genevois, Gomis, Pejcinovic, Kolodziejczak - Digard (cap.), Traoré - Pied (Abriel, 89e), Eysseric, Bauthéac (Meriem, 74e)- Cvitanich (Bosetti, 84e)

Toulouse : Blondel - Ninkov, Akpa Akpro, Capoue, Aurier - Didot (cap.), Sirieix (Ben Yedder, 70e), Sissoko - Regattin, Djalo (Djalo, 77e), Rivière

 

Résumé

 

Avec cette victoire méritée et grâce à l'inévitable Cvitanich, les hommes de Claude Puel enchaînent un septième match sans défaite à domicile. Même s'ils n'ont pas démérité, les joueurs du TFC enregistrent une troisième défaite consécutive et voient le podium s'éloigner.

 

Après avoir éprouvé quelques difficultés devant la défense azuréenne, le TFC a mieux terminé la première période sans se créer beaucoup plus de situations intéressantes que son hôte du jour. Au superbe décalage de Cvitanich pour Pied (frappe un rien au dessus, 13), les Haut-Garonnais ont répliqué avec un débordement du remuant Regattin repris du gauche sur le poteau azuréen par Akpa Akpro (33).

 

Symbole du net fléchissement des Toulousains qui tutoyaient encore le haut du panier il y a quinze jours, le gardien international Espoir Ali Ahamada avait pris place sur le banc des remplaçants. Titularisé dans la cage pour la première fois de la saison en L1, Olivier Blondel a sorti une prestation très propre et ne pouvait rien sur la reprise à bout portant de l'extérieur du droit de Cvitanich suite à un coup franc lointain d'Eysseric un peu trop regardé par sa défense (1-0, 60).

 

Les Aiglons venaient de rentabiliser leur recrue argentine, Dario Cvitanich, véritable bonne pioche de l'été, déjà auteur de cinq buts en dix matches de championnat (plus deux en Coupe). Mais l'OGCN était moins serein lorsque les Toulousains ont accéléré avec les entrants Ben Yedder et Braaten, ce dernier touchant du bois (87) suite à une combinaison à trois

 

Réactions

 

Claude Puel (entraîneur de Nice) :

«C'est une très très belle victoire devant Toulouse, un adversaire de grande qualité qui est certainement le plus coriace et le mieux organisé, proposant du jeu court et du jeu long, dangereux sur coups de pied arrêté, que nous avons rencontré cette saison. Cela fait du bien de remporter ce genre de rencontre même si nous avons eu du mal à gérer les dix dernières minutes. Il a fallu un peu de réussite et beaucoup de concentration pour bonifier le point pris lors de la seconde période au Vélodrome. Quant à Eric Bauthéac (sorti sur blessure au genou à la 74e, ndlr), il a eu un pincement méniscal. J'espère que cela n'est pas trop grave. Pour l'instant, il n'est pas prévu d'examens médicaux, nous verrons l'évolution dans la semaine.»

 

Dario Cvitanich:

Je suis content de mon but, mais je suis surtout content qu’il soit décisif, qu’il offre la victoire à l’équipe. Mon boulot, c’est de pousser la balle au fond à la moindre petite occasion. Le coach a dit que c’était mon meilleur match ? Peut-être. Mais je dois encore améliorer des choses, surtout physiquement. Le plus important demeure la victoire : le reste viendra naturellement. Je voudrais aussi remercier le public. Grâce à lui, je n'ai pas le mal du pays. Je me sens aimé ici. NM

 

Alain Casanova (entraîneur de Toulouse) :
«Il y a de quoi être frustré. On prend un but sur coup de pied arrêté, on frappe deux fois les montants et Ospina réalise des arrêts importants. On repart avec la défaite face à une bonne équipe de Nice. J'ai aimé les intentions de mon équipe mais il faut retrouver de la rigueur et de la discipline. Il aurait fallu mieux défendre et faire moins de fautes car cela leur donnait des situations dans lesquelles ils excellent. Ce soir, l'équipe a montré beaucoup de valeurs, malgré les absences. L'équipe est cohérente mais on passe tous par des périodes où l'on a moins de réussite. Un point aurait été mérité. La décision de ne pas titulariser Ahamada a été prise dans les dernières heures. Il faut le protéger et aussi marquer le coup. On sait qu'il a beaucoup d'avenir, il a connu une ascension fulgurante. En ce moment, c'est plus dur pour lui. Cela ne remet rien en cause. Il a beaucoup de talent. Ce n'est pas une sanction. Il faut le préserver pour se reconcentrer sur le travail. Blondel, c'est un gardien à fort potentiel. Il a largement le niveau de L1. Pour moi, c'est l'un des 10 meilleurs gardiens français. Le choix de Rivière a été une option de jeu, on a choisi en fonction de l'adversaire. Il n'y a pas de hiérarchie au niveau des attaquants.»

 

 

Revue de presse

 

Toulouse s’incline à Nice (0-1) ce dimanche en match décalé de la 13e journée de Ligue 1. Les Niçois ont fait la différence grâce à Cvitanich à l’heure de jeu. Le TFC manque l’occasion de venir se caler à la 4e place et demeure 9e. Nice se donne de l’air à la 11e place.

Toulouse perd ses illusions

 

Nice a infligé au TFC sa troisième défaite consécutive en championnat (1-0). Cvitanich a permis aux Aiglons de s’éloigner de la zone rouge.

Nice enfonce le TFC

Commentaires   

#2 marc 20-11-2012 09:26
on a une ligne d'attaque sympas cette année dire quelle a gouté que 400 mille euro. :lol:
#1 NiSsaRT-06 18-11-2012 21:27
Bon match dans l'ensemble, un jeu cohérent. Je regrette les dernières minutes, ou on a souffert.

Ajouter un Commentaire