Après une première mi-temps calamiteuse, les aiglons ont réussi une seconde période très bonne. On notera l'arrêt d'Ospina mais aussi  et surtout, son nouveau grand match malgré une défense qui a mis du temps à se trouver!

 

On notera que Digard fut très présent, Cvitanich intenable. On signalera le but d'Abriel qui nous permet de repartir avec un point bien mérité malgré un arbitre de touche qui a accumulé les erreurs (but valide pour le Gym non validé, buts hors-jeu pour l'OM et Nice validés...). Bref le Gym continue mais attention: il faudrait être plus présents en première mi-temps!

 

Fiche technique

 

Marseille - Nice : 2-2 (1-0)

Arbitre : M. Ennjimi.

 

Buts:

Marseille : A. Ayew (40'), Valbuena (68').

Nice : Cvitanich (51'), Abriel (88').

 

Avertissements:

Nice : Cvitanich (55').

 

Les équipes:

Marseille : Mandanda (cap) - Abdallah, Fanni, Nkoulou, J. Morel - Amalfitano (Rémy 65, Raspentino 84), Kaboré, Valbuena, Be. Cheyrou, A. Ayew - J. Ayew. Entraîneur : Elie Baup

Nice : Ospina - Genevois, Civelli, Gomis, Kolodziecziak - Eysseric, Digard (cap), Pied (Mériem 70), Abriel, Bauthéac (Maupay 82) - Cvitanich (Bosetti 74). Entraîneur : Claude Puel

 

 

Résumé

 

Marseille, tenu en échec par Nice 2 à 2 au stade Vélodrome alors qu'il aurait dû l'emporter très largement, a quand même repris la tête de la Ligue 1 avec un point d'avance sur le Paris SG, en déplacement chez le tenant du titre Montpellier en clôture de la 12e journée dimanche soir.

 

Les Marseillais, qui ont raté un nombre incalculable d'occasions en première période dont un penalty, ont ouvert le score par André Ayew d'une tête piquée (40e), son deuxième but en Ligue 1 cette saison. Au retour des vestiaires, les Niçois, inexistants jusque là, se sont enhardis et auraient pu être récompensés, mais l'arbitre n'a pas validé le but de Cvitanich (46e), car le ballon n'a vraisemblablement pas totalement franchi la ligne avant d'être dégagé.

 

Mais ce n'était que partie remise pour des Niçois redevenus plus entreprenants. Ainsi, Cvitanich a égalisé à la stupeur générale (51e). Certes Valbuena a redonné l'avantage à l'OM, incapable de tuer le match (68e), d'un tir de près. Et sur une action partie de sa moitié de terrain, Nice est allé tromper une nouvelle fois Mandanda par l'intermédiaire d'Abriel, un ancien Marseillais (88e). AFP

 

 

Réactions

 

Claude Puel:

Il y a eu beaucoup de rebondissements, de faits de match et de buts dans cette rencontre. On a eu beaucoup de mal à entrer dans cette partie, on a été apathiques en première période dans l’expression du jeu et dans la récupération. On a frôlé la correctionnelle car l’OM aurait pu tuer le match en première période. 1-0 à la pause, ce n’était pas cher payé mais c’était une opportunité pour nous. On a fait une belle deuxième période, les débats étaient équilibrés et on a même dominé. Finalement, vu la physionomie du match, le score est logique même si on a été un peu malheureux sur certaines décisions arbitrales. C’est bien d’avoir montré ce type de réaction. C’est un bon point pris même si je regrette notre première période ratée. 

 

Elie Baup:

C’est le sentiment de frustration qui revient. Ce n’est pas la semaine des fins de matches. En première période, on a fait du jeu, on a construit des actions mais il faut les conclure par des buts et malheureusement, il n’y avait que 1-0 à la pause. L’important dans le foot, c’est la zone de vérité, il faut de l’efficacité dans les surfaces de réparation. En seconde période, Nice était une toute autre équipe avec un pressing haut. Ils nous ont posé plus de problèmes. J’ai beaucoup de regrets par rapport à la première période.

 

 

 

Revue de presse

 

Comme face à M'Gladbach jeudi, Marseille concède un nul frustrant face à l'OGC Nice au vu de sa domination (2-2). Malgré ce résultat, l'OM occupe provisoirement la tête du championnat.

Marseille va (encore) s'en vouloir

 

Avant les derniers matchs de la 12ème journée de championnat, l'Olympique de Marseille a repris - pour un point - la tête de la Ligue 1 samedi en début d'après-midi après son match nul face à l'OGC Nice (2-2). Mais l'OM, devant son public, a raté une belle occasion de creuser l'écart avec ses adversaires, notamment le PSG qui joue ce dimanche soir à Montpellier et Lyon qui affronte Sochaux dans l'après-midi.

Marseille râte le coche

 

 

Commentaires   

+1 #3 Gilles 12-11-2012 08:18
merki Ospina :-)
#2 marc 11-11-2012 18:11
on avait pas le droit de faire cette 1er mitemp merci OSPINA avec l'autre c'etais 4 a 0.apres on a prouve qu'on devait les battre en face merci a cheyrou d'avoir joue avec 3 litre d'alcool dans le sang
#1 tony 11-11-2012 17:39
Attention !!!On aura pas toujours cette CHANCE .Ca parait inimaginable de laisser des attaquants aussi libre !!
Bravo pour la 2° mi-temps . Un peu de regrets mais pas trop non plus quant on pense à la DEROUTE de 1°

Ajouter un Commentaire