Les aiglons pourront remercier Ospina pour son face à face réussi en première mi-temps. On notera que lorsqu'Anthony Mounier le veut, il est vraiment intenable. On souhaitera que sa blessure ne soit pas aussi grave que ce que l'on entend. On parle de déchirure... Les aiglons ont fait une belle opération mais il ne faudra pas lâcher car le maintien est loin d'être acquis, surtout après avoir vu les résultats de la journée.

 

 

 

Fiche technique

 

Nice - Lorient : 2-0 (0-0)

Spectateurs: 10000 environ.

Arbitre: F. Fautrel

 

Buts:

Nice: Mounier (49), Civelli (58).

 

Avertissements:

Nice: K. Coulibaly (30), Grandin (37), Mounier (48).

Lorient: Koné (38).

Exclusion:

Lorient: Romao (78).

 

Les équipes:

Nice: Ospina - Dr. Diakite (Gomis 72), Digard (cap), Civelli, Clerc - Abriel (Anin 61), Sablé, Grandin - K. Coulibaly, Gonçalves (Mouloungui 68), Mounier. Entraîneur: René Marsiglia.

Lorient: Audard (cap) - Koné (Baca 68), Bourillon, Ecuele Manga, Lucas Mareque - Jouffre (Autret 67), Romao, Mvuemba, Si. Diarra (Emeghara 52) - Aliadière, Coutadeur. Entraîneur: Christian Gourcuff

 

 

Résumé

 

Nice peut sourire, Lorient peut s’inquiéter. Pour la première fois de la saison, et sans doute depuis très longtemps, les Merlus sont à l’heure qu’il est relégables après une nouvelle défaite, leur 13e de la saison en championnat, sur la pelouse de Nice (2-0). Un revers on ne peut plus logique pour une formation lorientaise qui n’en finit plus de sombrer dans les profondeurs du classement après une série inquiétante (un seul succès enregistré en 16 matches de championnat désormais). Et qui est tombée sur une équipe niçoise en pleine confiance après son succès acquis à Saint-Etienne la semaine dernière (2-3). Les Aiglons ont pourtant manqué de réussite dans un premier temps, à l’image des nombreuses tentatives de Mounier (8e, 14e), Coulibaly (27e) et Abriel (42e, 45e).

 

Mais la bande à Marsiglia est parvenue à rectifier le tir après la pause grâce à une meilleure maitrise du ballon. Les locaux profitaient en effet d’un mauvais alignement de la défense lorientaise pour frapper, Mounier s’échappant seul sur un bon ballon de Gonçalves pour aller ajuster Audard (1-0, 49e). Doublant la mise sur un coup de tête de Civelli, consécutif à un coup franc de Grandin (2-0, 58e), Nice voyait alors son adversaire abdiquer. Seulement présent en contre en première période, Ecuele-Manga (17e) et Aliadière (22e) tombant sur un Ospina vigilant, Lorient se trouvait incapable de réagir et terminait même à dix suite à l’expulsion directe de Romao (80e). Le calice jusqu’à la lie pour des Merlus qui ne sont pas au bout de leurs peines. Ils s’apprêtent en effet à accueillir le leader du championnat, Montpellier, dimanche prochain… Sport24

 

Réactions

 

 

Anthony Mounier:

On a eu des matches un peu difficiles, et on arrive à bonifier notre victoire à Saint-Etienne. On met un adversaire de plus derrière nous, il faut aller chercher les points qui nous manquent, ne pas s'arrêter. Ça nous réussit, j'espère que ça va durer jusqu'à la fin.

 

René Marsiglia:

On attendait les trois points pour confirmer Saint-Etienne. Nous avons fait une entame timide et tendue. L'ouverture du score nous a mis en confiance. C'est une satisfaction car l'équipe a montré du caractère, de la solidarité et de la combativité. Des qualités qui nous seront nécessaires pour la suite. Cette victoire nous permet de rester en course pour le maintien. Anthony Mounier a eu une alerte au quadriceps de la cuisse gauche et s'est arrêté immédiatement pour éviter toute blessure grave...  Heureusement que nous sommes sur une bonne série justement (14 pts en 7 matches NDLR) ! Sans cela, nous serions largués au classement. On se concentre sur notre jeu, pas tellement sur les autres résultats, il reste encore pas mal de matches à jouer. On sait que ce sera compliqué jusqu'au bout, avec seulement deux points sur le 18è nous n'avons pas de marge de sécurité. On se concentre sur les bonnes choses que l'on fait en ce moment. Nous sommes 8 équipes à disputer ce maintien.

 

Christian Gourcuff (entraîneur de Lorient) :

Nous avons abordé ce match avec discipline et application. En première période, même si nous avons eu quelques situations, nous avons eu des difficultés à sortir de la pression mise par Nice sur ses deuxièmes ballons. Une fois encore, nous n'avons pas su faire face à l'intensité imposée par notre adversaire et nous avons explosé. On est à peu près sur le même scénario depuis le début de la phase retour. Nice ne nous a pas donnés de leçon de football mais dès qu'il a haussé l'intensité, nous n'avons pas su réagir. Au Ray, nous voulions nous refaire par rapport à notre "non-match" d'Evian. La situation est préoccupante depuis un moment dans la mesure où nous ne gagnons pas de rencontre. On ne la découvre pas ce dimanche. Nous avons devant nous un calendrier compliqué mais nous allons jouer nos chances à fond. Mais aujourd'hui, nous avons encore perdu Romao expulsé pour une faute directe sans doute due à l'énervement, et peut-être Lamine Koné pour qui l'on craint une élongation aux ischios.»

 

 

Revue de presse

 

Dans un match important pour le maintien, Nice a réalisé une superbe opération en battant Lorient 2-0 par K.O technique. Les Bretons se retrouvent relégables.

Nice met Lorient Ko

 

 

Ajouter un Commentaire