La phrase est tombée à la fin de l'interview d'actufoot : "Aujourd'hui, ce qui nous importe, c'est : l'ambiance de l'équipe autour du coach, l'ambiance avec les supporters (et je leur ai dit : ma porte leur est toujours ouverte), et la vérité. Ce qui est inadmissible, c'est qu'on laisse penser que les actionnaires prennent ou gagnent de l'argent avec l'OGC Nice. Nous n'en avons jamais gagné, et continuons à en injecter régulièrement. Peut-être en prendrons-nous un beau jour ? Mais je connais peu de dirigeants qui se sont enrichis dans le football. Alors oui, ça fait mal d'entendre ça ; mais on supporte les aléas de la vie... "

Les premiers rayons de soleil font à peine leur apparition que les attaques de Gilbert Stellardo sur le recrutement fusent dans Nice Matin et l’Equipe : « Il faut analyser ce qui s'est passé au niveau des transferts. Pourquoi avons-nous acheté plusieurs défenseurs qui sont tous remplaçants (Cantareil, Quartey, Mabiala) ? Pourquoi a-t-on tellement insisté pour garder Loïc Rémy alors qu'on nous proposait un prix intéressant ? La venue d'Anthony Mounier était-elle une priorité alors qu'on a six attaquants ? Qui nous a amenés là ?» .

Quelques fois à la lecture de la presse matinale on remarque quelques phrases très courtes qui peuvent faire réfléchir.

 

Aujourd’hui, il y en a deux.

 

Abonnez-vous !

 

Ne ratez aucun épisode nous dit la pub…

 

Au final 1/5 de la pub n’est déjà plus bonne, un autre cinquième est en danger… un troisième attend  des propositions d’un club lorrain… Bref un bon coup de pub mensongère !