Youssef Atal s'est blessé, tout seul, hier lors de la rencontre Nice - Metz. L'OGC Nice vient de confirmer que "le joueur de 23 ans, qui sera opéré prochainement, sera malheureusement éloigné des terrains pendant un assez long moment". En effet, le défenseur niçois souffre d'une lésion méniscale au genou droit.

 

 

Avant de revenir à Lyon, où il a brillé la saison passée, le gardien de Nice savoure le chemin parcouru par l’adolescent timide qu’il était en Argentine.
NICE – En une saison, Walter Benitez est passé d’un statut incertain à Nice à celui de valeur sûre de la Ligue 1. S’il a été le joueur du Gym le plus constant, la saison dernière, le gardien de but ne s’est pas encore fait remarquer depuis août. Ses bonnes prestations laissent un peu plus indifférent, et son équipe a perdu de sa solidité : les Azuréens ont dû attendre la 12e journée (2-0 face à Reims), le 3 novembre, pour terminer une rencontre sans prendre de but. Un an plus tôt, cela leur était arrivé dès leur quatrième match. Ce jour-là, le 31 août 2018, Benitez débutait sa saison au Groupama Stadium. En état de grâce, l’Argentin avait repoussé une dizaine d’occasions lyonnaises. Les Niçois l’avaient emporté (1-0) et le gardien venait de gagner sa place.

"C'était un vrai plaisir de travailler avec Mario. Je pense que c'était difficile pour lui de comprendre que le football est un sport collectif. C'est un travail d'équipe, un effort collectif. C'est difficile pour Mario de comprendre ça. Cela n'a rien à voir avec son talent, car il est évident qu'il est talentueux. Je suis un peu déçu de ne pas avoir réussi à obtenir le meilleur de lui. Mais de son côté, il a aussi besoin de comprendre que s'il veut jouer à ce niveau, il doit faire partie d'une équipe. J'espère qu'il va le comprendre rapidement, il est encore temps pour lui", a déclaré Patrick Vieira à propos de Mario Balotelli en marge de la cérémonie du Golden Foot Award à Monaco. Par contre il y a personne pour expliquer à Patrick qu'il ne faut changer une tactique qui marche...

"J’ai toujours eu le même message: mon poste sur le long terme, c'est l'axe. C’est là que je me sens le mieux, que j’ai réalisé mes prestations les plus abouties. Mais je ne suis pas du tout égoïste, si je dois jouer à gauche pour le bien de l’équipe, je le ferai. Comme l'an dernier... Je reste ouvert, je ne me ferme aucune porte (à un départ). Je préfère me concentrer sur la quête de mon meilleur niveau physique. Je le répète, je me vois jouer dans l'axe sur le long terme, mais jouer à gauche ne me dérangerait pas parce que je dois penser au collectif, c’est le plus important. À l'heure actuelle je joue à l'OGCN, dans l’axe, mais je ne sais pas de quoi demain sera fait... Le club et mon agent sont récemment entrés en discussions. L’OGC Nice, c’est mon club, j’ai grandi ici, j’ai tout vécu. Le club est en train de faire ce qu'il faut." déclare Malang Sarr à Nice Matin. 

Dante Bonfim (défenseur de l'OGC Nice, après la victoire de son équipe face à Reims, 2-0) : « C'est une victoire. Les supporters nous ont demandé de mouiller le maillot et on l'a fait. C'est à eux de décider ce qu'ils veulent faire, s'ils doivent nous applaudir ou nous siffler. On sait tous que ce n'est pas suffisant et on en veut plus. J'ai un sentiment mitigé car les sifflets m'ont touché. S'ils veulent nous siffler, il n'y a pas de soucis mais je ne m'attendais pas à ça de leur part. J'ai joué dans d'autres équipes et je ne suis jamais sorti du terrain sous les sifflets après une victoire. »

Sous-catégories