Maurice Cohen revient dans Nice Matin de ce jour (lien dans la rubrique Nice Matin du site) sur les difficultés, que ce soit au niveau recrutement qu'au niveau abonnement. Tous nos soucis viennent du stade, à en croire le président niçois. Extrait: " On a les moyens de prendre des attaquants de qualité et d'expérience mais on se heurte à un problème : ils ne veulent pas venir à Nice ! Parce qu'on ne possède pas d'infrastructures dignes d'un club de L1. Ils n'ont pas envie de venir jouer devant 12 000 spectateurs et s'entraîner sur des installations dignes de la DH ! Deux ou trois joueurs qui jouent dans de grands clubs européens ont refusé de venir à cause de ça."

Comment fait Monaco qui joue quelque fois devant 3000 spectateurs? Ludovic Giuly affirmait cette semaine qu'il avait vécu une période extraordinaire malgré le nombre limité de supporters. Et nous ne sommes pas le seul club à avoir une moyenne de 12000 spectateurs... Des clubs comme Auxerre, Le Mans par exemple ont fait moins bien que nous...

On pourrait aussi se poser la question sur l'éventuelle inquiétude de certains joueurs sur l'ambition du club. L'OGCN laisse partir quasiment un élément important par ligne (Kanté sera-t-il encore là fin Août)  et ne recrute que peu de joueurs aguérris. Est ce cela qui attire les attaquants de qualité? Pas si sûr!  Nous savons bien que le Gym a souvent réussi ses recrutements, mais ce n'est pas le cas de tout le monde.

Pour en revenir à l'interview, Maurice Cohen revient sur la campagne d'abonnement qui stagne, affirmant :" ON a fait une belle saison par rapport à la précédente, notre nombre d'abonnés est actuellement le même que celui de l'année dernière à la même époque. Les gens nous disent qu'au Ray il n'y a pas assez de confort, de parkings, que ce n'est pas assez sécurisé s'ils veulent emmener leurs enfants... "

Trop simpliste comme réponse lorsque l'on sait que le club a augmenté le prix de ses abonnements de près de 10% alors que les conditions d'accueil sont identiques... Alors OK pour les infrastrutures mais mettre 50 euros en présidentielles pour voir un match de gala... Il y a des limites à ne pas depasser quand même! 

Quoiqu'il en soit le stade restera toujours et encore le souci du gym et surtout l'excuse toujours la plus utilisée par le club quels que soient ses problèmes!

Ajouter un Commentaire